agent immobilier
Tendances immobilières

Quels films et séries TV regarder cet été (avec des agents immobiliers dedans) ?

27 juillet 2021

L’été est là ! Avec la situation sanitaire qui s’est améliorée, vous allez sans doute profiter du beau temps pour partir en vacances – flâner sur la plage, escalader les montagnes ou explorer de fond en comble les grandes métropoles du globe. Mais vous n’allez pas oublier pour autant votre métier adoré d’agent immobilier !

D’habitude, on vous conseille des lectures à emporter avec vous, comme dans ce billet. Mais cette année, nous avons souhaité faire plus original en vous recommandant des fictions à regarder le soir dans le confort de votre chambre d’hôtel ou de la propriété que vous avez louée.

Découvrez notre sélection de séries TV et de films qui mettent en scène des agents immobiliers. Une liste garantie 100 % détente, 100 % pleine de clichés douteux sur l’immobilier… et sans Stéphane Plaza dedans !

L’immobilier dans les séries TV

Desperate Housewives

Edie Britt (Nicolette Sheridan) ne fait pas partie de la « bande des quatre » formée par les personnages principaux de la célèbre série, mais elle n’en est pas moins une « femme au foyer désespérée » qui s’avère aussi être une agente immobilière particulièrement douée et acharnée. À elle seule, elle est à l’origine de la vente d’un grand nombre de maisons dans Wisteria Lane… et du comportement immoral de pas mal d’hommes mariés dans le même secteur ! Rivale en amour de Susan Mayer (Teri Hatcher), elle disparaît tragiquement à la fin de la saison 4, et se voit remplacée dans la saison 6 par un homme qui reprend en main son agence. La preuve que rien n’arrête l’immobilier !

Série américaine diffusée entre 2004 et 2012. Huit saisons et 180 épisodes.

Santa Clarita Diet

Sheila (Drew Barrymore) et Joël (Timothy Olyphant) forment un charmant couple d’agents immobiliers. Ils vivent une vie parfaitement normale en banlieue de Los Angeles, à Santa Clarita, avec leur fille Abby, et pratiquent leur métier avec goût. Jusqu’au jour où Sheila se transforme en zombie et profite des opportunités offertes par son métier pour s’adonner à son nouveau régime à base de chair humaine. Une métaphore de l’appétit sans limite de l’agent immobilier ?

Série américaine diffusée entre 2017 et 2019. Trois saisons et 30 épisodes.

L’Agent immobilier

Olivier Tronier (Mathieu Amalric) est un agent immobilier à la dérive. Sans le sou, divorcé, papa d’une adolescente qu’il vaut mieux avoir en photo, il a pris l’habitude de squatter les appartements qu’il est chargé de vendre. Il hérite d’un immeuble en plein Paris qui s’avère rapidement être un cadeau empoisonné : un bâtiment proche de la ruine habité par une unique locataire qui n’a pas l’intention de partir. Un récit poétique à l’esthétique séduisante qui fait de l’immobilier une métaphore de l’état d’esprit de son personnage principal (immeuble en ruine = vie délabrée).

Mini-série franco-belge diffusée en 2019. Quatre épisodes.

L’agent immobilier dans les films

Glengarry Glenn Ross (James Foley, 1992)

C’est LE grand classique de l’immobilier à regarder quand on évolue dans la profession, et qui plus est servi par un casting impeccable : Al Pacino, Alec Baldwin, Ed Harris, Kevin Spacey et l’immense Jack Lemmon. Le film suit deux jours dans la vie des négociateurs d’une enseigne immobilière qui, à la suite d’une restructuration, se voient contraints de concrétiser un maximum de ventes s’ils veulent garder leur place. C’est le point de départ d’une guerre ouverte entre collaborateurs. Ici, les commerciaux sont les victimes d’un système capitaliste qui arrive à bout de souffle – et qui prophétise la crise à venir de 2008. Un chef-d’œuvre à voir et revoir.

Beetlejuice (Tim Burton, 1992)

Dans le film de Burton, Jane Butterfield (Annie McEnroe) est une vraie peau de vache : la soi-disant « amie » des personnages principaux, Adam (Alec Baldwin) et Barbara Maitland (Geena Davis), est une agente immobilière qui tente de convaincre ces derniers de revendre leur jolie maison à une famille avec enfants… en leur rappelant, au passage, qu’ils essaient sans succès d’avoir une progéniture ! Après la mort des Maitlands – rien de tragique là-dedans, c’est le principe de départ du film – elle va à l’encontre des dernières volontés du couple et vend la maison à une famille d’insupportables bourgeois new-yorkais. Quelque part, on regrette un peu que Beetlejuice ne s’en prenne pas à elle plutôt qu’à la petite Lydia (Winona Ryder) !

