LinkedIn immobilier

Votre entreprise immobilière doit-elle être présente sur LinkedIn ?

25 septembre 2018

LinkedIn. Même si vous n’êtes pas un pro des réseaux sociaux, ce nom doit vous être familier. Peut-être avez-vous déjà un compte sur cette plateforme orientée professionnels – un compte que vous n’utilisez pas beaucoup, faute de savoir quoi en faire, mais qui a le mérite d’exister.

Au début, LinkedIn, ce n’était presque rien. Une initiative lancée en 2003, boostée plus tard par l’apparition et le succès fulgurant de Facebook. Aujourd’hui, LinkedIn, c’est près de 550 millions de membres dans le monde et un poids qui ne cesse de se consolider.

Pour cette raison, de plus en plus d’entreprises immobilières (agences indépendantes ou franchisées, succursalistes, promoteurs, réseaux de mandataires…) se demandent s’il est pertinent d’être présent sur cette plateforme. S’il faut « être sur LinkedIn » comme on doit « être sur Facebook ».

Malgré la popularité du réseau, la question se pose au moins pour deux raisons :

  • Parce que le succès de ce réseau social pourrait être un effet de mode, avec essoufflement programmé (et alors, vous aurez fait des efforts – y compris budgétaires – pour rien).
  • Parce que LinkedIn est avant tout un réseau BtoB, et que, par définition, votre activité est majoritairement BtoC (sauf si vous avez fait de l’immobilier professionnel votre cheval de bataille). Deux orientations qui ne semblent pas conciliables.

Ces deux arguments vous ont dissuadé jusqu’à présent d’ouvrir un compte LinkedIn immobilier.

Et pourtant, il existe aussi plein d’autres bonnes raisons qui doivent vous pousser à être présent sur cette plateforme. Et à utiliser les fonctionnalités de ce réseau social professionnel pour l’immobilier.

Vous voulez connaître ces bonnes raisons ?

Vous mourez d’envie de savoir comment utiliser LinkedIn en immobilier de façon pertinente ?

Alors, suivez-nous !

Un mot au sujet de l’utilisation des réseaux sociaux en immobilier

Avant d’entrer dans le vif du sujet (LinkedIn et immobilier, tout ça), un petit mot au sujet des réseaux sociaux en général. Et de leur bon usage dans un contexte immobilier.

Pas question de vous rebattre les oreilles avec des chiffres que vous connaissez sans doute déjà, mais il est important de vous rappeler que les réseaux sociaux cumulent plus de 120 millions d’utilisateurs rien qu’en France (si l’on additionne les membres des différentes plateformes, sachant que chaque utilisateur possède plusieurs comptes sur des médias distincts). À lui seul, Facebook englobe près de la moitié de la population française.

Penser que vous pouvez vous passer d’une présence sociale en ligne est donc illusoire. Refuser d’entendre parler de Facebook, Instagram et consorts d’un point de vue professionnel, ce serait comme claquer la porte de votre agence au nez de centaines de prospects potentiels, simplement parce que vous vous opposez à l’utilisation d’un canal d’acquisition spécifique.

D’ailleurs, plus de la moitié des professionnels de l’immobilier s’accordent à considérer les réseaux sociaux comme des outils marketing adaptés à leur secteur (58 % exactement, selon un sondage de 2016 rappelé dans un précédent article). La majorité consent à dire que les médias sociaux constituent un levier de performance pour les entreprises immobilières… Même s’ils ne savent pas précisément comment en tirer parti.

Alors, bien sûr, ce que nous venons d’écrire là concerne surtout les réseaux BtoC. Facebook, Instagram, YouTube. Twitter, à la limite. Mais quant à utiliser LinkedIn en immobilier, la chose paraît plus complexe.

Et pourtant…

C’est quoi LinkedIn, exactement ?

Pour faire simple, LinkedIn, c’est LE réseau professionnel incontournable.

Parce que les chiffres valent parfois mieux que mille mots, jetez un œil à cette infographie qui donne les dernières statistiques concernant la plateforme.

