marketing immobilier
Stratégie & Marketing

Comment tirer parti des groupes Facebook pour votre marketing ?

10 novembre 2020

Les réseaux sociaux sont de plus en plus incontournables en marketing. Sur ce blog, nous avons régulièrement mis en avant les usages du plus populaire d’entre eux, Facebook, pour les professionnels de l’immobilier. Que ce soit pour booster la notoriété, générer des prospects vendeurs ou communiquer avec ses cibles, Facebook s’impose en effet comme l’un des leviers les plus efficaces de l’écosystème 2.0 en matière de marketing immobilier.

Aujourd’hui, nous avons tenu à explorer un aspect méconnu de cette plateforme : les groupes. Différent du profil et de la page, le groupe est une composante historique du réseau social. Il permet de créer et d’animer une communauté, et de favoriser l’échange entre ses membres autour d’une thématique précise. C’est un peu un retour aux fondamentaux, Facebook ayant été créé, à la base, pour fédérer des communautés (d’abord Harvard, puis les universités de la Ivy League, enfin le reste du monde).

Ce principe peut être « détourné » par les professionnels de l’immobilier dans le but de créer des communautés locales et de gagner en visibilité auprès des habitants de quartiers spécifiques. De sorte que les groupes Facebook peuvent être utilisés non seulement pour attirer vos cibles (dans une démarche marketing), mais aussi pour quantité d’autres choses. On fait le point ensemble sur cet outil intéressant et encore mal connu.

Qu’est-ce qu’un groupe Facebook ?

Ce qu’il faut comprendre avant toute chose, c’est qu’un groupe est différent d’un profil ou d’une page Facebook. Le profil est personnel : il se focalise sur un individu. La page est un support dédié à un professionnel, une entreprise ou une marque. Le groupe est comme un forum virtuel qui réunit les membres d’une communauté et les invite à échanger.

Pour une enseigne immobilière, les leviers les plus importants sont la page et le groupe :

  • La page vous permet de communiquer avec votre communauté en proposant des informations vous concernant, en publiant vos annonces, etc. Mais elle n’autorise pas les membres à discuter entre eux, et ne met pas en avant leurs publications (qui se limitent d’ailleurs à de simples avis). Ce sont surtout vos posts qui s’affichent : vos « fans » peuvent ensuite les commenter ou les partager.
  • Le groupe a une dynamique différente. Il est bâti autour d’une thématique précise qui réunit des internautes partageant le même intérêt, dans le but de favoriser la communication et l’expression d’opinions personnelles. C’est un espace dédié aux échanges, non pas d’une entreprise vers les membres de sa communauté, mais des utilisateurs entre eux. Leurs publications sont mises en avant et invitent à réagir, dans un onglet qui porte bien son nom (« Discussion »). Le groupe est créé pour des personnes qui évoluent dans le même secteur d’activité, qui vivent dans la même ville ou le même quartier, qui partagent un intérêt commun, etc.

On le voit : page et groupe correspondent à des approches très différentes en termes de marketing immobilier. C’est d’autant plus vrai qu’une page professionnelle doit toujours être créée (puisqu’elle est propre à votre enseigne), tandis qu’un groupe peut être créé (par vos soins) ou être rejoint (s’il existe déjà).

marketing immobilier

Créer ou rejoindre un groupe Facebook, quelle différence ?

La réponse est un peu dans la question, oui, mais c’est loin d’être aussi simple que vous le pensez peut-être.

Rejoindre un groupe consiste à trouver une communauté existante et demander à en faire partie. Il existe de nombreux groupes consacrés à l’immobilier, qu’il s’agisse de vente, d’achat ou de location. Vous pouvez demander à rejoindre un groupe depuis votre page professionnelle (c’est l’administrateur qui doit le faire), mais ce n’est pas possible pour tous les groupes.

