coronavirus immobilier
Stratégie & Inbound marketing

Coronavirus et confinement : les conséquences immédiates pour les agences immobilières

17 mars 2020

En raison de l’épidémie de coronavirus, le gouvernement a pris des mesures de confinement dans le but d’enrayer le cercle vicieux de la contagion. Samedi 14 mars, le Premier ministre a annoncé la fermeture des lieux qui ne sont pas indispensables à la vie du pays, parmi lesquels les établissements de restauration, les lieux culturels et les commerces non essentiels – dont les agences immobilières, fermées au public jusqu’à nouvel ordre. Dans ce contexte, comment allez-vous travailler ? Qu’avez-vous le droit de faire et de ne pas faire ? Quelles sont les précautions à prendre ? Voici tout ce que vous avez besoin de savoir.

Fermeture des agences immobilières au public

L’annonce du Premier ministre a été immédiatement suivie d’effet : dans le cadre du passage au stade 3 du plan de lutte contre l’épidémie de coronavirus, l’arrêté du 14 mars 2020, publié au JO le lendemain, a imposé la fermeture des lieux non indispensables (c’est-à-dire hors commerces alimentaires, pharmacies, stations services, banques, presse, tabacs et services publics). Concrètement, depuis dimanche 15 mars à minuit :

  • Les agences immobilières ne peuvent plus accueillir de public.
  • Les collaborateurs sont invités à travailler depuis leur domicile quand cela est possible. Le travail en agence reste autorisé à condition de respecter les mesures de précaution sanitaires.
  • Les tâches nécessitant des déplacements dans le cadre des transactions et des locations restent possibles, mais il est recommandé de les limiter au maximum et de prendre, là encore, les précautions qui s’imposent.

Continuation du travail des agents immobiliers par d’autres moyens

Heureusement, pour les agents immobiliers, 90 % du travail peut être effectué à distance. Dans son communiqué adressé aux professionnels, la Fnaim a rappelé que « la dématérialisation de nos actes de gestion, la signature électronique, les visites virtuelles pourront contribuer à nous permettre d’assurer nos services », et que « la confiance réciproque est un élément fort de cette chaîne relationnelle particulière ». Tout en précisant que les clients doivent pouvoir continuer à « choisir, quitter ou emménager » (dans) leur logement, « conclure leurs actes », et « compter sur la continuité de l’administration de leur immeuble et de leur bon fonctionnement ».

coronavirus immobilier

Cela veut dire que les professionnels de l’immobilier sont invités à continuer leur travail en s’adaptant à cette situation particulière et en modifiant leurs processus. En l’occurrence : pas de réception du public, un maximum de travail à distance, un minimum de déplacements physiques et de rassemblements. Quand ceux-ci doivent avoir lieu, c’est toujours en accord avec les clients. En outre, il est du devoir des professionnels de communiquer ces informations aux personnes concernées (vendeurs, acheteurs, bailleurs, locataires).

Prise en compte des règles d’hygiène pour travailler en agence

Parce que tous les collaborateurs ne peuvent pas organiser de bonnes conditions de télétravail du jour au lendemain, les agences immobilières sont autorisées à faire venir leurs négociateurs sur site. Mais cela, à condition de respecter les règles d’hygiène qui font foi depuis le début de la contagion :

  • Lavage des mains au savon et à l’eau chaude aussi souvent que possible.
  • Désinfection des éléments et du matériel touchés par les collaborateurs (poignées de portes, claviers et souris d’ordinateurs, téléphones, etc.).
  • Mise à disposition de gel hydro-alcoolique.
  • Respect des distances de sécurité (au moins 1 mètre entre les collaborateurs).

Sachant que, dans l’idéal, cela doit être transitoire – le but du jeu étant de permettre aux négociateurs de travailler à distance à courte échéance.

Surtout, respectez bien ces consignes et prenez soin de votre santé et de celles de vos collaborateurs, de vos proches, de vos amis et voisins, et de l’ensemble de la communauté. Vos missions essentielles ne s’arrêtent pas en raison du coronavirus, mais la situation vous contraint à vous adapter et à changer vos habitudes.

Facilogi reste en première ligne pour vous apporter informations et conseils tout au long de la période de confinement. Si vous avez des questions, nous sommes à votre disposition !

pas de commentaires

    Laisser un commentaire

    Partagez
    Partagez
    Tweetez
    Enregistrer