 

LinkedIn immobilier

 

(Source : Dix-Katre)

Attention : quand on parle de 115 millions d’utilisateurs actifs mensuels, il ne s’agit pas des membres du réseau (qui sont environ 550 millions dans le monde) mais des utilisateurs qui se connectent quasiment tous les jours. 14 millions d’utilisateurs sont considérés comme « actifs » en France, ce qui représente un cinquième de la population.

Autre chiffre intéressant, cette fois directement lié à l’utilisation de LinkedIn en immobilier : le réseau regroupe 31 % des agents immobiliers français.

Comme son nom l’indique, un réseau professionnel est réservé… aux professionnels. Se connectent sur LinkedIn des salariés, des entrepreneurs, des freelances, des patrons, des gens qui cherchent à recruter, des gens qui cherchent du travail, mais aussi des entreprises. Car, au même titre que sur Facebook, il est possible d’ouvrir un compte pour une personne morale aussi bien que pour une personne physique (dans ce cas précis, on parle alors de « page » LinkedIn). Par exemple, rien ne vous empêche d’avoir un compte LinkedIn pour votre agence immobilière ET un compte LinkedIn comme agent immobilier. Les deux ne sont pas contradictoires. Au contraire : une bonne articulation permet de décupler vos performances sociales.

Pour autant, la plateforme n’est pas qu’un vaste Pôle emploi. Le recrutement n’est pas sa priorité. 90 % des échanges sur le réseau concernent la prise de contact, la recherche de clients ou de prestataires, les interactions avec des partenaires potentiels, etc.

Les entreprises ne vont pas sur LinkedIn que pour recruter. Elles le font surtout pour améliorer leur visibilité et capter l’attention de futurs clients, partenaires, fournisseurs ou collaborateurs. Il en va de même pour les sociétés qui utilisent LinkedIn en immobilier – même si le lien avec les clients BtoC est plus distendu que sur Facebook, par exemple.

Et pourtant, malgré tout cela, encore trop peu de professionnels de l’immobilier se sont lancés sur LinkedIn.

Pourquoi donc ?

Parce qu’ils n’ont pas idée des avantages que revêt LinkedIn pour leur business immobilier.

Et vous non plus, d’ailleurs.

LinkedIn immobilier

7 bonnes raisons d’ouvrir un compte LinkedIn immobilier

Il est donc temps de remédier à cette carence !

Faisons le tour des bonnes raisons d’ouvrir un compte LinkedIn immobilier et de l’animer régulièrement (à travers un bon community management). Avant de voir plus précisément quelles sont les bonnes pratiques à adopter.

1. Accroître sa visibilité grâce à un compte LinkedIn immobilier

La première force de LinkedIn, c’est sa popularité. Plus un réseau social est populaire, plus il compte de membres. Et ces membres sont autant d’utilisateurs que vous pouvez espérer toucher en étant présent en ligne.

Si vous avez déjà déployé une stratégie de communication pertinente, que vous êtes visible de vos prospects sur le terrain et sur le web, et que vous avez déjà des comptes animés avec régularité sur Facebook, le fait d’avoir un profil LinkedIn immobilier va contribuer à augmenter votre champ d’action.

14 millions de membres mensuels actifs, voilà qui peut offrir une visibilité non négligeable à votre entreprise immobilière !

2. Développer sa notoriété

L’objectif numéro un d’une stratégie marketing (notamment d’une stratégie Inbound), c’est le gain de notoriété. En étant présent sur le terrain et en ligne, vous vous faites connaître et reconnaître des prospects qui peuvent découvrir votre entreprise immobilière, s’informer de vos services, lire des contenus qualitatifs que vous avez publiés et penser naturellement à vous au moment de confier leur projet à un professionnel.

L’équation est simple :

Plus de présence + des contenus et des services qui valorisent votre expertise = plus de notoriété

Votre compte LinkedIn immobilier (individuel et/ou d’entreprise) va très logiquement s’inscrire dans cette démarche d’accroissement de notoriété. C’est une brique supplémentaire posée sur le mur de votre réputation : vous pouvez l’utiliser pour publier des contenus et partager des messages qui concernent votre activité et vos services.

