l’immobilier écoresponsable
Tendances immobilières

Et si votre agence devenait écoresponsable ?

7 juillet 2020

Entre autres choses, la crise du coronavirus nous a rappelé l’importance de la protection de la planète. La transmission du virus de l’animal à l’homme serait l’une des conséquences de la destruction des grandes forêts, qui agissent comme des barrières de protection. Ce genre de crise est donc l’occasion de repenser les rapports entre les humains et la nature, notamment en intégrant les enjeux climatiques et environnementaux au fonctionnement quotidien des entreprises.

Tous les secteurs sont concernés, le vôtre y compris. Il est possible, en effet, de pratiquer une forme d’ « immobilier écoresponsable ». Il n’est même pas nécessaire, pour cela, de révolutionner vos process, mais d’adopter des changements mineurs de comportement au quotidien. Et de s’engager dans une démarche globale, qui doit impliquer chacun de vos collaborateurs.

L’immobilier écoresponsable est aussi un levier marketing. Une majorité de consommateurs (les deux tiers) préfère acheter des produits et des services auprès d’entreprises qui s’engagent dans une démarche de développement durable, selon un sondage Accenture Strategy de 2018 (relayé par Forbes). C’est donc une manière de différencier votre enseigne de la concurrence et de générer de la confiance.

Vous vous demandez comment devenir une agence écoresponsable ? Faisons le point.

Qu’est-ce qu’une entreprise écoresponsable ?

L’expression désigne une entreprise qui intègre à son fonctionnement quotidien et à sa stratégie des moyens d’action visant à limiter l’impact écologique de son activité. Il s’agit en substance de réduire les émissions de gaz à effet de serre (empreinte carbone) et d’optimiser les process et activités ayant des effets négatifs sur l’environnement et les écosystèmes.

On parle communément d’une démarche de responsabilité sociale et environnementale (RSE).

Fatalement, les grandes entreprises polluantes (industries, commerce international, transport aérien et routier…) sont les premières concernées par ce type de démarche, en raison de l’ampleur de leur impact environnemental. Mais, dans l’absolu, toutes les sociétés, même les plus petites, ont un rôle à jouer dans la protection de la planète.

Au niveau de chaque entreprise, l’impact positif d’une démarche RSE est négligeable ; mais, quand on sait que les TPE/PME représentent 99,9 % du tissu entrepreneurial français (selon l’Insee), on comprend que la somme des gestes individuels devient un levier de changement à part entière.

C’est précisément dans ce cadre que s’inscrit la pratique d’immobilier écoresponsable. Le logement est d’ailleurs concerné au premier plan, le secteur du bâtiment étant responsable de près de la moitié des consommations énergétiques hexagonales et d’environ 20 % des émissions de gaz à effet de serre (chiffres à retrouver dans un précédent article).

En plaçant votre agence immobilière sur le chemin de l’écoresponsabilité, vous jouez le rôle de locomotive au sein de votre secteur et vous encouragez vos concurrents autant que les autres commerçants à s’engager dans la même voie. Tout en tirant parti des bénéfices de cette démarche en termes d’image de marque. Car l’immobilier écoresponsable, c’est bon pour la notoriété !

Comment devenir une agence écoresponsable ?

L’immobilier écoresponsable est une pratique accessible à tous les professionnels du secteur. Elle ne suppose pas de renverser la table et de revoir en profondeur le quotidien de votre enseigne, mais d’adopter (progressivement) de bonnes pratiques sous la forme de gestes simples à accomplir avec régularité, avec le concours de vos collaborateurs. Quels gestes ? En voici une sélection :

