prospection agent immobilier
Stratégie & Marketing

Prospection immobilière : vos bonnes résolutions pour 2017

17 janvier 2017

Vos bonnes résolutions pour votre prospection immobilière en 2016 ont échoué… Pas parce que vos idées étaient mauvaises, au contraire. Simplement, vous n’avez pas pu bénéficier de l’accompagnement nécessaire pour appliquer concrètement les grands principes que vous vous étiez fixés.

Et si vous recommenciez cette année ?

Et si vous preniez des résolutions 2017 qui changent (vraiment) votre prospection d’agent immobilier ?

Vous craignez de refaire comme l’année précédente : abandonner au milieu du chemin ? Pas de panique, on est là pour vous aider.

Prendre les bonnes résolutions pour 2017 et réussir sa prospection d’agent immobilier !

Flashback sur vos résolutions ratées pour votre prospection d’agent immobilier en 2016 :

  • Moins de prospection terrain… à cause du mauvais temps
  • Trop de tâches à réaliser et pas assez de temps pour prospecter
  • Un secteur de prospection immobilière trop vaste
  • Des difficultés à rentrer des mandats exclusifs – et une prédilection pour les mandats simples, plus faciles à obtenir
  • La pige immobilière qui vous ramène des mandats peu qualifiés (beaucoup de temps passé et des honoraires faibles)
  • De la prospection immobilière que vous faites sans organisation, sans explications, sans accompagnement – juste : j’y vais !

Il est temps de reprendre tout ça à zéro… Et de commencer 2017 avec des résolutions qui vont modifier en profondeur vos méthodes d’une bonne prospection digne d’un (bon) agent immobilier, et vous donner l’opportunité de rentrer plus de mandats exclusifs !

1. La météo est mauvaise pour la prospection terrain ? Profitez-en !

Il pleut toute la journée et vous n’osez pas sortir de l’agence ? Vous êtes persuadé que la météo complote pour faire couler votre business ?

Au contraire : le mauvais temps est idéal pour votre prospection terrain !

Parce que, pendant qu’il pleut, vous avez toutes les chances de trouver vos prospects chez eux, plutôt que de leur courir après sur la totalité de votre secteur de prospection !

2.Vos tâches quotidiennes vous prennent trop de temps ? Organisez-vous !

Comme on le dit souvent : une agence immobilière qui marche est une agence vide – parce que tous les agents commerciaux sont sur le terrain, en train de faire de la prospection immobilière. En train de découvrir et de couver des prospects susceptibles de leur confier des mandats de vente avant tout le monde.

Or, vous manquez de temps ! A cause de tâches quotidiennes trop lourdes ?

Pour y remédier, en 2017, adoptez un logiciel immobilier métier qui vous simplifiera la vie ! Un outil qui vous permettra de :

  • Piloter votre agence avec facilité
  • Vous appuyer sur des outils de prospection immobilière
  • Gérer vos biens, vos clients acheteurs, vos prospects vendeurs via un CRM puissant
  • Gérer toutes les facettes de votre activité
  • Traiter et suivre vos infos recueillis sur le terrain régulièrement et méthodiquement
  • Prendre le virage de la mobilité avec des outils métiers adéquats

Vous aurez ainsi tout le temps nécessaire pour mener à bien votre prospection d’agent immobilier – votre levier d’acquisition numéro un !

3. Optez pour des secteurs de prospection plus petits !

Votre secteur de prospection terrain est trop vaste ? Vous avez eu les yeux plus gros que le ventre ?

Le problème, c’est qu’un territoire trop grand vous empêche d’être réellement efficace. Faire de la prospection d’agent immobilier, ce n’est pas comme de vendre des aspirateurs ou des robots de cuisine : ce n’est pas en accumulant les visites et en déroulant de mauvais arguments que vous allez faire plus de business.

Souvenez-vous de la pub pour le parfum Axe : plus le gars s’aspergeait, plus il attirait les filles… En tant qu’agent immobilier, vous devez faire l’inverse : en faire moins, mais vous montrer plus sélectif dans le choix des prospects.

Optez pour un territoire de prospection terrain moins vaste, et privilégiez :

  • La récurrence (il faut que les prospects aient l’habitude de vous voir)
  • Le relationnel (savoir entretenir le contact)
  • La confiance (un prospect qui vous fait confiance se tournera vers vous quand il souhaitera vendre ou acheter)

Vous voulez en savoir plus ? Lisez notre article consacré à la prospection immobilière comme levier d’acquisition prioritaire !

prospection agent immobilier

4. Partez en quête d’exclusivités !

N’abandonnez surtout pas l’idée de rentrer des mandats exclusifs, même si les vendeurs sont plus difficiles à convaincre (seuls 15 % des particuliers optent pour ce type de mandat) !

Un mandat exclusif, c’est :

  • Plus de chances de vendre le bien (1,2 mandat exclusif en moyenne pour 1 vente)
  • 80 % de chances de vendre en moins de 3 mois
  • 75 % de satisfaction client
  • Des honoraires conservés

(Source : Transellis)

5. Laissez un peu de côté la pige immobilière !

La pige immobilière, c’est bien dans l’absolu ; mais ça n’aboutit généralement pas à grand-chose.

Dans la plupart des cas, le fait de contacter des propriétaires ayant déjà mis leur bien en vente sur des portails d’annonces dédiés aux particuliers, ou l’ayant déjà mis en vente dans une autre agence, ne vous permettra d’obtenir qu’un mandat simple – au mieux.

Et un mandat simple, c’est :

  • Moins de chances de vendre le bien (7 mandats simples en moyenne pour 1 vente)
  • 55 % de chances de vendre en moins de 3 mois
  • Seulement 55 % de satisfaction client
  • Des honoraires renégociés du fait de la concurrence

(Source : Facilogi)

Vous avez donc tout intérêt à laisser de côté votre argument de pige immobilière et à privilégier la prospection immobilière pour chercher à rentrer des mandats exclusifs !

6. Dotez-vous des bons outils !

Si vous n’avez pas réussi à adopter les bons outils de prospection immobilière en 2016, ce n’est certainement pas votre faute : vous n’avez pas été suffisamment accompagné dans vos démarches.

En 2017, intégrez un outil performant qui fasse le lien entre prospection immobilière et digital, en vous permettant d’organiser votre prospection d’agent immobilier (en découpant vos secteurs en  îlots, en attribuant telle zone à tel agent commercial…) et surtout de traiter et de suivre toutes les infos collectées sur le terrain. Prospeneo est l’un de ces instruments qui vont vous changer le quotidien.

Et surtout, prenez conseil auprès d’un pro comme Facilogi ! Un pro qui, non content de vous proposer les solutions adaptées à vos bonnes résolutions en matière de prospection immobilière, saura vous accompagner tout au long de vos démarches. Et vous apporter ce qu’il y a de plus précieux : du conseil !

 

pas de commentaires

    Laisser un commentaire

    Partagez2
    Partagez14
    Tweetez2
    Enregistrer1