reconfinement
Business immobilier

Reconfinement : comment optimiser l’activité de votre enseigne immobilière dans les semaines à venir ?

3 novembre 2020

C’est reparti pour un tour ! Depuis vendredi dernier, c’est retour à la « cage » départ pour les Français. Le reconfinement à l’échelle nationale annoncé mercredi soir par Emmanuel Macron est prévu pour durer au moins quatre semaines, mais s’étendra probablement jusqu’à janvier si l’on en croit les bruits de couloir persistants. La conséquence d’une épidémie (une nouvelle fois) hors de contrôle, d’une « deuxième vague » prophétisée depuis l’été qui nous frappe durement.

Une fois de plus, les établissements « non essentiels » qui accueillent du public sont fermés, et le télétravail est à privilégier. Pour le reste : pas de réunions privées au-delà du groupe familial, pas de déplacements hors nécessité, pas de balades entre les départements et les régions. L’attestation de sortie fait aussi son grand retour.

Comme au printemps, les métiers de la transaction immobilière sont donc concernés au premier chef. Comme au printemps, nous vous donnons quelques conseils pour optimiser votre activité pendant cette période difficile et tirer (au mieux) parti de ces contraintes. Parce qu’il n’est pas question de désespérer… et parce qu’il y a toujours des raisons de positiver !

Ce qui change (concrètement) pour le secteur de l’immobilier pendant le reconfinement

Le reconfinement sépare de facto le secteur de l’immobilier en deux pans : la construction d’un côté et la transaction de l’autre.

Le BTP peu touché

Du côté de la construction, les choses devraient continuer comme à l’accoutumée. Les déplacements professionnels étant autorisés, le BTP pourra poursuivre ses activités pendant la durée du confinement. Olivier Salleron, le président de la Fédération française du bâtiment, a précisé que « les chantiers du bâtiment et des travaux publics vont pouvoir continuer pendant cette période plus difficile » tout en veillant à la sécurité des salariés. Depuis le printemps, les protocoles sanitaires sont bien rodés sur les chantiers.

Les particuliers ne sont pas lésés non plus. La ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, a déclaré que les Français « peuvent continuer leurs projets de travaux, que ce soient des projets de rénovation énergétique ou autres ». Les entreprises et les artisans pourront s’organiser pour préparer et réaliser les chantiers chez les particuliers.

Les transactions en suspens

Du côté de la transaction, la situation est plus complexe. Les agences immobilières sont fermées et les négociateurs sont invités à travailler à distance. Pour les transactions en cours, pas de (gros) problèmes : les rendez-vous déjà pris peuvent être honorés pour permettre aux acheteurs et aux locataires de prendre possession des logements. Les notaires peuvent traiter les dossiers à distance et les ventes être signées – via l’utilisation de la signature électronique ou, à défaut, en présentiel.

Les déménagements restent possibles à condition de présenter un justificatif – acte de vente ou bail de location – et de motiver l’urgence de la situation. En cas de contrôle, il faudra donc avoir une bonne raison de ne pas repousser le changement de domicile à une date ultérieure, par exemple une fin de bail, une modification de la situation personnelle ou professionnelle, la nécessité de vider un logement vendu ou d’emménager dans une acquisition, etc.

Par contre, pas de visites ni d’états des lieux possibles. Il faut se reporter à des solutions digitales – visite virtuelle, visioconférence pour présenter le logement avant remise des clés, etc. Et, idéalement, attendre que les choses se tassent.

