mailing list en immobilier

9 astuces pour faire grossir votre mailing list (sans y passer tout votre temps)

5 avril 2022

Oui, capter des emails, c’est vital pour votre business. Oui, faire grossir votre mailing list en immobilier, c’est essentiel. Parce que ça vous permet de créer et de maintenir des liens avec vos contacts pour générer de la confiance et rentrer des mandats sur le long terme.

Personne ne remet cela en cause. La question n’est donc pas de savoir s’il faut ou non alimenter votre base de données, mais comment le faire. La question est de savoir comment bâtir une base de données riche, complexe et solide, avec les coordonnées de vos contacts. Car plus vous aurez de données, mieux vous pourrez qualifier vos prospects et lancer des actions marketing pertinentes et efficaces – notamment des séquences emails.

Le débat, donc, est avant tout technique et métier. Quelles sont les bonnes pratiques pour faire grossier votre mailing list ? Quelles astuces vous permettront de compter sur des données en grand nombre pour booster votre marketing ? Nous en avons sélectionné neuf rien que pour vous !

1. Collectez des adresses électroniques pendant vos sessions de prospection sur le terrain

Vous partez en prospection ? Au-delà du gain de notoriété dû à votre présence sur le terrain, ces sessions quotidiennes sont aussi l’occasion rêvée de glaner des informations au sujet des habitants du quartier et des biens immobiliers potentiellement à vendre.

C’est surtout une opportunité en or pour collecter des adresses électroniques à verser à votre mailing list en immobilier !

Les leviers de collecte ne manquent pas. Vous pouvez utiliser vos supports print pour renvoyer vos contacts vers une page de formulaire sur votre site web (via un URL ou un QR Code) et ainsi prendre des emails. Vous pouvez aussi, tout simplement, demander à vos interlocuteurs leur adresse électronique en vue de leur faire parvenir des contenus susceptibles de les intéresser.

Aujourd’hui, il est tout à fait courant de demander un email en plus d’un numéro de téléphone !

Il vous reste à apprendre comment collecter des données sur le terrain, notamment grâce à un logiciel marketing adossé à une application mobile vous permettant de saisir des informations en temps réel.

2. Offrez une contrepartie à votre contact

Pour faire grossir votre mailing list en immobilier, vous devez obtenir de vos contacts qu’ils vous confient leurs coordonnées électroniques.

Mais qu’allez-vous leur donner en échange ?

La question n’est pas anodine : un email, au même titre que n’importe quelle coordonnée de contact, ça se monnaye – métaphoriquement (car il ne s’agit pas de verser des pots-de-vin à vos interlocuteurs pour qu’ils vous cèdent un @ !). C’est surtout le cas des données déclaratives sur le web, puisque rien ne contraint l’internaute à communiquer son email… ni à donner celui de la messagerie qu’il utilise vraiment !

En d’autres termes, vous devez réfléchir à une contrepartie. À ce que vous allez proposer à votre contact non seulement pour qu’il vous livre son adresse électronique, mais aussi pour qu’il donne son consentement quant aux finalités relatives au traitement de ses informations personnelles (RGPD oblige).

Cette contrepartie, c’est ce qu’on appelle un « lead magnet » : un contenu qui vise à inciter le contact à donner son email. Ce contenu est téléchargeable en échange du remplissage d’un formulaire.

De quel document peut-il s’agir ? Une étude de marché, un guide pratique, une infographie montrant les typologies de biens immobiliers sur le secteur, un article de blog, etc.

Mais en réalité, le format du contenu importe peu. Ce qui compte, c’est sa valeur ajoutée pour votre contact. C’est pourquoi ce contenu doit être conçu pour apporter de la valeur en fonction du projet immobilier et des problématiques de votre vendeur. Pour ce dernier, une étude de marché aura tout son intérêt, tandis que pour un acheteur, des conseils autour du crédit auront plus de sens.

La contrepartie proposée doit donc être reliée au projet du prospect.

3. Expliquez à votre contact à quelles fins vous allez utiliser son email

Vous avez plusieurs bonnes raisons pour demander son adresse électronique à votre contact – que ce soit sur le web, par téléphone ou de visu.

Mais lui, votre contact, n’a pas vraiment d’intérêt à accepter votre demande… puisqu’il ne connaît pas vos raisons, ou parce qu’il ne les partage pas.

