plan de communication immobilière

La checklist de votre plan média immobilier : êtes-vous prêt à communiquer sur votre marque ?

16 novembre 2017

Vous ne l’ignorez pas : la communication, c’est le B.A.BA de votre stratégie marketing immobilière. Si vous souhaitez valoriser votre identité de marque, gagner en notoriété, tisser des liens de confiance avec vos prospects et finalement les convertir en clients (et rentrer des mandats), vous devez vous rendre visible et vous faire connaître.

Mais cela ne se fait pas en claquant des doigts. Pour que votre marketing soit réellement efficace, vous avez besoin d’un plan de communication immobilière pensé de A à Z pour remplir vos objectifs.

Avez-vous tout ce qu’il faut pour vous lancer (outils, supports, éléments qui constituent votre identité de marque) ? Avez-vous les compétences et les connaissances nécessaires pour capter l’attention des prospects et gagner des parts de marché ? Suivez notre checklist stratégie média immobilière pour le savoir !

La checklist de votre plan de communication immobilière

Vous êtes paré à suivre cette checklist ?

Cochez les cases à mesure que vous avez mis en place les éléments de votre plan de communication immobilière.

  • Vous savez qui vous êtes

Ce n’est pas tout à fait anodin :

Avant de faire du business, il est essentiel de savoir qui l’on est. Vous n’avez pas ouvert une boutique de vêtements ni une société qui conçoit des logiciels de gestion : vous vous êtes lancé dans l’aventure immobilière en créant une agence (ou un réseau).

Cela implique que vous devez adapter votre plan de communication immobilière à la nature de votre secteur. En tant qu’agence immobilière, vous êtes avant tout un commerce de proximité : vos leviers de communication vont donc se focaliser à 90 % sur des prospects locaux et vos actions digitales auront pour but premier de vous apporter de la notoriété.

  • Vous savez où vous en êtes

Construire un plan de communication immobilière, c’est comme partir en guerre : la première chose à faire consiste à faire le point sur la situation.

Aujourd’hui, votre business marche d’une certaine manière – et c’est cette manière que vous devez décortiquer à travers une sorte d’audit interne. Qui sont vos clients ? Combien de contacts prenez-vous par semaine ? Par quels canaux ? Combien de mandats rentrez-vous par mois ? Simples ou exclusifs ? À combien s’élève votre chiffre d’affaires ? Quelles sont vos perspectives d’évolution ? Combien avez-vous de parts de marché dans votre quartier/votre ville ?

Idem pour vos supports digitaux : votre site web répond-il à vos besoins ? Combien de visiteurs uniques consultent votre site chaque mois ? Pour quel taux de conversion ? Avez-vous des comptes sur les réseaux sociaux ? Et si oui, combien de gens y sont abonnés ? Combien de posts sont partagés ?

Autant de questions auxquelles il vous faut des réponses dans l’optique de concevoir votre plan de communication immobilière. Parce qu’il est difficile de se fixer des objectifs quand on ignore sur quelle base les déterminer !

  • Vous avez défini votre positionnement sur le marché

C’est la suite logique du point précédent :

En faisant un audit de votre situation actuelle, vous définissez au passage votre positionnement sur le marché. Par rapport à la concurrence, bien sûr – vous devez identifier vos rivaux et connaître leurs parts de marché, leurs méthodes de communication, leurs actions marketing – mais aussi, plus simplement, par rapport à vous-même : dans quelle gamme travaillez-vous ? Pour quels types de biens ? Pour quels types de clients ?

Ce positionnement, c’est aussi le genre de relation que vous tissez avec vos prospects et clients. Votre plan de communication immobilière doit prendre en compte la façon dont vous envisagez de devenir un référent dans l’esprit de vos futurs clients.

  • Vous avez fixé des objectifs clairs, précis et réalistes

Les objectifs sont la base même de toute stratégie média immobilière qui se respecte.

En substance : vous savez où vous êtes, qui vous êtes, et comment vous vous positionnez sur le marché. Mais la question est : dans quelle direction voulez-vous aller ? Pour atteindre quel but ?

Il n’y a pas de réussite sans ligne d’arrivée. À défaut d’avoir un objectif, comment pourrez-vous décréter l’avoir atteint – et comment pourrez-vous ensuite vous donner les moyens de le dépasser ?

Pour autant, veillez à fixer des objectifs qui ne soient pas abusivement ambitieux. Montrez-vous réaliste autant que précis. Et assurez-vous de pouvoir mesurer vos performances en accord avec ces objectifs, afin de savoir à tout moment si votre plan de communication immobilière va dans la bonne direction.

