Stratégie & Inbound marketing

6 raisons pour lesquelles vous devez intégrer les réseaux sociaux à votre stratégie marketing immobilier

29 janvier 2019

Dans le domaine du marketing, les réseaux sociaux sont à la mode. Le « community management » fait des émules un peu partout. Et les spécialistes du sujet nous abreuvent de statistiques : X % des entreprises qui utilisent Facebook ont du succès, Y % des agences qui sont sur LinkedIn deviennent riches… On en passe et des meilleures !

Face à cette vague sociale, il y a deux réactions possibles : faire le dos rond en attendant que ça se passe, ou faire comme tout le monde et mettre son agence immobilière sur Facebook en croisant les doigts pour que ça fonctionne.

Autant vous dire qu’aucune de ces deux solutions n’est la bonne. D’un, vous ne pouvez pas ignorer un canal d’acquisition marketing au prétexte que ce serait un effet de mode. De deux, vous ne pouvez pas non plus intégrer ce canal à votre stratégie marketing immobilier sans avoir un objectif sous-jacent (et un bon mode d’emploi).

Si vous voulez faire des réseaux sociaux un levier d’acquisition efficace et l’une des clés de votre marketing immobilier, vous devez d’abord savoir précisément de quoi il retourne, et pourquoi il est important d’injecter un brin de social dans votre stratégie. Dans ce but, nous avons réuni 6 arguments en faveur des médias sociaux en tant que leviers marketing pour votre enseigne immobilière !

1. Vos prospects se trouvent (certainement) sur les réseaux sociaux

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a foule sur les réseaux sociaux.

Selon les chiffres de 2018, il y aurait, en France, 33 millions d’internautes sur Facebook, 19 millions d’utilisateurs sur YouTube, 14,5 millions sur WhatsApp, 12,1 millions sur Instagram, 10,9 millions sur Snapchat et 10,3 millions sur Twitter.

 

© Agence Tiz

Certes, tous ces gens ne vont pas venir abonder votre base de données prospects. Mais si vous cherchez à attirer l’attention des habitants de votre secteur dans le cadre de votre stratégie marketing immobilier et de votre acquisition vendeurs, vous pouvez faire le pari qu’une partie de vos cibles se trouve certainement sur les réseaux sociaux. Si vous jetez vos filets dans les eaux poissonneuses, vous aurez plus de chances de les remonter pleins…

En outre, les utilisateurs les plus fervents de ces réseaux sont volontiers des acharnés du digital. En étant présent sur ces plateformes, vous ne vous rapprochez pas seulement d’une partie de la population qui possède des comptes en ligne : vous captez également l’attention des « Millennials », ces individus nés avec Internet et ayant grandi avec un smartphone dans la poche, qui n’imaginent pas le quotidien sans les outils technologiques. Ce sont eux, avant tous les autres, qui vous chercheront sur Internet avant de pousser la porte de votre agence/de vous contacter par téléphone.

2. Vous apprenez à mieux connaître vos prospects

La clé d’une stratégie marketing immobilier, au XXIe siècle, c’est la personnalisation des échanges. Plus vous arrivez à tisser des liens personnalisés avec vos prospects, plus vous avez de chances de les convaincre de vous faire confiance. Et la confiance, c’est la devise commerciale par excellence. Surtout dans l’immobilier. Car vous n’ignorez pas que les professions de la transaction ne sont pas toujours vues sous leur meilleur jour.

Ça tombe bien : les réseaux sociaux sont des outils qui permettent de bâtir une bonne image basée sur la confiance mutuelle. Notamment, quand ils sont utilisés pour mieux connaître les prospects.

Grâce aux médias sociaux, vous apprenez à mieux connaître ceux qui, demain, pourraient devenir vos clients : qui ils sont, où ils vivent, ce qu’ils veulent, ce qu’ils attendent, ce dont ils ont besoin, quelles sont leurs habitudes sur Internet, etc. Vous ouvrez une fenêtre sur leurs problématiques et leurs besoins en tant que futurs clients. Ainsi, vous pouvez leur proposer des services adaptés et pertinents !

