blogging immobilier
Stratégie & Marketing

Pourquoi pratiquer le blogging immobilier en 2021 ?

9 février 2021

C’est décidé : cette année, vous allez mettre toutes les chances de votre côté pour faire décoller votre business immobilier. Le seul problème, c’est que vous ne souhaitez pas tout miser sur la prospection terrain – elle est certes inévitable, mais également chronophage et trop peu satisfaisante à votre goût.

Et si nous vous disions qu’il existe une alternative ? En pratiquant un marketing de type « inbound », par exemple ; c’est-à-dire en attirant les prospects vendeurs et acheteurs naturellement vers votre enseigne, sans avoir besoin de parcourir votre secteur de long en large tous les matins pour aller à leur rencontre. Une approche marketing qui passe entre autres par l’animation d’un blog immobilier, à savoir : la publication régulière de contenus destinés à être lus par vos audiences dans votre zone de chalandise.

Vous hésitez encore à vous lancer dans le blogging immobilier ? Nous allons vous montrer pourquoi cette année sera décidément la bonne pour démarrer votre blog d’agence !

Cas pratique : comment un blog immobilier peut vous amener des clients sans dépenser un centime en publicité

Le blogging immobilier est l’un des meilleurs leviers d’acquisition de prospects, mais aussi l’un des plus rentables. Car un client généré par le biais de vos articles de blog ne vous coûtera pas un centime en publicité (traditionnelle ou digitale). Comment est-ce possible ?

Prenons l’exemple d’un vendeur qu’on appellera Stéphane. Alors qu’il commence à réfléchir à l’idée de vendre sa maison pour acheter plus grand (sa femme aimerait avoir un grand jardin, et lui voudrait transformer une pièce en salle de jeu) et démarre des recherches sur le web pour collecter des informations quant à son projet, Stéphane tombe sur un article publié par une agence immobilière dans son secteur. Cet article liste les paramètres à prendre en compte, pour un vendeur, avant de se lancer sur le marché : niveau actuel des prix, contexte économique, pouvoir d’achat des acquéreurs, etc. Ce contenu lui plaît ; il témoigne d’une connaissance pointue du marché et d’une volonté pédagogique de transmettre des informations utiles à ses lecteurs. Ni une, ni deux, Stéphane prend contact avec l’agence propriétaire du blog, et convient d’un rendez-vous avec un négociateur pour réaliser une estimation de sa maison.

Voilà un client vendeur qui aura signé en mandat sans que l’agence n’ait dépensé un centime dans une campagne de publicité ou dans l’impression de flyers à distribuer dans les boîtes aux lettres. Simplement grâce à un article de blog de qualité, pertinent aux yeux de ce vendeur en particulier ; un article qui a peut-être été rédigé de nombreux mois plus tôt (et mis à jour en quelques minutes pour être adapté à l’actualité).

C’est ça, le bénéfice premier du blogging immobilier : la possibilité de générer des prospects, et de rentrer des mandats, par le biais de contenus publiés sur un blog, qui répondent aux questions que se posent les vendeurs, au bon moment (ça marche aussi pour les acheteurs). Et plus encore : des articles qui ont parfois été publiés longtemps avant que le vendeur ne tombe dessus, car un blog a l’avantage de fonctionner en continu et de générer du trafic sans interruption – contrairement à une campagne de publicité dont les résultats tombent à plat dès que vous cessez de payer.

Pourquoi pratiquer le blogging immobilier en 2021 ?

Le blogging immobilier est d’autant plus indispensable qu’à notre époque tout (ou presque) se fait en ligne.

C’est sur le web que les vendeurs et les acheteurs démarrent leur projet immobilier, et, plus précisément, sur les moteurs de recherche. L’idée, pour une agence immobilière qui souhaite se rendre visible sur ces supports, c’est de placer des pages sur les moteurs de façon à ce qu’elles s’affichent dans les résultats lorsque les internautes posent certaines questions, par exemple « comment vendre une maison sur (ville) ? ». C’est ce qu’on appelle le référencement naturel ; et le blog est un levier incontournable dans le cadre d’une telle stratégie.

Il faut comprendre que le contenu d’un site web constitue l’essentiel de la matière utilisée pour le référencement naturel, et en particulier les contenus publiés sur un blog – car si le nombre de pages statiques sur le site lui-même n’est pas destiné à évoluer beaucoup dans le temps, un blog permet de publier autant d’articles qu’on le souhaite, et donc d’ajouter une infinité de pages susceptibles d’être indexées.