Pour ce qui est des assemblées générales de copropriété, elles doivent être reportées ou réalisées en ligne. Une ordonnance avait déjà permis le report des AG jusqu’au 31 janvier 2021 ; elle pourrait être amendée en prévision d’une date butoir plus lointaine.

reconfinement

Les acteurs de l’immobilier se mobilisent

Ces règles peuvent toutefois être amenées à changer. Les acteurs du secteur se mobilisent depuis l’annonce du reconfinement pour faire bouger les lignes, à l’image de Géraud Delvolvé, le délégué général de l’Union des syndicats de l’immobilier : « Nous souhaitons (…) que les agences immobilières, réseaux de mandataires, cabinets d’administration de biens, cabinets de syndics, marchands de biens et experts figurent dans la liste des activités essentielles pour la nation [des établissements autorisés à rester ouverts et à fonctionner normalement]. Aujourd’hui, il est impératif que la filière immobilière puisse continuer d’exercer au maximum de ses capacités pendant le confinement (…) Nous alertons le gouvernement pour que les signatures d’actes et de compromis de vente ne soient pas bloqués, que la remise en état des logements entre deux locataires ait lieu, que les diagnostics soient effectués. »

Difficile de dire si ces appels donneront des résultats, mais mieux vaut rester sur le qui-vive.

Continuer à fonctionner (presque) normalement pendant le confinement

En attendant, vous devez tout faire pour continuer à fonctionner à peu près normalement pendant toute la durée de cette parenthèse.

Les professionnels de l’immobilier disposent des outils technologiques et des processus métiers qui leur permettent de poursuivre leurs activités à distance et dans le respect des mesures de précaution sanitaire. Ces outils, ces processus, vous les connaissez déjà ; vous les employez quotidiennement ; ou vous les avez peut-être découverts à l’occasion du premier confinement.

Ce reconfinement ne nous prend pas par surprise. L’impréparation du printemps a laissé place à une organisation bien cadrée. Les leçons du premier confinement ont été tirées. Nous savons parfaitement comment les choses vont se passer pendant les semaines à venir. Vous le savez parfaitement.

De sorte que vous pouvez tirer parti de cette période compliquée de multiples façons. Vous devez en profiter pour…

Plus que jamais, ce reconfinement démontre la nécessité de maîtriser son marketing et sa communication, de disposer de données à travailler (collectées durant la prospection et au fil des campagnes marketing), et d’avoir un plan bien rodé sur le long terme.

reconfinement

Quelques idées pour communiquer localement pendant le reconfinement

Pour terminer, nous vous soumettons quelques idées pour continuer à communiquer pendant le reconfinement et garder le contact – avec les habitants du quartier et avec vos équipes.

  • Organisez des visioconférences avec vos négociateurs aussi régulièrement que possible. Cela vous permettra de faire le point sur les activités des uns et des autres, et de maintenir un lien fort – source de motivation.
  • Soutenez les commerçants locaux. Beaucoup de commerces « non essentiels » (comme les restaurants ou les librairies) ne pourront plus recevoir de public, mais les commerçants pourront continuer à travailler en proposant des livraisons. Faites passer le message sur vos supports !
  • Proposez des modèles d’attestation de sortie sur votre site web, référencés sur des mots-clés locaux (« attestation + ville », « attestation sortie + ville », etc.). Une landing page toute simple suffit, avec un lien pour télécharger le modèle. Cela permettra aux utilisateurs de trouver facilement un modèle d’attestation et drainera du trafic vers votre site.
  • Valorisez les biens immobiliers qui disposent d’une « pièce en plus » pour le télétravail: ces biens seront de plus en plus recherchés.
  • Proposez des idées d’activités pour occuper les enfants pendant les longues journées de confinement. Utilisez en priorité vos comptes sociaux pour les soumettre à vos audiences.
  • Créez un groupe Facebook d’aide aux habitants de la commune ou du quartier. Les internautes pourront proposer leur aide pour réaliser certaines tâches (des courses pour les plus fragiles, par exemple) et échanger des informations pratiques.
  • Faites des vidéos sur des sujets qui intéressent les habitants du quartier. Par exemple : « comment mener à bien son projet immobilier malgré le confinement ? », avec des conseils.

En somme, vous avez de quoi faire pour optimiser l’activité de votre enseigne immobilière pendant les semaines qui viennent.

Surtout, ne laissez pas s’installer la morosité et continuez à vous lever chaque matin avec une motivation à bloc !

pas de commentaires

    Laisser un commentaire

    Partagez
    Partagez
    Tweetez
    Enregistrer