Avec un avantage notable par rapport à Facebook : lorsque les utilisateurs consultent votre profil LinkedIn immobilier, ils savent pertinemment qu’ils ont affaire à un professionnel du secteur. Ils sont donc déjà pré-qualifiés (alors que la dimension BtoC de Facebook peut laisser planer le doute).

3. Créer un socle de confiance

Vous le savez : dans votre domaine d’activité, la confiance est le nerf de la guerre. C’est le moteur de votre business.

Un vendeur vous confie sa propriété parce qu’il a confiance en votre capacité à lui trouver un acquéreur. Un acheteur passe par vos services parce qu’il sait qu’il peut vous faire confiance (pour lui trouver / lui construire le logement de ses rêves). Un bailleur vous délègue sa gestion locative pour les mêmes raisons.

Sans confiance, il n’y a pas d’activité immobilière.

Et l’utilisation de LinkedIn en immobilier permet de créer ce socle de confiance indispensable.

Vu comme un réseau social professionnel immobilier, LinkedIn est, en lui-même, source de confiance pour les utilisateurs. Cela, parce qu’il jouit d’une réputation de sérieux et de rigueur.

C’est qu’on n’utilise pas LinkedIn comme on le fait de Facebook. La plateforme créée par Zuckerberg est un nid à problèmes. Les faux profils sont légion, les arnaques pullulent (si vous n’avez pas encore été contacté par un conseiller bancaire bidon, ça ne devrait pas tarder !), les stalkers (utilisateurs qui « traquent » d’autres membres) sont malheureusement chose commune, et les publicités y sont souvent intrusives, Facebook n’ayant rien qu’une fondation non lucrative. Sans même parler des piratages de comptes qui arrivent très régulièrement.

À l’inverse, LinkedIn bénéficie d’une image de réseau sérieux et consciencieux. Pour cette raison, les utilisateurs n’hésitent pas à s’y rendre pour consulter les profils des professionnels auxquels ils envisagent de faire appel. Exactement comme il vous arrive d’explorer le compte Facebook d’une connaissance.

Imaginez, par exemple, un vendeur souhaitant confier sa transaction à un agent immobilier. Très connecté, le vendeur choisit de regarder le compte LinkedIn immobilier dédié à votre agence. Parce qu’il connaît le sérieux du réseau, il donnera naturellement plus de crédit aux informations affichées sur cette page, ainsi qu’aux recommandations des autres utilisateurs vous concernant.

4. Étendre son réseau et sa communication tout en conservant une dimension locale

Dans « réseau social », il y a « réseau ». Et justement : la création et le développement d’un réseau sont les principales raisons d’être des plateformes sociales. LinkedIn ne fait pas exception.

Mais puisqu’il s’agit d’un réseau professionnel, comment en tirer parti pour étendre votre réseau ?

C’est simple : bien que l’usage de LinkedIn soit plutôt professionnel, ce sont bel et bien des individus à part entière qui ouvrent des profils. Bien qu’ils échangent plus volontiers sur des sujets relatifs à leur profession ou à leur domaine d’activité, ils n’en sont pas moins ouverts aux opportunités.

En ouvrant un compte LinkedIn immobilier, vous avez ainsi l’occasion d’étendre votre réseau et d’agrandir le rayon de votre communication. Tout en continuant à viser votre communauté locale.

Cet usage de LinkedIn en immobilier est rendu possible par l’une des fonctionnalités phares du réseau : un ciblage ultra-précis des utilisateurs. Vous pouvez jouer avec quantité de paramètres pour cibler avec pertinence vos segments de prospects, par exemple en fonction de leur position géographique, de leur âge et de leur catégorie socioprofessionnelle.