Dracula (Francis Ford Coppola, 1992)

On a tendance à l’oublier, mais le personnage qui ouvre l’œuvre célèbre de Bram Stocker, Jonathan Harker (ici joué par Keanu Reeves) est un agent immobilier au service d’une grande enseigne londonienne prête à faire affaire avec n’importe quel client – même si ce dernier a tendance à mordiller les jugulaires. À la fin du XIXe siècle, il se rend au château transylvanien du compte à la place de son collègue Renfield, devenu fou (et enfermé à l’asile, où il mange des araignées en attendant l’arrivée de son maître aux dents longues), pour concrétiser l’acquisition par Dracula du domaine de Carfax dans la capitale anglaise. Eh oui : le débarquement des vampires en Europe de l’Ouest incombe aux professionnels de l’immobilier !

American Beauty (Sam Mendes, 1999)

Le très oscarisé American Beauty met en scène une agente immobilière sous les traits de Carolyn Burnham (Annette Benning), l’épouse de Lester (Kevin Spacey). Passionnée par son métier, aussi névrosée qu’ambitieuse, elle voue une admiration sans bornes à son concurrent sur le secteur, Buddy Kane (Peter Gallagher), avec lequel elle finira par tromper son mari… dans le lit d’une maison en vente ! Une caricature du métier ? Sans doute, mais une vision parfaitement cohérente au regard de la tonalité du film, qui dresse un portrait peu flatteur de la société américaine dans sa globalité.

Je te survivrai (Sylvestre Sbille, 2014)

Joe (Jonathan Zaccaï) est un agent immobilier flamboyant et borné, qui déteste sa voisine Blanche (Ben Riga). En voulant couper l’eau dans le puits qui alimente la pompe de la vieille dame, Joe se retrouve coincé et à la merci de la vengeance de celle-ci. Arrogant, désagréable, prétentieux, obtus, Joe est un concentré de défauts qui s’apparentent à autant de clichés sur les agents immobiliers. Mais sa situation va le pousser à se remettre en question… comme ça, la morale est sauve !

Vivarium (Lorcan Finnegan, 2019)

Un jeune couple, Tom (Jesse Eisenberg) et Gemma (Imogen Poots) cherche à réaliser un premier achat immobilier. Leur agent leur propose d’investir dans un quartier résidentiel flambant neuf en périphérie de la ville, les emmène sur place, puis disparaît dans la nature en plein milieu de la visite, laissant ses clients comme deux ronds de flan dans une banlieue dont ils ne peuvent plus sortir. Sans en dire trop pour ne pas déflorer le déroulement de l’intrigue, disons qu’on a affaire ici au pire agent immobilier de cette liste – et de loin !

N’importe quel film d’horreur qui se déroule dans une maison hantée

Plus globalement, vous pouvez regarder n’importe quel film ou série qui se passe dans une maison hantée : on a souvent affaire à un charmant agent immobilier qui « oublie » de préciser que des spectres remuent leurs chaînes dans la baraque. Les familles d’Amityville (le film de 1979 ou son remake de 2005) ou de l’excellente série The Haunting of Hill House (Mike Flanagan, 2018) doivent encore en vouloir à leur enseigne de quartier !

Enfin, terminons par un exemple d’agent immobilier 100 % intègre : celui du beau film de Joseph Mankiewicz, L’Aventure de Madame Muir (1947), qui tente par tous les moyens d’empêcher l’héroïne (Gene Tierney) de visiter la jolie maison qu’elle a en vue – et qui s’avère hantée par le fantôme d’un vieux loup de mer joué par Rex Harrison. Elle finit par acheter le cottage malgré les avertissements du professionnel qui, par souci d’honnêteté, lui parle même de l’existence du spectre. On ne pouvait pas faire plus probe !

Bonnes vacances à tous nos lecteurs et bon visionnage !

pas de commentaires

    Laisser un commentaire

    Partagez
    Partagez
    Tweetez
    Enregistrer