3. Votre stratégie marketing immobilier sur les réseaux sociaux vous aide à développer votre notoriété

Avant d’être des canaux d’acquisition, les réseaux sociaux sont des vitrines de votre agence immobilière, de votre réseau ou de votre société de promotion immobilière. À travers vos comptes sociaux, vous êtes précisément là où vos prospects se trouvent, ce qui vous permet de :

En somme, intégrer les réseaux sociaux à votre stratégie marketing immobilier vous permet de développer votre notoriété. Y compris (et surtout) au niveau local. Les prospects qui vous découvrent par le biais de vos comptes sociaux apprennent à vous connaître, explorent vos services, prennent la mesure de votre expérience et de votre savoir-faire. Ils peuvent lire des avis de clients satisfaits et même échanger avec ces derniers pour en savoir plus à votre sujet.

 

stratégie marketing immobilier

 

4. Vous pouvez communiquer efficacement avec vos prospects

Si l’on réduit les réseaux sociaux à de simples outils de communication, leur utilité dans le cadre d’une stratégie marketing immobilier peut sembler limitée. Dès lors que Facebook vous sert uniquement à envoyer des messages à vos prospects, il n’est certes pas plus efficace que de simples emails (car l’emailing continue de tenir la corde pour ce qui est de l’efficacité marketing, comme nous l’avons vu dans cet article).

Par contre, si l’on prend en compte les nombreuses possibilités de communication offertes par les médias sociaux, les choses deviennent plus intéressantes.

Prenons quelques exemples :

  • Les cibles potentielles. Pourquoi existe-t-il autant de réseaux sociaux ? Pourquoi pas seulement Facebook, ou Twitter ? Parce que chaque plateforme s’adresse à des cibles différentes et offre des usages distincts. C’est ce qui fait toute la richesse de ces outils dans le cadre de votre stratégie marketing immobilier. Selon que vous évoluez sur Facebook, Twitter, LinkedIn, YouTube ou Instagram, vous ne vous adressez pas aux mêmes personnes. Notamment, certains réseaux sont plutôt B2C, tandis que d’autres sont résolument B2B. (Plus d’informations sur cette page.)
  • Les modes de communication. Si les cibles sont différentes, les façons de communiquer le sont tout autant. Vous connaissez certaines de ces particularités qui font tout le sel des médias sociaux : Twitter contraint à limiter ses interventions au maximum, Instagram est basé essentiellement sur la communication visuelle (bien qu’il soit possible d’agrémenter une publication avec du texte en commentaire), YouTube est une plateforme de partage de vidéos, Facebook offre un mix de possibilités (publications textuelles, images, vidéos), etc. Cette diversité suppose de savoir utiliser les réseaux sociaux à bon escient, en fonction de votre activité et de vos objectifs.
  • Les fonctionnalités. Outre les spécificités de communication propres à chaque plateforme, il faut également prendre en compte les différentes fonctionnalités proposées. Vidéos « live » sur Facebook, « Stories » sur Instagram et Snapchat, emailing personnalisé sur LinkedIn… Chaque réseau propose des outils de communication et de diffusion qui lui sont propres, à intégrer à votre stratégie marketing immobilier pour la rendre plus efficace. Sans même parler de la publicité sociale – que nous abordons au point suivant.
  • Les liens entre les réseaux sociaux et les autres supports web. Les médias sociaux ne sont pas des îles isolées au milieu de l’océan. Ils sont reliés entre eux par des canaux de communication subtils, de la même façon qu’ils sont rattachés aux autres supports digitaux. Vous pouvez par exemple créer des passerelles entre votre compte Facebook et votre site, notamment en plaçant des boutons de partage sur vos pages web. De cette façon, vous pouvez tisser une immense toile digitale à laquelle les internautes se laisseront prendre, ce qui facilitera grandement l’acquisition, mais aussi le suivi de vos prospects.

