Stratégie & Inbound marketing

Pourquoi la loi du 1er avril va mettre votre site immo au cœur de votre stratégie

20 avril 2017

 

Ça y est, la fameuse loi du 1er avril 2017 immobilier est entrée en vigueur ! Avez-vous pensé à modifier l’affichage des prix de vos biens immobiliers ? Avez-vous séparé le net vendeur de vos honoraires ?

Nul doute que oui. Vous avez même transposé ces règles à vos supports digitaux, comme la nouvelle loi vous oblige à le faire. Mais ce faisant, vous n’avez peut-être pas bien saisi toute l’importance de ces quelques paragraphes du texte de loi : désormais, votre site immobilier est considéré comme un support promotionnel à l’égal de vos supports physiques – donc comme un prolongement de votre agence, comme une vitrine à part entière.

Ce changement n’est pas innocent : dans un monde immobilier toujours plus digitalisé, il tend à mettre votre site immo au cœur de votre stratégie de communication. Voici pourquoi.

 

Ce que la loi du 1er avril 2017 immobilier change pour votre affichage digital

Vous le savez bien (et notamment parce que vous avez lu avec attention notre article consacré à la loi du 1er avril 2017 immobilier) : les conditions d’affichage de vos prix ont changé.

Concrètement, vous devez désormais indiquer :

  • Le prix net vendeur et les honoraires de façon séparée ;
  • La personne, acheteur ou vendeur, qui verse les honoraires ;
  • Le barème des tarifs pour vos prestations ;
  • Le loyer mensuel tout compris lorsqu’il s’agit d’une annonce locative.

La loi a également apporté quelques précisions quant à l’affichage lui-même : à l’entrée de l’agence/du local, sur la vitrine principale et les éventuelles vitrines publicitaires hors les murs…

Et sur vos supports de communication digitaux !

Peut-être êtes-vous passé à côté de cette indication ?

Elle est pourtant essentielle. Car elle matérialise une évolution importante, portée par cette loi du 1er avril 2017 immobilier : vos supports digitaux deviennent les prolongements de votre agence/réseau, et toutes les obligations d’affichage concernant vos vitrines physiques sont transposables aux premiers.

Au passage, rappelons que l’existence d’un site immobilier pour mettre en valeur votre activité sur Internet vous contraignait déjà à respecter certaines règles de transparence, comme le fait de devoir afficher clairement vos mentions légales et mettre à jour vos annonces (pour plus de détails, voyez notre article sur la législation immobilière à l’ère du digital).

Il faut désormais ajouter à ces obligations les nouveautés instituées par la loi du 1er avril 2017 immobilier concernant l’affichage des prix !

 

 

Une loi qui met votre site immobilier au cœur de votre stratégie de communication

Cette loi du 1er avril 2017 immobilier a produit un effet caché – une sorte de « 2e effet Kiss Cool » digital :

En traitant vos supports digitaux à l’égal de vos supports physiques, elle met votre site immo au cœur de votre stratégie de communication.

Entendons-nous bien : jusque là, les professionnels de l’immobilier pouvaient encore considérer leur site web comme un organe un peu inutile, à l’instar d’un petit appendice discret qui ne ferait ni du mal, ni du bien. Un objet de décoration sans intérêt, mais qu’il faut avoir, parce que tout le monde l’a.

Or, maintenant, la loi du 1er avril 2017 immobilier institue clairement que votre agence/réseau possède non plus une seule, mais deux vitrines : l’une, physique ; l’autre, virtuelle.

Ce faisant, elle ne réinvente pas l’eau chaude. Le législateur devance rarement les attentes : il a plutôt tendance à entériner des habitudes déjà ancrées. Comme le fait que le digital s’est pleinement imposé dans l’activité immobilière, et que 9 personnes sur 10, au moment de lancer un projet immobilier, vont naturellement commencer leurs recherches en surfant sur Internet.

La loi du 1er avril 2017 immobilier , en réalité, ne fait que prendre acte d’une réalité tout ce qu’il y a de plus tangible : votre site immobilier est devenu un dispositif essentiel de votre stratégie de communication. Elle a donc naturellement transposé les obligations du support physique vers le virtuel, puisque ce virtuel occupe d’ores et déjà une place prépondérante.

Et ce, notamment parce que le site web est, en fait, votre première vitrine : la majorité de vos clients ne vous découvre pas en passant devant votre vitrine d’agence ; elle vous trouve d’abord sur Internet… et juge votre professionnalisme d’un coup d’œil, à partir du design et de l’ergonomie de votre site immo.

Autant dire que si votre site n’est pas à la hauteur, vous risquez fort de louper le coche !

 

 

Utiliser votre site immo comme un média à part entière

Il ne s’agit donc pas seulement d’appliquer la loi du 1er avril 2017 immobilier et de bien veiller à afficher vos tarifs correctement sur votre site Internet.

Non : il faut lire entre les lignes. Et aller plus loin que ça : faire de votre site immo plus qu’une simple vitrine virtuelle – un média à part entière, la clé de voûte de votre stratégie de communication sur le web.

Faire de votre site un média en soi, ça veut dire l’utiliser pour tous les aspects de votre business quotidien : prospection, démarchage, diffusion d’offres promotionnelles, affichage de vos biens en catalogue, développement d’une relation de confiance avec vos prospects, fidélisation de vos clients, etc.

Et on y parvient en se servant du site immobilier pour :

  • Produire et diffuser des contenus à forte valeur ajoutée, grâce à la gestion d’un blog immobilier, dans une démarche Inbound marketing ;
  • Promouvoir ces contenus auprès des prospects et clients ;
  • Accroître sa réputation ;
  • Créer une communauté digitale ;
  • Communiquer sur ses offres promotionnelles et ses événements marketing via les canaux de diffusion digitaux (emailing et réseaux sociaux notamment), en créant des passerelles entre le digital et les supports physiques.

Car votre site immobilier ne doit pas vous servir qu’à présenter vos biens ou attirer du trafic depuis les moteurs de recherche :

Il doit devenir votre levier de communication numéro un !

Restez avec nous : dans un prochain article, nous vous donneront des conseils pour booster votre business grâce à votre site immobilier !

 

pas de commentaires

    Laisser un commentaire

    Partagez1
    Partagez19
    Tweetez6
    +12
    Épinglez