Si votre cible première est l’investisseur en région PACA, mettons, vous pouvez cibler :

  • Les cadres de 35 ans et plus (susceptibles d’investir dans un bien locatif) ;
  • Les utilisateurs ayant des revenus importants (potentiellement intéressés par les outils de défiscalisation immobilière liés à l’investissement, comme la loi Pinel) ;
  • Les habitants de la région PACA, mais aussi les Franciliens qui voudraient investir dans des biens sur la côte d’Azur dont ils pourront eux-mêmes profiter plus tard.

Vous commencez à voir le potentiel d’un LinkedIn immobilier ?

LinkedIn immobilier

5. Optimiser sa prospection et son taux de conversion

Tous les points précédents mènent à une même conclusion :

Vous pouvez utiliser efficacement votre compte LinkedIn immobilier (ou vos comptes) pour optimiser votre prospection et acquérir un plus grand nombre de prospects vendeurs ou acheteurs. Cela, en misant sur la combinaison d’une visibilité accrue, d’une notoriété plus importante, d’une confiance renforcée et d’une communication plus étendue.

Voilà qui va donner un sacré coup de pouce à votre prospection !

Mais pas seulement. Parce qu’il y a aussi le reste : le suivi des prospects et la conversion.

Et là, il faut noter que votre présence immobilière sur LinkedIn peut bénéficier d’un autre avantage : un taux de conversion de 2,74 %, contre 0,77 % pour Facebook (étude Hubspot).

Ce qui veut dire qu’en attirant des visiteurs sur votre compte LinkedIn immobilier, d’agence ou personnel, vous augmentez vos chances de les convertir en prospects. Pas mal, pour un réseau qui se veut « uniquement professionnel » !

6. Booster son acquisition vendeurs

Une autre bonne raison d’ouvrir et d’animer un compte LinkedIn immobilier, à laquelle on ne pense pas forcément, c’est la façon dont vous allez booster votre acquisition de prospects vendeurs. À condition d’utiliser ce réseau professionnel en complément d’une stratégie Inbound bien maîtrisée.

En effet : les possibilités offertes par LinkedIn vont venir renforcer vos processus d’acquisition Inbound. Cela, parce que le réseau permet :

  • De mieux connaître vos prospects (une condition sine qua non pour bien les cibler dans une démarche Inbound) ;
  • D’appréhender les thématiques et les sujets qui intéressent vos prospects (en fonction des contenus qu’ils publient et partagent, mais aussi de leurs contacts LinkedIn) ;
  • De renvoyer les visiteurs de votre compte LinkedIn immobilier vers votre site web et autres supports digitaux (à l’aide de CTA efficaces et de landing pages pertinentes) ;
  • D’augmenter l’apport en contacts qualifiés sur votre site web (en utilisant notamment les publicités payantes sur LinkedIn) ;
  • De diffuser et de promouvoir vos contenus via votre compte LinkedIn immobilier (en les partageant auprès de votre communauté).

Pour en savoir plus, lisez comment booster votre acquisition vendeurs grâce aux réseaux sociaux.

7. Bâtir une communauté professionnelle

Enfin, la dernière raison d’utiliser ce réseau social professionnel en immobilier nécessite d’en revenir à la base même de son existence : le réseau BtoB.

Il ne faudrait pas oublier que LinkedIn reste un réseau social destiné aux professionnels. Cette dimension, vous ne devez pas l’ignorer, même si vous utilisez la plateforme essentiellement dans une optique BtoC. Car elle va jouer un rôle crucial dans la façon dont vous construisez votre communauté professionnelle, en vous connectant à des entreprises immobilières partenaires ou concurrentes, à d’autres professionnels qui gravitent autour de l’immobilier, à des clients professionnels, etc.