5. Vous bénéficiez des avantages de la publicité sociale

Le référencement payant est un levier à manier avec une infinité de précautions. Si nous avons tendance à lui préférer le référencement naturel, c’est surtout parce qu’il est moins pérenne, moins efficient sur le long terme, plus coûteux et plus capricieux. Alors, oui, vous pouvez gagner en visibilité très rapidement sur des requêtes difficiles à travailler en SEO, mais en contrepartie, dès que vous coupez le robinet budgétaire, tout s’écroule. On a connu plus solide, comme stratégie marketing immobilier !

Cependant, tout n’est pas à jeter dans la publicité payante. Loin de là. Il faut lui reconnaître une immense qualité : les solutions de liens sponsorisés bénéficient souvent d’options de ciblage d’une précision extrême.

C’est également le cas des médias sociaux. La plupart d’entre eux proposent aux entreprises de lancer des campagnes payantes pour booster leur acquisition et leur taux de conversion. Et il faut avouer que ça fonctionne plutôt bien.

À ce petit jeu, Facebook et LinkedIn sont les rois de la piste : des dizaines de critères de ciblage pour être sûr de viser les bons prospects, des options de retargeting (pour recontacter les prospects qui disparaissent avant d’avoir terminé une action donnée), des fonctionnalités de segmentation puissantes (les « audiences personnalisées » et les « audiences similaires » sur Facebook, la diffusion des publicités sur tout un réseau de sites et d’applications partenaires…), etc.

Tout un attirail pour donner des couleurs à votre stratégie marketing immobilier, surtout quand vous lancez votre enseigne ou que vous débutez dans le monde du marketing digital.

 

stratégie marketing immobilier

 

6. Vous augmentez votre visibilité sur le web

Dernière raison d’intégrer les réseaux sociaux à votre stratégie marketing immobilier : le gain direct et indirect en termes de visibilité.

Gain direct, parce que plus vous êtes visible sur Internet, plus les internautes vous connaissent, plus ils vous sollicitent, et plus les plateformes vous mettent en avant. C’est la prime à la popularité. Ceci est particulièrement vrai dans le cadre des publicités sociales : les algorithmes de classement des liens sponsorisés (sur Facebook, par exemple) prennent en compte un certain nombre de critères pour décider quelle publicité doit s’afficher à quel moment et à quel endroit. L’un de ces critères, c’est la popularité d’une annonce. En somme, plus votre campagne rencontre le succès, plus elle gagne en visibilité. Cela, en vertu d’un raisonnement très simple :

  1. Les réseaux sociaux veulent proposer des contenus pertinents à leurs membres.
  2. Les annonces qui génèrent le plus de clics sont appréciées des utilisateurs.
  3. Ces annonces sont donc pertinentes et méritent d’être mises en avant.

Voilà un beau cercle vertueux !

Gain indirect, parce que votre présence sur les réseaux sociaux contribue à vous faire gagner des places sur les moteurs de recherche, en raison d’un lien subtil entre ces médias et Google. En elle-même, l’activité sociale n’a pas d’influence sur le positionnement d’un site web dans les SERPs (la page des résultats) de Google. Mais le moteur n’est pas complètement indifférent aux signaux envoyés par les internautes sur les médias sociaux. Si vos publications génèrent des interactions (« likes », partages, « retweets », etc.), Google y verra une preuve que vous êtes populaire sur le web. Si vous êtes populaire, c’est que les services que vous proposez sont pertinents aux yeux des internautes. Et si vos services sont pertinents, Google a tout intérêt à les mettre en avant dans ses résultats, en réponse à des requêtes ad hoc formulées par les utilisateurs.

Là encore, c’est un cercle vertueux qui se dessine !

Vous l’aurez compris : la présence sociale doit faire partie des leviers de votre stratégie marketing immobilier. C’est une excellente façon d’augmenter votre acquisition de prospects vendeurs, de développer votre notoriété et de booster votre visibilité, ce qui va encore jouer positivement sur votre acquisition !

Vous n’aurez plus, ensuite, qu’à suivre de près vos prospects pour les mettre sur le chemin de la conversion. Mais ça, c’est une autre histoire.

pas de commentaires

    Laisser un commentaire

    Partagez5
    Partagez
    Tweetez
    Enregistrer