  • Bannir les produits et ustensiles polluants, pour leur préférer du matériel recyclable (par exemple : troquer les gobelets en plastique contre des tasses et des mugs individuels, privilégier le café moulu plutôt que les capsules – ou installer un collecteur –, etc.).
  • Trier les déchets afin de recycler un maximum de choses (cartons, plastiques, métaux, consommables informatiques, papiers, etc.).
  • Réduire l’usage du papier au sein de l’agence, en limitant les impressions et les copies au strict nécessaire, et en favorisant la réutilisation des documents déjà imprimés (lorsque le verso est libre). Mais aussi : pratiquer le partage de l’information (par exemple, en mettant à la disposition des collaborateurs des fiches juridiques, des listes de tâches, des process, etc. de façon collective, plutôt que de les encourager à faire de ces documents un usage individuel).
  • Dématérialiser les échanges en privilégiant le téléphone, l’email, les documents numérisés, la signature électronique, etc. Cela permet, au passage, de libérer de l’espace dans les locaux en réduisant le nombre de documents archivés.
  • Limiter les consommations d’énergie en prenant de bonnes habitudes : mise en veille des ordinateurs chaque soir au moment de quitter l’agence, extinction des lumières en dehors des heures d’ouverture, utilisation d’ampoules basse consommation, optimisation du chauffage en hiver, limitation du recours à la climatisation en été, etc.).
  • Prêter attention aux habitudes digitales : il faut savoir que la dématérialisation a aussi son impact environnemental. Celui-ci se mesure en grande partie à la quantité d’énergie utilisée pour faire fonctionner les serveurs par lesquels transitent les données. Dans le cadre d’une pratique d’immobilier écoresponsable, il est donc essentiel de limiter les téléchargements d’applications mobiles et l’usage des outils Cloud, de vider régulièrement sa boîte mail, de réduire le poids des images dans la signature des emails, etc.
  • Optimiser les déplacements en limitant les sorties hors agence au strict nécessaire et en privilégiant les contacts dématérialisés. Vous pouvez tout à fait vous inspirer des méthodes adoptées en période de distanciation sociale, et étendre leur usage.
  • Opter pour des modes de transport écologiques : covoiturage, transports en commun, vélo, trottinette électrique, ou simplement marche à pied.

l’immobilier écoresponsable

Pourquoi ne pas communiquer sur votre pratique d’immobilier écoresponsable ?

Comme nous l’avons expliqué plus haut, les consommateurs sont de plus en plus attentifs à la façon dont les entreprises intègrent les enjeux du développement durable à leur fonctionnement. Les prospects qui évoluent dans votre secteur seront donc plus à même de favoriser vos services s’ils savent que votre agence est engagée dans une démarche d’immobilier écoresponsable.

Voilà pourquoi vous avez tout intérêt à le faire savoir ! Non pas en faisant votre propre publicité, mais en montrant – subtilement – les petits gestes du quotidien que vos collaborateurs consentent à effectuer en faveur de la planète.

Vous pouvez, par exemple…

  • Réaliser et publier sur votre chaîne YouTube d’agence de courtes vidéos expliquant votre démarche.
  • Donner des chiffres concrets d’économies d’énergie réalisées au cours de l’année passée et de réduction de vos émissions de CO2.
  • Publier des articles et des vidéos de conseils pour montrer à vos prospects et clients de quelle manière ils peuvent adopter, à leur tour, les bons gestes dans un cadre domestique.
  • Faire des comparatifs « avant/après » : un négociateur dans sa voiture VS le même négociateur sur son vélo, etc.
  • Tisser des partenariats avec les acteurs locaux pour mettre en place des actions durables au sein du quartier.
  • Customiser vos moyens de transport pour qu’ils affichent les couleurs de votre agence. Cela permettra aux prospects d’identifier rapidement vos collaborateurs et contribuera à diffuser votre image de marque un peu partout – même au-delà des frontières de votre secteur.

Devenir une agence immobilière écoresponsable, ce n’est pas si compliqué… et c’est excellent pour votre branding ! Pourquoi ne pas profiter de l’été pour faire un audit de l’impact environnemental de votre agence ?

pas de commentaires

    Laisser un commentaire

    Partagez
    Partagez
    Tweetez
    Enregistrer