communication immobilière locale
Stratégie & Marketing

Profitez d’Halloween pour faire frémir votre communication immobilière !

26 octobre 2021

Halloween, c’est dans quelques jours. Le 31 octobre au soir, spectres et autres goules seront de sortie… et vous pourriez bien recevoir la visite de mini-créatures de Frankenstein et de sorcières en culottes courtes – avec gel hydroalcoolique à profusion et masques FFP2 en rab !

Halloween, c’est aussi une belle occasion de communiquer. Pour une agence immobilière, en effet, toutes les opportunités offertes par le calendrier sont bonnes à prendre pour faire parler de l’enseigne et attirer de nouveaux contacts. C’est une manière de susciter la curiosité, et de vous différencier de la concurrence en montrant un visage plus « familier » aux habitants du quartier. Après tout, on aime que les marques ne se prennent pas tout le temps au sérieux !

Profiter de cette réjouissance faussement sinistre est donc une bonne occasion de booster votre communication immobilière locale, que ce soit en décorant votre agence ou en organisant un événement inbound marketing. Parce qu’on sait que vous n’avez pas l’éternité devant vous, on vous livre sans attendre quelques idées d’actions à mener pour tirer parti d’Halloween et renforcer votre ancrage local.

Décorez votre vitrine d’agence avec des objets inspirés d’Halloween

C’est sans doute l’action de communication immobilière locale la plus simple à mettre en œuvre – surtout qu’il ne reste que quelques jours pour vous organiser !

Une bonne façon de surfer sur l’événement consiste à redécorer votre vitrine en mobilisant différents objets inspirés d’Halloween et des thématiques horrifiques et fantastiques.

Les citrouilles, fausses toiles d’araignée, squelettes, chats noirs, chauve-souris, momies, fantômes qui pendent du plafond, bestioles et insectes en tout genre feront toujours leur petit effet. Autant d’objets que vous pouvez dénicher dans n’importe quel magasin de farces et attrapes – ou, à défaut, emprunter à votre neveu qui dégotera bien quelques araignées en mousse dans son coffre à jouets.

Cela donnera des couleurs à votre vitrine et vous fera remarquer des passants, qui en profiteront pour s’arrêter le temps de jeter un œil à vos annonces !

Rien ne vous empêche de vous focaliser sur un thème précis (le cimetière, les vampires, les fantômes) ou de faire référence à des films ou des séries à succès (une décoration entièrement dédiée au culte L’Étrange Noël de M. Jack, par exemple).

Cette entreprise d’ornementation peut tout à fait s’étendre à l’ensemble de vos locaux, avec une décoration adaptée et la diffusion de musiques d’épouvante (la bande originale du film premier Halloween de John Carpenter est un classique du genre). Le jour J, pourquoi ne pas aller au bout de l’idée et demander à vos collaborateurs de se déguiser en créatures d’outre-tombe ?

Adaptez vos annonces en créant des affiches vitrine décalées

À propos de vitrine, vous allez forcément laisser vos affiches en place pour que les passants puissent les consulter. C’est donc l’occasion de les modifier légèrement pour qu’elles s’inscrivent elles aussi dans votre démarche de communication immobilière locale inspirée d’Halloween.

Pour ce faire, appliquez aux biens des slogans tournés de façon à montrer que ceux-ci sont exempts de fantômes et de monstres, ou qu’ils n’ont pas été les théâtres d’événements tragiques et sanglants. Vous pouvez, par exemple, évoquer une « maison garantie sans squelettes dans le placard », un « immeuble qui n’a pas été construit sur un ancien cimetière indien », ou encore un « logement d’exception soigneusement exorcisé avant la mise en vente ». L’idée étant, bien entendu, de rester dans un second degré appuyé, sans tomber dans le sordide.

En complément, il est également possible d’agrémenter votre vitrine de fausses annonces concernant des demeures fictionnelles tirées de classiques de l’horreur : l’hôtel de Shining, la maison d’Amityville, le manoir de Hill House, le château de Dracula, etc. Pour les descriptifs, laissez parler votre imagination. Et si vous souhaitez vous appuyer sur de « vrais » lieux (réputés) hantés, voici une liste pas piquée des hannetons à utiliser à mauvais escient !

Injectez l’esprit d’Halloween dans vos supports digitaux pour une communication immobilière locale flippante

De la même manière que vous avez décoré votre vitrine physique, vous pouvez « aménager » vos supports digitaux pour qu’ils fassent référence à Halloween.

