réseaux sociaux immobilier

Le secret ultime pour réussir votre marketing immobilier sur les réseaux sociaux !

8 février 2022

Les réseaux sociaux sont devenus une pierre fondamentale de l’édifice marketing. La plupart des entreprises disposent d’au moins un canal social, qu’il s’agisse d’une page Facebook, d’un compte Instagram ou d’une chaîne YouTube. Et beaucoup d’entre elles multiplient les réseaux dans le but de donner plus de poids à leur stratégie marketing sociale.

Les professionnels de l’immobilier n’échappent pas à cette logique – d’autant que les réseaux sociaux sont particulièrement bien adaptés à ce secteur d’activité. Ces canaux sont donc des alliés majeurs de votre stratégie digitale.

Le problème, c’est que cette stratégie n’a rien de facile. Autrefois, il suffisait, pour performer sur les médias sociaux, de bâtir une communauté, de savoir communiquer, et de trouver la bonne « voix ». Aujourd’hui, ces plateformes sont des points de contact à part entière, que les internautes utilisent pour accéder à vos services, réaliser une action (demander une estimation, par exemple) ou prendre un rendez-vous. En d’autres termes, ce sont désormais des canaux d’acquisition.

Il est donc normal d’espérer rentrer des mandats et gagner de l’argent avec une bonne stratégie sur les réseaux sociaux. Sauf que le succès n’est pas donné à tout le monde. Pas par manque de talent ou de volonté, mais essentiellement pour une question de méthode : parce qu’il y a une manière spécifique d’utiliser les réseaux sociaux en immobilier pour générer des revenus. Une manière que vous ne connaissez peut-être pas – et que nous allons vous apprendre.

Découvrez tout de suite comment capitaliser sur vos comptes sociaux immobiliers, et ainsi tirer parti de votre stratégie digitale !

L’erreur fondamentale que vous commettez (certainement) sur les réseaux sociaux

Une stratégie marketing qui échoue, ce n’est pas très grave.

Ce qui est grave, c’est de ne pas réussir à comprendre pourquoi elle a échoué. C’est d’être condamné à échouer encore et encore, parce qu’on ignore ce qui cloche.

Or c’est ce qu’il se passe pour beaucoup d’enseignes immobilières avec les médias sociaux. Elles se lancent sur les réseaux, bâtissent des communautés et des audiences, communiquent avec régularité… et n’en tirent aucun bénéfice. Elles recommencent, et patatras ! Encore la même chose.

Cette situation est peut-être la vôtre. Cela expliquerait pourquoi vous regardez les experts d’un œil mauvais lorsqu’ils vous expliquent combien les réseaux sociaux en immobilier sont essentiels.

Il se trouve qu’il y a une raison qui explique ces échecs répétés : vous abordez le problème de la mauvaise manière.

Parce qu’il y a une erreur fondamentale que la plupart des professionnels commettent sur ces plateformes. Et vous la commettez certainement vous aussi.

Cette erreur est la suivante :

Vous essayez de gagner de l’argent sur les réseaux.

Dans ce but, vous employez différentes méthodes. Vous faites la promotion des biens que vous avez en catalogue auprès de vos acheteurs. Ou bien vous placez des liens un peu partout sur vos pages et vos comptes en espérant que les internautes vont cliquer dessus et signer automatiquement des mandats.

On pourrait croire que les médias sociaux servent à cela. N’est-ce pas ce que font de nombreuses marques ?

En réalité, ce n’est pas comme cela que fonctionnent les réseaux sociaux. Pour trois raisons principales :

  1. Les publications sociales ont une durée de vie extrêmement courte, quelques jours tout au plus (mais plus souvent quelques heures). Difficile, dans ces conditions, d’instaurer un flux constant d’argent !
  2. La portée des publications organiques (le « Reach ») tend à se réduire d’année en année, sur la plupart des médias sociaux, au profit des publicités. Ces plateformes mettent en avant le contenu produit par les utilisateurs non-professionnels afin d’inciter les annonceurs à s’orienter vers les Ads.
  3. Les utilisateurs des réseaux sociaux ne sont pas là pour acheter (même si les fonctionnalités récentes de type « boutique » changent un peu la donne) mais pour s’informer, découvrir, échanger. Clairement, ils n’achèteront pas une maison en cliquant sur un bouton affiché sur une page Facebook.

Il faut donc élaborer une stratégie différente pour réussir sur les réseaux sociaux en immobilier : oubliez l’idée de vendre vos services directement, et pensez en termes de valeur ajoutée. Tel est le secret.

réseaux sociaux immobilier

Le secret pour bien utiliser les réseaux sociaux en immobilier

En pensant « valeur ajoutée » plutôt que « revenus », vous allez pouvoir capitaliser sur vos comptes sociaux.

