générer des prospects vendeurs avec son blog immobilier
Stratégie & Inbound marketing

Les 5 secrets d’un blog immobilier qui génère des prospects vendeurs

14 mai 2019

77 % des internautes lisent des blogs. Près de la moitié des utilisateurs lisent plus d’un article par jour. Et 20 % du temps passé sur Internet est consacré à la consultation de contenus écrits (source des chiffres). Quand on sait que 90 % des projets immobiliers démarrent sur le web, on est tenté de penser que toutes ces statistiques se croisent. Et que la mise en place d’un blog dédié à votre agence immobilière, à votre réseau ou à votre société de promotion va permettre de capter une partie de cette clientèle potentielle.

Les bienfaits du blogging immobilier ne sont plus à prouver : trafic, notoriété, expertise, conversions… Dans le monde hyper-connecté d’aujourd’hui, un professionnel de l’immobilier ne peut pas faire l’économie de sa visibilité digitale. Car ses concurrents, eux, sont déjà en première ligne.

Sauf qu’il ne suffit pas d’écrire 400 mots et de cliquer sur « Publier » pour obtenir des résultats. Un blog ne fonctionne pas comme ça. Ce n’est pas aussi simple. Sinon, tout le monde serait premier sur Google sur un mot-clé spécifique – sur « agence immobilière à (votre secteur) », notamment.

Non : pour générer des prospects vendeurs avec son blog immobilier, il faut entrer de plain-pied dans le monde mystérieux (mais terriblement efficace) du marketing de contenu. Et pour vous aider à bien vous diriger dans ce monde, nous vous révélons les 5 secrets des blogueurs immobiliers qui obtiennent des résultats.

1. Adopter une fréquence de publication régulière pour générer des prospects vendeurs avec son blog immobilier

Quiconque se lance dans un blog professionnel se pose forcément la question du nombre d’articles qu’il faudrait idéalement publier. Un par mois ? Un par semaine ? Un par jour ? L’interrogation est d’autant plus légitime que votre blog est flambant neuf, et donc encore vide. Pour générer des prospects vendeurs avec son blog immobilier, il faut bien avoir du contenu à proposer !

Pour autant, il n’y a pas de règle en la matière. Ce n’est pas une affaire de volume, mais plutôt de régularité. Si vous publiez d’emblée 40 contenus pour attirer un maximum de visiteurs, mais que vous ne pouvez pas suivre le rythme, une bonne partie des internautes qui vous ont découvert à cette occasion cesseront de visiter votre site. À l’inverse, si vous publiez une fois tous les quatre mois, les internautes vont rapidement être frustrés, et finir par ne plus revenir.

Il s’agit donc de trouver un équilibre et de définir une fréquence de publication à laquelle vous allez vous tenir. Par exemple, un article par semaine est largement suffisant dès lors qu’il est pertinent, bien écrit, informatif, qu’il répond aux questions que vos prospects se posent, et qu’il est suivi par d’autres contenus postés régulièrement, à date fixe.

2. Réfléchir en amont au type de contenu à publier

L’autre question importante concerne le type de contenu à publier. Si vous ambitionnez de générer des prospects vendeurs avec votre blog immobilier, vous devez d’abord réfléchir aux contenus que ces prospects ont envie de lire. Et, pour cela, identifier les questions qu’ils se posent, les problématiques qu’ils cherchent à résoudre, et les sujets susceptibles d’attirer leur attention.

Dans un précédent article, nous vous avons donné de nombreuses pistes pour dénicher des thématiques et des sujets à traiter. Informations au sujet du marché immobilier local, conseils pratiques, guide de vente ou d’achat, actualité de votre agence ou réseau, vie locale… Les possibilités sont innombrables.

Néanmoins, le plus important, c’est de garantir une forme de cohésion entre les contenus publiés et les besoins auxquels ils sont censés répondre. Il ne sert à rien d’écrire sur l’immobilier de luxe à destination d’une clientèle de primo-accédants au budget limité – ce serait même fortement contre-productif, car cela vous enfermerait dans une image d’agence pour personnes aisées. Vos contenus doivent absolument refléter les profils de vos prospects vendeurs et acheteurs.

générer des prospects vendeurs avec son blog immobilier

3. Consacrer du temps et des ressources au blogging immobilier

Pour générer des prospects vendeurs avec son blog immobilier, il est indispensable de se donner les moyens d’y parvenir. Donc d’y consacrer le temps et les ressources nécessaires.

