6 techniques pour réussir son community management en 2017

 

Vous avez pleinement intégré les réseaux sociaux à votre communication immobilière digitale ? Bravo ! Maintenant, il faut gérer tout ça. Et assurer une présence sociale aussi dynamique que régulière.

Cette présence, c’est ce qu’on appelle le community management. Cette activité endosse un rôle central dans un univers où la communication des marques passe de plus en plus par les médias sociaux, et nécessite une assiduité qui confine à l’omniprésence.

Toutefois, être omniprésent sur Facebook, Instagram et consorts ne suffit pas : il faut également connaître les meilleurs moyens pour communiquer et améliorer sans cesse l’image de votre structure immobilière. Découvrez 6 techniques imparables pour déployer un bon community management immobilier en 2017 !

Qu’est-ce qu’un bon community management immobilier ?

Lancer une stratégie de communication sur les réseaux sociaux sans organiser son community management, c’est comme ouvrir un restaurant sans engager de serveurs : vous aurez des clients, un super cuistot, mais personne pour faire le lien entre les deux !

Le community management est indispensable parce qu’il consiste à :

  • Animer vos pages et vos comptes sociaux au quotidien ;
  • Gérer votre communauté (les utilisateurs qui vous suivent sur les réseaux) ;
  • Veiller à la notoriété de votre marque immobilière ;
  • Fédérer votre clientèle ;
  • Détecter des leads potentiels parmi les utilisateurs ;
  • Instaurer le dialogue avec vos prospects et vos clients ;
  • Créer de l’engagement.

Néanmoins, un bon community management immobilier n’est possible qu’en ayant une connaissance solide des leviers qui permettent aux réseaux sociaux de fonctionner… et en appliquant les 6 techniques qui suivent !

 

 

1. Incarner votre agence ou votre réseau immobilier

Un bon community management immobilier, ça se traduit par une chose simple :

De l’humain avant tout !

Les internautes veulent être en contact avec votre agence, votre réseau – et avec les gens qui les composent. Ils souhaitent dialoguer et échanger avec des personnes réelles, des gens qui leur ressemblent et qui les comprennent.

C’est pourquoi votre community management doit incarner votre marque, au sens strict : la représenter, humainement parlant, sur les réseaux sociaux. Vous devez vous placer sur le terrain du conseil, et offrir de la valeur ajoutée pour vous distinguer de la concurrence – et non pas seulement essayer de vendre un service !

2. Chouchouter ses ambassadeurs pour favoriser leur engagement

Les médias sociaux ont différents niveaux de fonctionnement : ils permettent de toucher une audience large, de promouvoir des contenus, d’acquérir de nouveaux leads… et, très important, de pousser vos clients à s’engager en votre faveur.

L’engagement, c’est ce processus qui fait en sorte que vos clients, parce qu’ils sont satisfaits de vos services et qu’ils aiment votre marque immobilière, vont participer à votre communication en partageant des contenus auprès de leur propre communauté digitale – ce qui aura pour effet d’augmenter le champ de vos prospects potentiels.

Pour un bon community management immobilier, il est donc important de chouchouter ses ambassadeurs les plus engagés :

  • Faites-les participer à votre entreprise en leur confiant des aspects non stratégiques de votre communication ;
  • Demandez-leur conseil, par exemple en leur faisant tester un nouveau service que vous lancez ;
  • Créez de l’exclusivité : si vous venez d’entrer un nouveau bien, proposez à certains de vos clients les plus précieux de le visiter en premier (s’ils un projet d’achat à moyen ou court terme).

Bref, incitez-les à agir à vos côtés !

 

 

3. Diffuser des contenus vidéos immersifs

La vidéo est LE support engageant par excellence sur les réseaux sociaux : sur Facebook, 8 milliards de vidéos sont regardées chaque jour !

Pour un bon community management immobilier, appuyez-vous sur la puissance sociale de la vidéo. Le Live de Facebook, notamment, vous permet de réaliser des clips brefs capables de favoriser l’immersion de vos utilisateurs au sein de votre entreprise immobilière et de votre métier. (Pour en savoir plus sur la fonctionnalité Live de Facebook, jetez un œil à notre article « Quelle stratégie immobilière sur les réseaux sociaux en 2017 ? ».)

Ainsi, vous créez de la proximité avec votre agence/réseau, et vous poussez vos utilisateurs à devenir véritablement des acteurs de votre stratégie.

4. Utiliser les fonctionnalités éphémères des réseaux pour votre storytelling

Snapchat et Instagram proposent tous deux une fonctionnalité « Story », qui a la particularité de vous faire produire des contenus éphémères. Au bout d’une journée, ces contenus disparaissent corps et biens !

Pourquoi ne pas utiliser cette fonctionnalité dans le cadre de votre storytelling ?

Particulièrement adapté aux usages mobiles actuels, les contenus éphémères permettent de :

  • Produire un sentiment d’urgence (une offre valable seulement pour quelques heures) ;
  • Susciter le désir chez vos prospects et clients ;
  • Valoriser votre communauté en lançant des contenus exclusifs, destinés à leur seul usage, et dans un temps limité.

Basez votre bon community management immobilier sur ces contenus à la vie aussi brève que celle d’un papillon : plus d’exclusivité dans vos relations vous apportera plus d’exclusivité dans vos mandats !

 

 

5. Consolider son service client grâce aux messageries instantanées

Un bon community management immobilier ne passe pas uniquement par les réseaux sociaux stricto sensu : les applications de messagerie instantanée, dont Facebook Messenger et WhatsApp sont les rois, nécessitent également une présence active.

En particulier, il est intéressant de consolider votre service client grâce à ces applications, dans le cadre de votre communication immobilière (voir cet article consacré au sujet).

La simplicité d’utilisation de ces outils, l’immédiateté des échanges, la disponibilité totale – sont des leviers qui permettent de booster l’expérience client, de favoriser la fidélisation, et de faciliter le règlement d’un éventuel litige qui, faute d’une communication adéquate, risquerait de s’envenimer.

Et si vous souhaitez vous appuyer sur des chatbots, n’oubliez pas d’assurer tout de même une présence humaine !

6. Rester en veille permanente sur les réseaux

La veille informationnelle, c’est la clé de voûte d’un bon community management immobilier.

Sans veille, pas d’informations. Sans informations, vous ne pouvez pas être force de proposition au bénéfice de votre communauté.

Cela nécessite d’avoir une présence digitale continue, et de trouver le parfait équilibre entre la création de contenus originaux (via votre blog professionnel) et la curation de contenus existants (sélectionnés par vos soins et partagés auprès de ceux qui vous suivent sur les réseaux).

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour réaliser un bon community management immobilier, et assurer une présence en ligne réellement dynamique !

The following two tabs change content below.
Après avoir été directeur d'agences immobilières pendant plus de 15 ans, j'accompagne depuis 2008 les professionnels de l'immobilier dans leurs transformations digitales au travers de Facilogi, une agence digitale dédiée à l'immobilier. Je suis spécialisé dans le SEO et l'inbound marketing.

Laisser une réponse

  • 01 43 53 72 66
  • 18 avenue Jean Jaurès
  • 94220 Charenton le Pont
  • Suivez nous sur :

Facilogi est une agence en communication digitale de l'immobilier. Retrouvez toutes nos solutions et prestations pour les agences immobilières, les succursalistes , les réseaux de mandataires et les constructeurs sur notre site Facilogi.com

52 Partages
Partagez5
Tweetez16
+12
Partagez29
Email