fiche Google My Business

Top 10 des astuces pour tirer le meilleur parti de votre fiche Google My Business

17 mai 2022

Détenir une fiche Google My Business dédiée à votre agence immobilière, c’est tout à fait indispensable.

Pour rappel, Google My Business (GMB pour les intimes) est un service gratuit proposé par le moteur de recherche Google pour mettre en avant les établissements dans le cadre des requêtes locales. Une fiche GMB peut ainsi apparaître dans les résultats géolocalisés, que ce soit dans la SERP de Google (via le fameux « Pack Local ») ou dans Google Maps, lorsque des internautes recherchent un service, un produit ou une catégorie, ou tout simplement lorsqu’ils tapent le nom de la marque.

En ce sens, une « fiche d’établissement Google » constitue un puissant levier de visibilité pour les commerces locaux, et donc, aussi, pour les professionnels de l’immobilier. Elle fournit aux internautes des informations élémentaires concernant votre établissement, leur permet de réaliser différentes actions, et donne à votre enseigne un léger coup de pouce en SEO local.

Ce n’est pas tout : en utilisant certaines fonctionnalités bien pratiques, il est possible de tirer pleinement parti de votre fiche Google My Business d’agence.

Sans plus attendre, découvrez 10 astuces pour optimiser la gestion de votre fiche d’établissement !

1. Complétez les informations concernant votre agence (et veillez à ce qu’elles restent à jour)

À la base, Google My Business est un service de type annuaire qui permet d’afficher toutes les informations importantes concernant un établissement, à destination des internautes. Il est donc essentiel de bien renseigner tous les champs proposés par l’outil, de manière à compléter votre fiche Google My Business d’agence :

  • activité,
  • adresse,
  • zone géographique desservie,
  • horaires d’ouverture,
  • numéro de téléphone de contact,
  • email,
  • URL du site web.

Autre point important : veillez à ce que ces informations soient constamment à jour. Il serait dommage, en effet, qu’un vendeur n’arrive pas à vous joindre parce que vous avez oublié de modifier le numéro de téléphone qui apparaît dans votre fiche. De la même façon, l’adresse de votre agence est déterminante, non seulement parce qu’elle permet de trouver votre local, mais aussi parce qu’elle donne l’occasion aux internautes de générer un itinéraire (en cliquant sur le bouton dédié) pour vous rejoindre plus facilement.

Pensez aussi à ajouter à votre fiche Google My Business une description de votre établissement, dans la limite de 250 mots.

Une fonctionnalité récente offre de modifier les éléments de la fiche directement sur celle-ci, telle qu’elle s’affiche dans la SERP ou dans Google Maps, via le bouton « Tester dans la recherche ». C’est un peu l’équivalent d’un page builder pour un site web ou un blog. Notez que vous pouvez aussi, depuis cette interface, promouvoir votre fiche, gérer vos avis clients, ou encore ajouter un post.

fiche Google My Business

2. Illustrez votre fiche avec des photos

GMB propose aux établissements d’illustrer leur fiche avec plusieurs photos, celles-ci jouant un rôle crucial dans l’attractivité du lieu. Différentes options sont prévues pour ajouter un logo ou une image de couverture, ainsi que des photos diverses et variées, à votre initiative, et même une vidéo.

Notre conseil : illustrez votre fiche Google My Business avec au moins une photo de la devanture de votre agence (ce qui aidera les prospects à l’identifier en passant dans la rue), une ou plusieurs de l’intérieur du local, et quelques-unes des collaborateurs – afin de donner à votre enseigne une dimension plus humaine.

3. Valorisez vos avis clients

Les internautes peuvent laisser des avis directement sur une fiche Google My Business, que les professionnels peuvent ensuite modérer et auxquels ils peuvent répondre.

On ne vous fera pas la leçon sur l’importance des avis clients. En revanche, il est intéressant de connaître les bonnes pratiques pour en collecter un plus grand nombre. Or, qu’est-ce qui empêche la majorité de vos clients de poster un commentaire au sujet de votre agence, même si vous le demandez gentiment ?

Réponse : le temps que ça prend (oui, même si cela se compte en minutes).

C’est là où une fonctionnalité de GMB s’avère bien précieuse : celle qui permet aux internautes d’ajouter des termes automatiquement sélectionnés. En fonction de la note qu’il a attribuée, l’utilisateur se voit proposer une série de termes, plus ou moins positifs ou négatifs, sur lesquels il peut cliquer pour les afficher dans son avis. Il peut en ajouter jusqu’à cinq, comme par exemple : « qualité », « conseil », « réactivité », « fiabilité »…

Voilà une fonctionnalité qui fait gagner beaucoup de temps et qui est susceptible de convaincre même les plus réticents. En outre, cela permet à Google d’ajouter du contenu aux avis lorsque les internautes ont choisi de ne rien écrire. Ces attributs ne sont visibles, pour le moment, que sur le canal Search (et pas sur Google Maps).

Autre point intéressant : les internautes ont la possibilité de poser des questions via votre fiche Google My Business, et vous avez le droit de leur répondre. Ce qui est plutôt avantageux en termes de SEO, puisque ces échanges seront considérés par l’algorithme comme une sorte de FAQ, dont les mots-clés pourront être utilisés pour votre référencement.