Cette approche est limitée sur deux points :

  • Il n’existe pas forcément de groupe pertinent à rejoindre dans votre secteur.
  • Une fois sur le groupe, vous ne pouvez pas le spammer en publiant des annonces de vente et des contenus promotionnels : vous vous feriez rapidement bannir par l’administrateur ! Tout ce que vous pouvez faire, c’est vous intégrer à la communauté et participer aux conversations.

Forcément, il est plus intéressant de créer un groupe – le vôtre, sur lequel vous pouvez dire et faire ce que vous voulez. Surtout s’il n’en existe pas déjà dans votre secteur, ou du moins, pas sur la thématique souhaitée. Néanmoins, il y a quelques inconvénients à prendre en compte : si la création d’un groupe Facebook n’est pas bien compliquée (on vous explique tout ça plus bas), son développement est long et son animation chronophage.

Dans la suite de cet article, nous allons partir de l’idée que vous envisagez de créer votre propre groupe plutôt que d’en rejoindre un, et que vous allez l’utiliser pour faire du marketing immobilier.

Pourquoi utiliser les groupes Facebook pour votre marketing immobilier ?

L’utilisation des groupes FB dans le cadre de votre marketing immobilier a du sens à plusieurs égards. Un groupe permet de…

  • Fédérer une communauté. Vous réunissez dans un même groupe Facebook vos prospects, vos clients actuels et vos clients passés. Ce faisant, vous développez votre réseau en vous appuyant sur les bienfaits habituels des réseaux sociaux pour le marketing : les membres de votre communauté peuvent, à leur tour, parler de votre enseigne à leurs proches, qui viendront rejoindre votre groupe, etc.
  • Développer votre notoriété locale. Un groupe Facebook vous permet de toucher des cibles hors de portée ; de lancer des conversations qui vont aboutir à des rencontres ; de faire connaître votre enseigne sur votre secteur.
  • Construire une audience très qualifiée. C’est vous qui choisissez les membres qui feront partie de votre communauté, puisqu’il est nécessaire d’approuver chaque demande – dès lors que vous avez paramétré votre groupe pour qu’il soit privé (ou « fermé »). Vous bâtissez ainsi une audience très qualifiée, constitutive d’un trafic pleinement « maîtrisé » (des explications ici).
  • Communiquer facilement. Il est bien plus simple d’échanger avec les membres d’un groupe qu’avec les « fans » d’une page. Vous pouvez ainsi communiquer aisément avec les membres, leur transmettre des informations, échanger autour de biens à la vente, proposer des offres spéciales, relayer des contenus… De plus, le fait de devoir valider chaque demande d’inscription permet de contrôler la communauté et de réduire les risques de « trolls » (ces interventions qui n’ont pour but que de créer des problèmes).
  • Augmenter la portée de vos publications. Facebook continue de réduire progressivement la portée organique des publications (le « Reach ») dans le but d’inciter les professionnels à privilégier sa régie publicitaire. Ce faisant, il devient de plus en plus difficile de toucher les utilisateurs par le biais des publications sur une page. Par contre, c’est plus simple sur un groupe, car tous les membres reçoivent une notification en cas de nouvelle publication. Ce qui augmente nécessairement la portée de celles-ci.
  • Booster la confiance. La confiance est un levier essentiel du marketing immobilier. En échangeant avec les membres de votre groupe en toute transparence, vous favorisez des relations de confiance qui seront bénéfiques pour la suite de vos actions marketing.
  • Mieux connaître vos cibles et leur comportement. Une fois atteint le seuil de 250 membres dans votre groupe, vous avez accès à des statistiques. Celles-ci donnent des indications quant aux publications qui génèrent le plus d’interactions et aux heures d’activité des membres du groupe. Des informations utiles pour affiner votre stratégie marketing immobilier sur le réseau, et mieux définir vos futures cibles.

Comment créer un groupe Facebook ?

Comme expliqué plus haut, la création d’un groupe Facebook n’est pas bien compliquée : quelques clics suffisent. Le plus difficile, c’est ensuite de faire vivre ce groupe en fonction des objectifs fixés pour votre marketing immobilier.