Il est donc important de lui expliquer le pourquoi de votre démarche. De montrer que vous ne demandez pas son email pour le simple plaisir de remplir une case dans un formulaire ou pour alimenter une mailing list en immobilier qui ne sera jamais exploitée.

En somme, il faut expliciter l’utilisation que vous allez faire de ses coordonnées électroniques, en mettant l’accent sur les bénéfices qu’il va en tirer (parce que votre contact se fiche un peu de savoir ce que vous, vous allez faire techniquement de son email). Par exemple :

  • lui fournir des contenus qui peuvent l’intéresser au regard de son projet actuel,
  • l’inscrire à une newsletter,
  • lui envoyer des offres promotionnelles,
  • lui proposer des informations en vue d’un futur projet immobilier,
  • lui partager des actualités concernant votre agence ou le marché local,
  • etc.

La finalité doit donc être claire, concrète – et avantageuse. Pensez aux cartes de fidélité proposées par les magasins : le client remplit volontiers le formulaire d’inscription parce qu’il s’attend à cumuler des points sur sa nouvelle carte, mais aussi à recevoir des offres et des promotions. De la même façon, l’internaute qui indique son email dans le cadre de formalités administratives en ligne le fait pour être tenu au courant de la progression de son dossier, ou pour obtenir le document demandé directement sur sa messagerie.

D’ailleurs, cette démarche est une obligation imposée aux entreprises qui traitent des informations personnelles par le règlement général pour la protection des données : « La finalité du traitement est l’objectif principal de l’utilisation des données personnelles. Les données sont collectées pour un but bien déterminé et légitime et ne sont pas traitées ultérieurement de façon incompatible avec cet objectif initial. » (Site web de la CNIL.) Vous devez donc expliquer à vos contacts la finalité de l’utilisation de leurs données, y compris une simple adresse électronique. Et vous ne pouvez certainement pas envoyer des emails à des personnes qui n’ont pas donné leur accord au préalable.

Au-delà des obligations qui vous incombent, c’est aussi, tout simplement, une question de transparence.

mailing list en immobilier

4. Insérez des formulaires sur votre site web immobilier

Le levier le plus efficace pour collecter des adresses électroniques et faire grossir votre mailing list en immobilier sur le web, c’est le formulaire.

Pour obtenir une adresse email, vous pouvez proposer aux internautes de remplir un formulaire en ligne, placé sur l’une des pages de votre site internet.

Bien entendu, il ne faut pas oublier le point développé plus haut : vous devez apporter une contrepartie. C’est pourquoi ce formulaire doit être positionné sur une page où se trouve aussi une promesse : celle de pouvoir télécharger un document, d’obtenir une estimation gratuite, de recevoir une newsletter, etc.

Ce n’est pas tout : pour remplir son office, un formulaire doit respecter quelques règles d’usage. Il doit être esthétiquement simple, facile d’accès, avec des champs clairement séparés et libellés. Il doit aussi être rapide à compléter, l’idéal étant de demander uniquement les informations de contact essentielles (nom, prénom, email, téléphone). Dès qu’un formulaire est trop long, ou trop complexe à remplir, les internautes ont tendance à l’ignorer ou à le compléter n’importe comment.

Un autre risque, c’est le « biais de formulaire », c’est-à-dire le fait pour l’internaute de donner des informations fausses ou caduques. Pour éviter cela, il est important de relier le formulaire à une promesse explicite et à forte valeur ajoutée, de façon à ce que l’internaute ait le désir de fournir des informations authentiques en vue d’être recontacté.

Enfin, pour qu’un formulaire donne des fruits et vous permettent d’abonder votre mailing list en immobilier, il faut faire en sorte que les internautes puissent y accéder… et, pour cela, placer stratégiquement des boutons CTA un peu partout (sur vos pages de services, sur vos contenus de blog, sur vos comptes sociaux…) qui, lorsqu’on clique dessus, renvoient vers ces fameux formulaires.

Ce qui suppose, avant toute chose, de générer du trafic sur votre site web. La meilleure manière d’y parvenir, c’est de créer des contenus pour votre blog immobilier et de les référencer pour le SEO. Mais c’est une autre histoire !

5. Lancez une campagne publicitaire digitale

C’est la même logique qui s’applique aux formulaires web, mais cette fois en optant pour un autre canal d’acquisition : la publicité.

L’idée est identique, à savoir : faire en sorte d’amener les internautes sur vos pages web pour qu’ils remplissent des formulaires et laissent leur adresse email.