De plus, en vertu des algorithmes de classement, la fréquence de publication et la qualité des contenus comptent pour beaucoup dans l’indexation et le positionnement des pages : dès lors que vous publiez avec régularité et que les articles soumis à vos audiences sont à forte valeur ajoutée, vous boostez vos chances de placer vos pages dans les sommets des résultats sur les moteurs de recherche. En somme, le blogging immobilier influence positivement l’ensemble d’une stratégie SEO.

À l’inverse, le fait de ne pas pratiquer le blogging en revient à rester invisible aux yeux des internautes. Exactement comme un restaurant qui aurait ouvert ses portes, mais échouerait à faire venir des clients faute d’avoir annoncé son ouverture !

Un contexte propice au lancement d’un blog immobilier

Oui, mais pourquoi spécialement en 2021, demanderez-vous ?

Parce que le contexte est plus que jamais propice au lancement d’un blog immobilier. Comme nous l’avons rappelé dans notre bilan de l’année passée, la pandémie a eu pour effet d’accélérer la digitalisation des professionnels de l’immobilier, pour une raison simple : lorsque les agences sont fermées et qu’il est impossible d’organiser des visites, les outils digitaux constituent les seuls leviers efficaces pour continuer à exercer son activité.

Or, ce que nous ont appris les confinements successifs, c’est qu’il est essentiel de générer des prospects vendeurs en continu, et pas seulement au cas par cas, de façon ponctuelle. Pour avoir des projets en cours lorsque tout s’arrête. Pour avoir des vendeurs et des acheteurs à suivre et à conseiller, des relations à entretenir, en attendant que la vie reprenne son cours, et que ces projets puissent se concrétiser.

Car, pendant que les commerces restent fermés, les particuliers, eux, continuent d’avancer dans leur projet. La hausse spectaculaire (+460 %) des transactions au lendemain du confinement du printemps, entre avril et juillet, montre que les vendeurs et les acheteurs s’étaient préparés à reprendre leur projet dès que l’occasion s’en présenterait ; qu’ils avaient poursuivi leurs recherches et leurs échanges avec les professionnels, même coincés entre quatre murs.

Voilà pourquoi 2021 sera la bonne année pour commencer le blogging immobilier : pour garantir la pérennité de votre business et anticiper les périodes de vaches maigres, il est indispensable de mettre en place des points de contact continus entre votre enseigne et les prospects. Et les contenus de blog en font partie.

blogging immobilier

Quelques statistiques qui prouvent l’importance du blogging pour une entreprise

Vous demandez encore à être convaincu ? Sans aller trop loin dans les détails (car les listes de statistiques concernant le blogging sont longues et touffues), voici quelques chiffres qui montrent l’intérêt, pour une entreprise, de lancer un blog :

  • Les sites web qui hébergent un blog ont 434 % de pages indexées en plus que les autres. Plus un site a de pages indexées, plus il a de chances de les afficher dans les résultats des moteurs de recherche et de générer du trafic.
  • Les entreprises qui animent un blog acquièrent 55 % de trafic en plus que celles qui ne le font pas. Elles génèrent aussi 67 % de prospects mensuels en plus.
  • Les prospects issus du référencement naturel ont plus de chances de se convertir en clients que ceux issus des méthodes marketing traditionnelles (taux de conversion respectifs : 14,6 % contre 1,7 %).
  • 57 % des marketeurs affirment avoir gagné des clients spécifiquement grâce au blogging. Ils sont 53 % à faire du blogging leur priorité dans le cadre d’une stratégie de contenu.

(Chiffres : Optinmonster et HubSpot.)

Pour résumer ces chiffres, on peut dire que le blogging immobilier permet non seulement d’être visible sur le web, mais aussi d’en tirer des bénéfices concrets en termes de trafic, de conversion et de notoriété.

Si vous réussissiez à occuper la première place dans Google sur des requêtes importantes pour votre enseigne, cela vous assurera en outre des centaines ou des milliers de visiteurs en plus sur votre site web. Retrouvez tous les bénéfices offerts par un blog immobilier dans cet article.

Reste une question essentielle : cette méthode de prospection indirecte est-elle vraiment efficace à l’échelle locale ?

Un levier de positionnement au niveau local

En tant qu’enseigne immobilière, vous souhaitez avant tout être visible sur votre secteur, et vous positionner comme leader dans une zone bien délimitée, au-delà de laquelle votre influence n’a plus de sens. Parce que vous n’allez pas prendre en charge des biens à l’autre bout de la France, une stratégie à l’échelle nationale est dénuée d’intérêt. Ce dont vous avez besoin, c’est que vos voisins immédiats puissent vous trouver.