Il y a deux manières de tirer profit de votre compte LinkedIn immobilier au regard de votre réseau professionnel :

En tissant des liens avec d’autres professionnels qui vous seront utiles à un moment ou un autre de votre activité. Ici, on peut reprendre le fameux exemple de l’agence immobilière qui vous envoie ses clients. Le cas de figure est le suivant : un collègue agent immobilier officiant à Nice s’occupe de la vente d’un bien pour des clients fidèles. Ceux-ci désirent acheter un nouveau logement à Nantes. Leur agent aimerait pouvoir les recommander à un expert du marché immobilier local. Et ça tombe bien : il connaît votre profil LinkedIn d’agent immobilier puisque vous êtes « amis » et qu’il lit vos publications. Sans vous connaître personnellement, il vous suit et sait que vous faites du bon boulot. Il pourra donc vous contacter pour que vous preniez en charge ses clients acheteurs. C’est « l’effet réseau » qui joue à plein.

En affichant des recommandations. LinkedIn possède une fonctionnalité très pratique : les membres de votre réseau ont la possibilité de vous recommander pour certaines compétences, ces recommandations devant être validées par vos soins avant d’être affichées sur votre profil LinkedIn immobilier. Voilà un outil très puissant. Car il joue avec le principe d’imitation sociale : si un visiteur de votre profil constate que plusieurs professionnels vous ont laissé une recommandation, il vous jugera digne de confiance.

Ces possibilités BtoB ajoutent à la pertinence de ce réseau social professionnel en immobilier dans le cadre de votre stratégie marketing.

Quelques bonnes pratiques pour tirer profit de LinkedIn comme réseau social professionnel immobilier

Impossible de vous quitter sans vous donner quelques bonnes pratiques pour utiliser votre compte LinkedIn immobilier de la meilleure manière :

  • Créez un profil LinkedIn d’agent immobilier et un compte LinkedIn d’agence immobilière. Vous pourrez ainsi relier tous les profils personnels de vos collaborateurs au même compte d’entreprise, pour une efficacité décuplée.
  • Construisez votre profil individuel en restant professionnel : une photo sérieuse, un titre accrocheur, un résumé précis de votre parcours, etc. Pour autant, parlez de vos centres d’intérêt et de vos activités extraprofessionnelles, mettez en valeur ce que vous faites de positif en dehors des heures de travail, etc.
  • Tissez des relations avec les professionnels qui comptent dans votre secteur d’activité.
  • Invitez vos clients existants à se connecter à votre profil.
  • Ajoutez immédiatement les prospects que vous avez rencontrés lors de vos sessions de prospection.
  • Demandez des recommandations aux membres de votre réseau.
  • Publiez et partagez des contenus régulièrement.
  • Variez vos publications : annonces de vos biens en catalogue, actualité immobilière nationale et locale, actualité de votre commune et de votre quartier, etc.
  • Construisez votre présence en ligne en tissant des liens entre votre compte LinkedIn immobilier et vos profils Facebook, de manière à gagner en efficacité.
  • Et n’oubliez pas de mesurer vos performances sociales, afin de savoir si vos campagnes marketing sur LinkedIn ont du succès !

LinkedIn immobilier

En résumé

LinkedIn en immobilier ? C’est un grand oui !

Mais un « oui » réfléchi et rationnel. Un « oui » qui ne vient pas de nulle part. Qui n’est ni un effet de mode, ni une erreur de parcours.

LinkedIn est un puissant réseau social professionnel (immobilier) et un levier de communication incontournable, surtout quand il est utilisé en lien avec un réseau BtoC comme Facebook. Ouvrir un compte LinkedIn immobilier est une excellente façon de toucher un maximum de prospects vendeurs et acheteurs.

Prenez le temps de bien comprendre comment fonctionne ce réseau social professionnel, explorez-en les diverses fonctionnalités, ouvrez un premier compte personnel pour faire des essais. Essayez de bien appréhender l’outil pour, ensuite, en tirer le meilleur parti dans le cadre de votre activité immobilière.

Et surtout, dégagez-vous des plages horaires dans la semaine pour animer vos profils et interagir avec votre communauté. Vous en verrez rapidement les effets !

Pour en savoir plus, allez jeter un œil à nos articles consacrés aux réseaux sociaux : comment utiliser les médias sociaux en immobilier et réussir votre présence sociale.

pas de commentaires

    Laisser un commentaire

    Partagez13
    Partagez
    Tweetez
    Enregistrer