Seul le canal initial change.

Cette publicité digitale, vous pouvez la créer via différentes régies :

  • Google Ads, la régie du moteur de recherche de Google, avec des annonces (liens sponsorisés ou bannières) qui s’affichent sur le réseau Search ou sur le réseau Display (donc sur les sites partenaires de Google).
  • Facebook Ads, la régie du réseau social qui permet d’afficher des publicités sur le feed des utilisateurs ou sur des sites partenaires.
  • Sur la plupart des autres réseaux sociaux (Instagram, Twitter, LinkedIn…).
  • Etc.

Cette démarche revêt un avantage majeur : elle génère un trafic fortement qualifié, c’est-à-dire des contacts qui ont toutes les chances de remplir consciencieusement le formulaire (donc de se convertir en leads).

Pourquoi ? Parce que ces publicités ont la particularité d’être ciblées. Elles s’adressent à un certain profil d’internautes : ceux dont les intérêts sont susceptibles de les pousser à cliquer sur le lien ou la bannière.

De plus, les publicités digitales sont (en général) reconnaissables, ce qui veut dire qu’un internaute qui clique sur un lien sponsorisé ou sur une bannière sait pertinemment ce qu’il fait. C’est une autre manière de dire qu’il est intéressé par l’offre mise en avant dans cette publicité, et qu’il s’y rend en connaissance de cause. De la même façon qu’un client qui entre dans un magasin a plus de chances d’acheter un produit que tous ceux qui n’y entrent pas et que vous allez chercher par le col !

6. Proposez aux internautes de s’inscrire à votre newsletter

La newsletter est un puissant outil de communication. Plus qu’une simple « lettre d’information », elle permet de maintenir un contact de long terme avec vos prospects, mais aussi de fidéliser vos clients pour qu’ils deviennent, plus tard, des ambassadeurs.

Et, bien sûr, c’est aussi un excellent levier pour capter des emails à intégrer à votre mailing list en immobilier.

Et de bons emails, puisque les internautes s’inscrivent d’eux-mêmes et de façon naturelle, sans incitation mensongère, puisque la contrepartie est explicite : recevoir un courriel régulier avec des infos et des actualités.

Pour cela, il faut néanmoins que votre newsletter soit attractive.

Comment faire, puisque, par définition, ces contacts n’y sont pas encore inscrits et ne peuvent donc pas voir ce que vous proposez ?

La réponse est toute simple : en leur montrant le type de contenu qu’ils recevront une fois inscrits. De fait, une newsletter sert aussi à attirer l’attention sur les nouvelles publications sur le blog. Ce qui veut dire que les internautes sont susceptibles de s’inscrire à ce courriel pour être tenus au courant des nouveaux billets mis en ligne.

Plus globalement, cela suppose de créer du contenu de qualité, pertinent pour les visiteurs de votre site web, que ce soit sur les pages statiques ou sur le blog, afin que ceux-ci aient envie d’avoir accès à d’autres contenus.

7. Organisez un événement et profitez-en pour capter des emails

À l’occasion d’un événement organisé par vos soins, plusieurs contacts potentiels sont réunis qui pourraient avoir, un jour, un projet immobilier.

C’est donc une bonne occasion pour créer des liens, et d’abord pour capter des emails et nourrir votre mailing list en immobilier.

À cet événement, vous pouvez inviter des prospects déjà intégrés à votre outil de marketing, mais aussi de futurs contacts que vous ne connaissez pas encore. Et c’est sur ces contacts qu’il faudra concentrer vos efforts pour obtenir d’eux des adresses électroniques. Soit lors de l’inscription à l’événement (via un formulaire web ou par envoi d’un email à votre adresse), soit de visu le jour J.

Alors, quel événement marketing organiser ?

Les possibilités ne manquent pas. Soirée cocktail, buffet dînatoire, exposition d’œuvres d’art (réalisées par des artistes locaux) au sein de l’agence, compétition sportive, événement culturel, crémaillère chez de nouveaux propriétaires, jeu-concours…

L’importance, c’est de garder en ligne de mire votre objectif : obtenir des emails. Ce qui veut dire : organiser un événement capable d’attirer des contacts nouveaux.