  • Vous avez créé votre identité de marque

Démarrer un plan de communication immobilière sans avoir défini son identité de marque, c’est comme prendre le départ du marathon sans avoir de dossard : dans la foule, personne ne vous verra courir. Et quand vous passerez la ligne d’arrivée, on ne vous reconnaîtra pas.

Si le public peut vous identifier, il pourra vous reconnaître. Il sera alors en bonne position pour s’attacher – puis pour s’engager à votre profit.

Pour cela, il vous faut avoir mis en places les briques qui constituent votre branding immobilier :

Si ce n’est pas encore fait (ou si vous ignorez tout à fait de quoi il s’agit), lisez nos articles dédiés !

plan de communication immobilière

  • Vous avez les outils marketing adéquats

Un bon plan de communication immobilière sans les outils qui vont avec, ça ne sert à rien. Autant lancer le meilleur site Internet du monde sans le promouvoir sur les moteurs de recherche !

Vous aurez besoin de tous les outils, supports et canaux disponibles :

  • Logiciel immobilier (pour générer vos documents quotidiens facilement),
  • Supports print (prospectus, fiches vitrine, panneaux publicitaires, cartes de visite…),
  • Site web immobilier,
  • Blog immobilier,
  • Profils sur les réseaux sociaux,
  • Emailing (newsletter et offres promotionnelles),
  • Publicités digitales (bannières epub),
  • Visuels et vidéos,
  • Etc.

Le but, c’est de mettre en place un plan de communication immobilière cross-canal, aussi bien online que offline, qui vous permettra de toucher un maximum de prospects là où ils se trouvent. Pour cela, pensez à combiner vos supports print et digitaux !

  • Vous avez un plan de bataille

Pour un plan de communication immobilière efficace, le maître-mot est « planification ». Même avec la meilleure armée du monde, vous ne pourriez pas gagner contre vos adversaires sans un minimum de préparation.

Mais comment organiser ce plan de bataille ?

D’abord, en apprenant à connaître vos cibles : leur comportement d’achat, comment elles se renseignent et sur quels sujets, depuis quels appareils, combien de temps il leur faut pour choisir un professionnel de l’immobilier, etc.

Ensuite, en prévoyant les bons délais entre chaque action marketing. Un email envoyé au bon moment, ça passe ; trois emails en trop peu de temps, ça risque de vous fâcher avec votre prospect. Un bon plan de communication immobilière est d’abord un plan conçu en fonction de vos prospects et de ce qu’ils attendent de vous.

Le cycle d’achat dans l’immobilier est long par nature – c’est pour cela que l’Inbound marketing est très efficace dans ce domaine. Alors, préparez bien votre communication !

  • Vous avez les bons indicateurs de performance

À défaut de mesurer les résultats donnés par vos actions marketing, vous ne pourrez pas savoir si votre plan de communication immobilière est efficace ou non. Et si vous ne pouvez pas le savoir, vous serez incapable de corriger ce qui doit l’être pour capter plus de prospects, convertir plus de clients et gagner plus de parts de marché.

Implémenter un outil de mesure lambda ne suffit pas. Si vous vous contentez de lancer Google Analytics sans chercher plus long, cela en reviendra à regarder un microbe avec un télescope : vous pourrez dire adieu à la précision !

Vous devez plutôt vous focaliser sur les bons indicateurs de performance, ceux qui vous apporteront des données précieuses sur les résultats offerts par votre plan de communication immobilière.

Vous avez coché entre 7 et 8 cases de notre checklist ?

Vous êtes paré pour lancer votre plan de communication immobilière ! Faites attention aux petits détails et consultez notre article « Comment gérer votre communication comme un pro » pour finaliser votre préparation.

Vous avez coché entre 4 et 6 cases ?

Vous êtes sur la bonne voie ! Vous avez les grandes lignes de votre plan de communication immobilière, il ne vous reste plus qu’à creuser la question, par exemple « Communiquer au niveau local » ou « Créer de la notoriété autour de votre marque ».

Vous avez coché 3 cases ou moins ?

Vous venez tout juste de créer votre agence immobilière ? Ou vous entendez parler pour la première fois de plan de communication immobilière ? Pas de panique ! Vous apprendrez rapidement tout ça en suivant régulièrement notre blog. Commencez par travailler les bases de la communication immo et revenez nous voir le plus souvent possible !

pas de commentaires

    Laisser un commentaire

    Partagez
    Partagez
    Tweetez
    Enregistrer