Cela peut vous sembler évident – ou pas. Le marketing digital est complexe et fait appel à des mécaniques très différentes du marketing classique. Il est important de prendre conscience que le timing n’est pas le même. Par exemple, si l’Inbound marketing est efficace et pérenne, il n’en prend pas moins beaucoup de temps à donner des résultats.

De même, tous les professionnels de l’immobilier n’ont pas conscience qu’entre la mise en place d’un blog et l’acquisition de prospects vendeurs émanant directement de cette stratégie, de nombreux mois peuvent s’écouler. Vouloir accélérer les choses en reviendrait à essayer de vendre une maison plus vite : cela risquerait de brusquer les acheteurs potentiels et de faire échouer votre stratégie.

Les agences immobilières qui réussissent grâce à leur blog y mettent le temps et les ressources (humaines ou financières) qu’il faut. Elles acceptent aussi l’idée que cette stratégie se déploie sur le temps long, et que la notoriété, pas plus que Rome, ne peut être bâtie en un jour. Le marketing de contenu est comme un arbre que l’on plante : vous ne pouvez pas le voir pousser à l’œil nu, mais ses racines, elles, s’étendent perpétuellement sous la terre. Faute d’intégrer ce principe, vous risquez d’avoir l’impression de perdre votre temps – et votre argent.

4. Optimiser les contenus pour le référencement naturel

Les contenus destinés à être publiés sur un site web (et permettant de générer des prospects vendeurs avec son blog immobilier) ne sont ni des articles de journal, ni des romans, ni des dissertations scolaires. Dans leur style comme dans leur structure interne, ils répondent à des règles différentes, propres à Internet. La maîtrise de ces règles permet d’améliorer leur visibilité sur la Toile. Et l’ensemble de ces règles, c’est ce qu’on appelle le référencement naturel.

S’il est essentiel de rédiger des contenus plaisants pour les internautes et engageants à long terme (voir secret suivant), il est tout aussi important de penser « SEO » dès qu’on se penche sur son clavier. Et d’appliquer ces règles strictes, qui concernent aussi bien l’architecture html de l’article (balises) que le choix et le placement des mots-clés, en passant par l’organisation générale du contenu.

C’est la condition sine qua non pour que ces contenus soient trouvés par les internautes via les moteurs de recherche comme Google. Publier des articles sans les optimiser pour le référencement naturel, c’est comme ouvrir un magasin sans faire de publicité : vos seuls visiteurs seront ceux qui passaient par là par hasard. Et quand on sait qu’il existe plus de 2 milliards de sites web, on comprend que ce genre de hasard, dans le monde digital, est plutôt rare !

générer des prospects vendeurs avec son blog immobilier

5. Engager les internautes à travers des contenus adaptés

L’objectif d’un blog immobilier ne se limite pas à acquérir du trafic (une idée que nous avons développée dans cet article). Il vise aussi à engager les internautes, c’est-à-dire à les inciter à réaliser une action donnée. Celle-ci peut prendre plusieurs formes – commenter un article, le partager sur les réseaux sociaux, le « liker », publier un lien qui renvoie vers ce contenu, parler de votre enseigne, jouer les ambassadeurs, etc.

L’essentiel, c’est qu’une action ait bel et bien lieu qui vous permette de gagner en notoriété, de vous faire connaître au niveau local ou national, et de générer des prospects vendeurs avec votre blog immobilier.

Pour cela, il existe plusieurs présupposés. Vos contenus doivent…

  • Répondre aux questions et aux besoins de vos prospects cibles.
  • S’adresser en priorité aux internautes (être informatifs plutôt que promotionnels).
  • Mettre en valeur votre domaine d’expertise.
  • Encourager l’échange (inciter au partage, à la rédaction de commentaires, à la prise de contact).
  • Fidéliser vos clients.
  • Être plaisants à lire pour vos prospects et clients.

Quel que soit l’itinéraire, il y a un même objectif à atteindre : favoriser l’engagement des internautes. C’est la clé pour générer des prospects vendeurs avec son blog immobilier !

pas de commentaires

    Laisser un commentaire

    Partagez2
    Partagez
    Tweetez
    Enregistrer