Car le but n’est pas de vendre directement. L’idée n’est pas de transformer vos profils sociaux en panneaux publicitaires à la gloire de votre enseigne. Ce qu’il faut, c’est apporter de la valeur à vos audiences, à travers des publications qui leur fournissent des informations, des conseils, des astuces, etc.

Dans quel but ?

Récupérer des emails.

Voilà le secret d’une stratégie réussie sur les réseaux sociaux : se donner pour objectif de garnir sa mailing list.

Autrement dit : tirer parti des réseaux sociaux (qui ne vous appartiennent pas) pour alimenter votre base de contacts (qui vous appartient en propre et que personne ne peut vous enlever).

Une page Facebook, une chaîne YouTube, un compte Instagram peuvent être relégués dans les profondeurs des fils d’actualité, ou pire : tout simplement supprimés, à cause d’un désaccord avec la plateforme ou d’un banal changement de politique interne. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’un article ou qu’une vidéo soit « strické(e) » (voir à ce propos notre comparatif chaîne YouTube VS blog).

Le fait est que ces pages, profils, comptes ou chaînes ne vous appartiennent pas. Que vous ne les maîtrisez pas. Vous en êtes juste un utilisateur parmi tant d’autres.

Alors que votre mailing list est à vous. Personne ne peut y toucher. Une fois constituée, vous pouvez faire tout ce que vous avez envie : envoyer autant d’emails que vous le souhaitez, aux contacts que vous voulez, sans que cela vous coûte plus cher.

La clé du succès sur les réseaux sociaux en immobilier, c’est donc l’email marketing. Utiliser les canaux sociaux pour collecter des adresses électroniques, les structurer, puis les employer pour lancer des campagnes (newsletters, emails promotionnels, séquences emails…).

C’est là qu’est la valeur pour vous. Ces adresses sont vos pépites d’or.

Et à partir de ce principe de base, vous pouvez ensuite construire votre écosystème social.

Bâtir un écosystème social pour collecter toujours plus d’emails

Pour un maximum d’efficacité, votre stratégie sur les réseaux sociaux en immobilier doit être découpée en trois étapes bien distinctes :

  1. Travailler sur un réseau social en particulier ;
  2. Développer votre présence sur ce réseau afin de collecter des emails ;
  3. Atteindre un seuil critique (le rayonnement maximal que vous puissiez atteindre sur cette plateforme) puis passer à un autre réseau.

Puis, pour chaque réseau, faire la même chose.

Par exemple : démarrer avec Facebook, passer à Instagram, lancer une chaîne YouTube, etc. (Bien sûr, vous pouvez opter pour l’ordre que vous préférez.)

L’idée, c’est de créer un écosystème social cohérent au sein duquel chaque réseau se nourrit des autres. Ainsi, lorsque vous êtes sur le point d’atteindre le seuil critique sur une plateforme, vous devez inviter vos abonnés à vous rejoindre sur un autre compte. Le Reach vous permettra alors de gagner de nouveaux abonnés et de collecter d’autres emails. Puis vous pourrez passer à un autre compte, et ainsi de suite : les audiences se transfèrent d’une plateforme à l’autre et alimentent votre écosystème, en un cercle vertueux.

Dans cette optique, la mailing list devient elle-même un levier d’acquisition : vous envoyez des emails à vos contacts pour leur signaler le lancement de votre nouveau compte (sur YouTube, TikTok, LinkedIn, etc.). Ils viendront grossir votre communauté, et attireront de nouveaux abonnés, qui eux-mêmes alimenteront votre mailing list, etc.

Cet écosystème vous permet aussi de réaliser des mesures fiables, de prédire avec précision le nombre de conversions que vous pouvez réaliser.

Alors, certes, cet édifice ne se construit pas en un jour ; mais une fois bâti, il est là pour durer.

Avec un avantage (crucial) : en cas de problème avec un réseau social, vous pouvez toujours compter sur les autres, et sans remettre en cause votre mailing list !

Tel est le secret pour briller sur les réseaux sociaux avec votre enseigne immobilière, et en tirer un vrai profit. Ce secret se résume en trois étapes :

  • Focalisez-vous sur un réseau social à la fois.
  • Collectez un maximum d’emails pour nourrir votre mailing list.
  • Créez votre écosystème en ajoutant un autre réseau, puis un autre, etc.

Et n’oubliez pas d’adopter un outil pertinent pour envoyer des newsletters et des séquences emails de façon automatique – comme Prospeneo !

pas de commentaires

    Laisser un commentaire

    Partagez
    Partagez
    Tweetez
    Enregistrer