4. Placez des liens de redirection

Sur une fiche d’établissement Google, les liens de redirection sont des URL à positionner au moment de remplir les champs dédiés aux informations, et qui permettent de renvoyer les utilisateurs vers un outil de prise de rendez-vous ou de commande.

Il y a d’autres actions disponibles, mais moins pertinentes dans le cadre d’un business immobilier : réserver une table, rechercher des articles…

5. Créez des posts directement depuis votre fiche d’établissement

Google My Business embarque une fonctionnalité de micro-blogging qui peut venir compléter votre blog immobilier et votre usage des réseaux sociaux. Ces contenus ont l’avantage d’être diffusés en tenant compte de la localisation des internautes. La fonctionnalité est accessible via le bouton « Créer un post », et vous pouvez choisir de publier une « offre », une « nouveauté », un « événement » ou un « produit ».

fiche Google My Business

Ces contenus peuvent afficher jusqu’à 300 mots et être illustrés par une image. Ce qui rend ce support idéal pour… diffuser les annonces de vos biens « coup de cœur » ! Les posts ainsi créés restent en ligne pendant 7 jours avant d’être supprimés, sauf pour un événement (auquel cas le post reste en ligne jusqu’à la date prévu pour ce dernier).

Notez qu’il est possible d’insérer un call-to-action dans un post, mais que le choix est limité : « appeler », « réserver », « commander en ligne », « acheter », « en savoir plus », ou « s’inscrire ».

6. Lancez une campagne Ads depuis votre fiche

Avec le bouton « Créer une annonce », vous pouvez lancer une campagne Google Ads depuis la fiche Google My Business reliée à votre établissement.

À partir de là, le processus rejoint celui de la régie publicitaire de Google : vous choisissez l’URL de destination pour l’annonce, sélectionnez un objectif publicitaire (recevoir des appels, générer des ventes…), puis rédigez votre annonce et fixez votre budget.

7. Activez le chat et communiquez avec les internautes

Dans le menu de gauche de votre fiche d’établissement Google, l’onglet « Messages » permet d’activer un chat et de recevoir des communications. Si vous le faites, les internautes pourront vous envoyer des messages directement depuis votre fiche (sur la SERP comme sur Google Maps), et même demander un devis.

Cette fonctionnalité est prévue pour inciter les utilisateurs à interagir avec votre enseigne, d’autant que vous avez la possibilité d’ajouter un call-to-action qui correspond à votre activité – mais uniquement depuis un mobile. Pensez à activer aussi les notifications pour réagir le plus vite possible lorsqu’un message vous est envoyé !

fiche Google My Business

8. Mettez en avant vos services

Depuis l’onglet « Services » du menu, vous pouvez dresser une liste des services proposés par votre agence. Ces services s’affichent ensuite sur votre page GMB, et sont donc visibles des internautes.

C’est une fonctionnalité basique, certes, mais bien utile : dans la mesure où vous êtes libre de personnaliser l’intitulé du service, cela vous donne l’opportunité de mettre en avant les offres qui vous semblent les plus pertinentes à l’instant T (« vente-achat », ou « vente de maisons avec piscine », ou « gestion locative saisonnière », etc.), et même de les changer avec régularité en fonction de votre actualité.

Notez que ces services sont autant d’expressions clés qui donneront du poids au SEO de votre fiche Google My Business.

9. Consultez les statistiques

Depuis l’onglet dédié dans le menu, vous pouvez accéder à des statistiques concernant votre fiche My Business. De nombreux indicateurs deviennent alors accessibles :

  • la façon dont les internautes trouvent votre agence (recherche directe ou découverte – lorsqu’ils tombent dessus en cherchant une catégorie, un produit ou un service),
  • le canal concerné (Search ou Google Maps, desktop ou mobile),
  • les actions réalisées,
  • les appels passés,
  • les photos consultées,
  • etc.

fiche Google My Business

En outre, en cliquant sur « Afficher le nouveau rapport de performances », vous aurez également accès aux requêtes tapées par les internautes pour trouver votre fiche. Plus besoin d’aller sur la Google Search Console pour obtenir ces informations.

Ces données vous aideront à évaluer les performances de votre fiche Google My Business et à optimiser votre stratégie de référencement et d’acquisition, afin d’améliorer vos résultats.

10. Déléguez la gestion de votre fiche Google My Business

Et si vous déléguiez la gestion de votre fiche d’établissement Google ? C’est une manière d’impliquer vos collaborateurs dans le référencement local de votre agence, et de faire en sorte que la fiche en question soit mise à jour et alimentée aussi régulièrement que possible – en comptant sur l’intervention de plusieurs personnes, plutôt que d’une seule.

L’outil vous donne ainsi la possibilité d’ajouter des utilisateurs, via l’onglet du même nom. Il suffit de renseigner l’identité et l’adresse email de la personne (ou des personnes) concernée(s) et d’attribuer une fonction (de manière à limiter l’accès aux contenus potentiellement sensibles).

Vous n’aurez plus qu’à mettre sur pied un planning de gestion pour que chacun, au sein de l’agence, participe à l’effort !

Et vous, que faites-vous pour tirer parti de votre fiche Google My Business ? N’hésitez pas à partager vos bonnes pratiques dans les commentaires.

pas de commentaires

    Laisser un commentaire

    Partagez
    Partagez
    Tweetez
    Enregistrer