Or, le blogging immobilier est aussi un levier de positionnement local. Le référencement naturel permet de travailler des pages localisées, en employant des mots-clés qui incluent la ville souhaitée (et un champ sémantique de la commune ou du quartier), afin de faire en sorte qu’elles s’affichent en réponse aux requêtes locales des internautes.

C’est aussi la clé pour que les contenus publiés sur le blog intéressent les prospects locaux, dès lors que les sujets sont localisés. Par exemple, on rédigera un article de conseils pour vendre, tout en travaillant un mot-clé du type « vendre un bien immobilier à (ville) ». Cet article pourra ainsi apparaître sur Google en réponse à une requête similaire ou proche.

Cette stratégie de positionnement local doit aussi s’appuyer sur des outils complémentaires comme les fiches entreprises de Google My Business et les réseaux sociaux, utilisés comme caisses de résonance auprès de vos audiences.

Elle fonctionnera d’autant mieux qu’en matière de blogging immobilier, vous disposez certainement d’un boulevard devant vous. En effet, peu d’agences actionnent le levier du content marketing, pour des raisons aisées à identifier (méconnaissance de cette méthode marketing, doutes quant à son efficacité, rejet du long terme au profit du court terme – et de la pige, notamment…). Il est donc plus facile de se frayer un chemin jusqu’au sommet des résultats des moteurs de recherche avec des articles de blog localisés.

Un outil de communication

Enfin, précisons que le blog est aussi un outil de communication et de marketing à part entière, eu égard aux possibilités qu’il offre en termes de contenus. Ceux-ci peuvent vous aider à occuper le terrain, à vous imposer comme une enseigne incontournable sur votre secteur, et à partager des informations autour de votre enseigne (actions locales, description des services, vie de l’agence…).

Ce qu’il faut entendre par là, c’est que le blogging immobilier est une façon de se mettre en scène en tant qu’enseigne. Le fait de partager des moments de vie, de montrer votre agence de l’intérieur, de présenter vos collaborateurs, de publier des vidéos explicatives façon « vlog » (face caméra), de relayer des événements organisés par vos soins ou auxquels vous avez participé, vous permettra de faire votre publicité sans en avoir l’air tout en boostant votre capital sympathie. Et sans dépenser un centime en pub proprement dite.

blogging immobilier

Comment lancer son blog immobilier ?

C’est entendu, le blogging immobilier apporte de nombreux bénéfices ; et 2021 sera clairement la bonne année pour se lancer si ce n’est pas encore fait.

Mais comment s’y prendre ?

Vous vous dites que les obstacles sont nombreux. Que vous n’avez pas les compétences indispensables pour rédiger des contenus à partager avec vos audiences. Que vous ne disposez pas des ressources pour embaucher un content marketeur – surtout quand on sait qu’une stratégie de blogging se fait dans la durée et qu’elle se doit d’être progressive, et qu’une personne dédiée à l’agence risque de vous coûter cher sans pour autant vous rapporter grand-chose dans les premiers temps.

Ce n’est pas tout : pour alimenter un blog immobilier et en tirer des bénéfices, il faut avoir des connaissances en matière de marketing de contenu, de référencement naturel, de fonctionnement des algorithmes des moteurs de recherche, de stratégie, etc. Il faut savoir écrire un article en respectant les exigences de la rédaction web, s’adresser à ses audiences de la bonne manière (en captant leur attention), définir une ligne éditoriale cohérente, transmettre son expertise, et éviter les pièges qui ne manqueront pas de s’élever sur le chemin (les rudes sanctions imposées par Google en cas d’abus, par exemple).

Enfin, il faut également définir le bon positionnement pour son blog, ce qui est loin d’être simple.

La meilleure solution, c’est donc de confier votre blogging immobilier à une agence de communication spécialisée, qui va inscrire votre production de contenu dans une approche stratégique plus globale de développement de notoriété et d’acquisition de prospects. Et qui connaît les secrets d’un blog capable de générer des prospects vendeurs.

Et si vous placiez le blogging immobilier au cœur de votre stratégie marketing cette année ? Voilà un excellent levier de notoriété et d’acquisition, garantissant un retour sur investissement qu’aucune autre méthode ne peut égaler. Qu’attendez-vous pour vous lancer – avec de l’aide ?

pas de commentaires

    Laisser un commentaire

    Partagez
    Partagez
    Tweetez
    Enregistrer