Un bon exemple, c’est la crémaillère. Vous avez vendu un appartement. En partenariat avec les nouveaux propriétaires, vous organisez un événement à leur domicile ou dans la cour de l’immeuble pour que les arrivants rencontrent leurs voisins. Pour vous, c’est l’occasion de rentrer des contacts, à savoir : les occupants des autres appartements, parmi lesquels vous trouverez des propriétaires futurs vendeurs et des locataires futurs acheteurs.

Voilà comment on utilise un événement pour faire grossir sa mailing list en immobilier !

mailing list en immobilier

8. Lancez une campagne de parrainage

Le parrainage est aussi une excellente façon de capter des adresses électroniques – entre autres vertus.

Le principe du parrainage, vous le connaissez : il s’agit de mobiliser les clients fidèles (ceux qui vous suivent depuis la réalisation de leur projet immobilier) pour qu’ils participent à votre stratégie d’acquisition de prospects. En contrepartie de leurs efforts, vous leur proposez une récompense, généralement une offre promotionnelle : chèque cadeau, rabais sur les honoraires pour un prochain projet, etc.

C’est une manière de transformer vos clients en alliés de votre prospection.

Et c’est aussi un levier de captation d’emails.

Car les mécanismes que vous mettez en place pour rendre possible le parrainage passent par des formulaires à remplir, avec adresse électronique à indiquer.

C’est donc une solution très simple à mettre en place, et très efficace, pour récupérer les coordonnées de contact des « filleuls » de ces « parrains », pour les intégrer à votre mailing list en immobilier, pour créer de nouvelles relations, et pour tisser des liens sur le long terme.

9. Reliez votre outil marketing à votre mailing list en immobilier

Enfin, une bonne technique pour faire grossir votre mailing list consiste à créer des passerelles entre celle-ci et votre outil marketing, de façon à ce que les adresses électroniques soient directement versées à la liste.

Cela mérite quelques explications.

Capter des emails, c’est une très bonne chose. Mais qu’en faites-vous, une fois ces emails mis à votre disposition ?

  • Si vous les recueillez manuellement, ils sont notés quelque part : feuille volante, carnet de notes, application sur un téléphone portable, etc. Ils doivent ensuite être saisis dans un outil ou sur un fichier informatique.
  • Si vous les collectez par le biais des formulaires web, ils doivent être envoyés automatiquement vers un logiciel ou vers un fichier spécifique.

Il est donc important, pour que ces informations ne soient pas perdues, de les relier à un outil dédié au stockage des données : un CRM, par exemple, ou mieux encore, un logiciel de marketing.

Dès lors que votre outil est relié à votre mailing list en immobilier, vous pourrez capter des emails et les verser à votre liste sans vous soucier de rien, sans avoir à les saisir manuellement, ni à veiller à ce qu’ils passent d’un fichier informatique à un autre. Cela réduit à zéro les risques d’erreurs et vous fait gagner un précieux temps.

Un CRM est certes suffisant a priori, mais un logiciel de marketing immobilier offre plus d’avantages (comme nous l’avons indiqué dans ce comparatif).

Cela, parce qu’un outil de marketing, comme Prospeneo, vous permet non seulement de collecter les emails, de les stocker en un même endroit et de les travailler (segmentation, ajout d’attributs aux contacts, etc.), mais aussi de les animer et de les exploiter.

En somme, non seulement vous faites grossir votre mailing list, mais vous la préparez d’ores et déjà pour la suite : les actions marketing à lancer.

Ainsi, vous pouvez collecter une adresse mail grâce à l’application mobile disponible sur votre téléphone, créer un contact et lui associer tout de suite un « tag » (comme « vendeur » ou « acheteur »). L’outil va automatiquement lier ce contact à une action spécifique, par exemple l’envoi d’une séquence email, et s’occuper de transmettre les emails en question le moment venu.

Tout cela en quelques gestes simples.

De quoi tirer parti efficacement de votre mailing list, tout en la faisant grossir plus facilement.

Appliquez ces astuces sans modération pour augmenter la taille de votre mailing list en immobilier et ainsi alimenter votre machine marketing…

Mais n’oubliez pas, pour autant, de capitaliser sur les emails déjà en votre possession ! Car votre mailing list existe, elle est riche d’informations à exploiter, et potentiellement à mettre à jour. Cette mine d’or, vous ne devez surtout pas la négliger : c’est autant de carburant à injecter dans votre moteur marketing !

pas de commentaires

    Laisser un commentaire

    Partagez
    Partagez
    Tweetez
    Enregistrer