Prenons les choses dans l’ordre. Pour commencer, ouvrez votre page professionnelle existante (oui, il vous faut au moins une page pour démarrer avec un groupe) puis lancez l’outil de création de groupe. Ensuite :

  • Choisissez le nom du groupe (il sera possible de le modifier plus tard).
  • Invitez des utilisateurs à rejoindre votre groupe.
  • Sélectionnez le niveau de confidentialité voulu (public, fermé ou secret). Au minimum, optez pour un groupe « fermé » (toute adhésion doit faire l’objet d’une approbation préalable).
  • Personnalisez votre groupe en choisissant une icône et une photo de couverture, en ajoutant une description et des mots-clés.

Vous n’avez plus qu’à « lancer » votre groupe à proprement parler : exposez les règles d’utilisation dans la section dédiée, faites-en la promotion (par exemple sur Instagram qui fait partie du même écosystème), engagez la conversation avec les nouveaux membres… et surtout, publiez, publiez, publiez ! Car la dynamique du groupe est essentielle à sa réussite. Vous pouvez aussi créer des événements et inviter les membres à y participer.

Notez qu’il est possible d’associer le groupe à votre page professionnelle. Cela contribue au développement de votre communauté et de vos soutiens.

marketing immobilier

Comment utiliser les groupes existants ?

On l’a vu : dans le cadre du marketing immobilier, il est préférable de créer un groupe plutôt que d’en rejoindre un, afin d’en tirer pleinement parti. Mais ça ne veut pas dire que les groupes existants sont inutiles, loin de là.

Certes, rejoindre des groupes ne vous permettra pas de communiquer sur les sujets qui vous intéressent directement, d’acquérir des prospects ou de développer votre notoriété. Toutefois, il y a d’autres bienfaits à en tirer. Les groupes Facebook, en effet, peuvent représenter une source non négligeable de liens professionnels, et donc un levier efficace de réseautage. Que ce soit :

  • Pour identifier des prescripteurs sur votre secteur,
  • Pour mener des campagnes de recrutement (il existe de nombreux groupes dédiés à l’emploi dans le domaine de l’immobilier),
  • Pour connaître les autres acteurs de l’immobilier sur votre secteur ou dans les zones limitrophes.

Par exemple, le groupe « L’immobilier est notre métier », créé en 2009 par un professionnel, est aujourd’hui l’un des plus influents du secteur. Il réunit plus de 7 000 membres, issus de tous les métiers de la transaction. Il s’agit d’un « réseau de discussions professionnelles et d’entraide » ouvert à tous ceux « qui travaillent ou qui ont travaillé dans le secteur de l’immobilier », ainsi qu’à « toutes les personnes non professionnelles ayant un problème en relation avec l’immo ». Ce type de groupe s’avère très intéressant pour tisser des liens et développer son réseau.

Pour trouver des groupes pertinents, trois options s’offrent à vous :

  • Utiliser l’onglet « Découvrir » dans « Groupes », depuis votre profil personnel. Les recommandations sont faites par le réseau sur la base des pages aimées, du lieu de résidence, des groupes dont vos amis sont membres, etc.
  • Utiliser la barre de recherche interne pour taper les mots-clés qui vous intéressent. Il suffit de cliquer sur l’onglet « Groupes » pour n’afficher que cette catégorie dans les résultats.
  • Faire jouer vos contacts dans l’immobilier pour identifier les « groupes secrets » dont ils seraient membres, et leur demander de vous y inviter. En effet, ces groupes n’apparaissent pas lors des recherches, il est donc impossible de les trouver si l’on n’en fait pas partie. Ces clubs très fermés ne sont donc accessibles que par le biais du parrainage.

Les groupes Facebook offrent de nombreuses opportunités en termes de marketing immobilier, mais pas seulement : ce sont aussi de formidables outils de réseautage. Qu’attendez-vous pour démarrer ?

pas de commentaires

    Laisser un commentaire

    Partagez
    Partagez
    Tweetez
    Enregistrer