À ce titre, les annonces publiées sur votre site web d’agence peuvent reprendre les modifications apportées à vos fiches vitrine – ainsi, vous faites d’une pierre deux coups. Idem pour les fausses annonces, que vous pouvez intercaler dans les vraies, avec l’avantage de pouvoir augmenter le nombre de photos pour un effet toujours plus effrayant.

Les autres pages de votre site internet peuvent faire l’objet d’une « halloweenisation » en règle. Vous pouvez, par exemple, modifier subtilement vos pages de service pour les adapter à l’ambiance joyeusement morbide du moment : « Pour chaque estimation, un exorcisme offert », ou quelque chose dans ce goût-là.

Autre possibilité : transformer les noms de vos collaborateurs (sur la page « à propos ») en insérant des références à des œuvres fantastiques, un peu comme dans les génériques de fin des épisodes spéciaux des Simpson : Thierry « Mister Hyde » Martin, Clémentine « Elizabeth Bathory » Duchemin, etc. Si vous disposez d’un peu de temps pour ajouter des photos déguisées des membres de votre équipe, cela peut être un gros « plus ».

Enfin, n’oubliez pas vos profils sur les réseaux sociaux, leviers essentiels de toute communication immobilière locale ! Utilisez-les pour relayer vos actions, par exemple en postant une vidéo de votre vitrine et de vos locaux décorés pour l’occasion.

communication immobilière locale

Diffusez des emails dédiés à Halloween

Et si vous injectiez un peu de l’esprit d’Halloween dans vos emails ? La solution la plus simple, c’est de profiter de l’approche de l’événement pour diffuser une newsletter « horrifiante » qui peut, par exemple, reprendre une annonce transformée ou un faux descriptif pour un bien hanté. Cette communication sera l’occasion d’évoquer votre actualité (comme l’événement que vous organisez pour Halloween) et de rappeler vos services.

Un autre levier intéressant consiste à créer une campagne email spécialement dédiée à Halloween dans une logique d’acquisition plutôt que de fidélisation. Ici, vous devez pouvoir compter sur les données récoltées en amont (et injectées dans votre logiciel de marketing immobilier) : segmentez vos contacts de façon à identifier les propriétaires susceptibles d’avoir un projet de vente dans un avenir proche, et diffusez auprès d’eux une campagne orientée « vente » teintée d’un brin d’horreur.

On peut imaginer une image montrant deux zombies accompagnée d’un texte à l’avenant : « Vos voisins ont changé ? Il est peut-être temps de vendre ! », ou une accroche du type « Profitez d’un accompagnement sur-mesure pour l’éternité… et sans avoir besoin de signer avec votre sang ! ».

Organisez un événement spécial (à distance)

Dans un contexte normal (comprendre : hors pandémie catastrophique), on vous recommanderait d’organiser des manifestations originales et divertissantes au sein de votre agence, avec cocktails Bloody Mary et saladiers de bonbons à gogo. Malheureusement, les choses étant ce qu’elles sont, il est préférable d’éviter les rassemblements (hors membres d’une même famille).

Cela ne vous empêche pas d’organiser des événements à distance, via les réseaux sociaux notamment. Non seulement c’est une excellente action de communication immobilière locale, mais c’est aussi une façon de gagner en visibilité et de toucher une audience plus large en faisant le buzz.

Même en s’en tenant à des événements inbound marketing en ligne, de nombreuses possibilités s’offrent à vous :

  • Un concours de décoration ou de déguisement, avec photos/vidéos à poster sur Facebook ou Instagram (pensez à créer un hashtag spécifique pour faciliter la participation, ce qui aura aussi pour effet d’augmenter la viralité des posts).
  • Un challenge d’écriture: proposer à vos contacts de rédiger une histoire horrifique en trois ou quatre phrases maximum (vous pouvez vous inspirer de ces exemples publiés sur Bored Panda qui font froid dans le dos – la source est en anglais).
  • Un concours de recettes d’Halloween à faire à la maison, en demandant aux participants de partager des images de leurs délicieuses créations. (Suggérez vos propres idées de recettes, par exemple tirées de cette liste.)
  • Un quiz dédié aux films et séries qui tournent autour des thématiques horrifiques et fantastiques, de quoi donner des idées à vos audiences pour alimenter leur soirée d’Halloween.

En tout état de cause, n’oubliez pas que vos actions de communication immobilière locale sont aussi l’occasion de collecter des coordonnées de contact et de nourrir votre base de données pour plus tard.

Bon Halloween à toutes et tous !

pas de commentaires

    Laisser un commentaire

    Partagez
    Partagez
    Tweetez
    Enregistrer