Êtes-vous prêt pour votre communication digitale ?

 

Le digital est partout – et il doit être aussi au cœur de votre communication d’agence immobilière si vous voulez attirer des prospects et rentrer des mandats (exclusifs).

Seulement, voilà : une stratégie digitale ne s’improvise pas. Vous ne pouvez pas décider du jour au lendemain de poster un article de blog sur Facebook et espérer obtenir mille « likes », cinquante partages et vingt leads prêts à devenir des clients !

Réussir sa communication digitale immobilière exige de réunir plusieurs conditions en amont et de savoir trouver son chemin dans la jungle du webmarketing.

Alors, comment savoir si vous êtes prêt à vous lancer ?

C’est très simple : suivez notre check-list et vérifiez pas à pas l’état de vos supports, de vos outils et de vos connaissances en la matière !

Placez-vous sur les starting-blocks pour lancer une communication digitale immobilière (vraiment) efficace !

Vous pensez encore que le digital n’est qu’une vilaine mode qui passera bientôt ? Que vos clients immobiliers n’utilisent pas Internet et qu’ils viennent directement pousser la porte de votre agence ?

Détrompez-vous. Plus que jamais, adopter une stratégie digitale est le meilleur moyen de se différencier de la concurrence tout en répondant au mieux aux attentes des consommateurs.

En effet : ceux-ci n’achètent (et ne vendent) plus de l’immobilier comme ils le faisaient il y a 20 ans. Aujourd’hui, 90 % des projets immobiliers démarrent avec des recherches sur le web, qu’il s’agisse de comprendre l’actualité du marché (prix, taux, évolution), de dénicher la maison ou l’appartement rêvé, ou de choisir le professionnel adapté.

Comprenez bien : cela veut dire qu’une personne sur dix, avant de vous contacter éventuellement pour sa transaction, va d’abord aller puiser des informations sur Internet.

Et votre communication digitale immobilière est le (seul) moyen de vous positionner pile poil au bon endroit afin que cette recherche passe par vous !

Mieux : c’est aussi le vecteur idéal de votre notoriété locale.

Cette stratégie, en conséquence, ne doit pas seulement être digitale : elle doit être globale, c’est-à-dire inclure tous les supports, les outils et les leviers qui permettent de déployer une communication digitale immobilière vraiment efficiente !

Êtes-vous prêt pour cette aventure sur le web ?

Avez-vous les outils pour aller capter du lead sur les réseaux ?

Suivez notre check-list point par point !

 

 

1. Avez-vous un site web immobilier adapté ?

C’est la base de tout :

Pas de communication digitale immobilière sans site web !

Autrement, ce serait comme de vouloir ouvrir votre propre restaurant en omettant de louer un local. Où les clients vont-ils s’installer ? Et comment le cuisinier pourra-t-il faire son boulot ?

Mais attention : quand on dit « site web immobilier », on ne parle pas d’une jolie vitrine digitale avec une page d’accueil, une page de contact et une autre qui liste vos biens disponibles à la vente – un site comme TOUS vos concurrents (ou presque) en ont déjà, de la même manière qu’ils ont déjà des cartes de visite et des prospectus à distribuer dans les boîtes aux lettres.

On parle d’un site immo adapté : prêt à recevoir des contenus, à les promouvoir sur les réseaux, à créer une communauté solide et engagée autour de votre agence immobilière. Bref, un site paré pour devenir le support numéro un de votre communication digitale immobilière. Un site dont les pages peuvent afficher des widgets dynamiques et des bannières epub renvoyant à vos événements locaux.

Autrement dit : un site web qui deviendra un média à part entière, votre plateforme de com’ par excellence !

2. Votre site est-il techniquement (et esthétiquement) au point ?

Toujours à propos de votre site web : il est beau, il affiche plein de pages, il a de jolies couleurs…

Mais est-il au niveau – techniquement parlant ?

Et est-il orienté utilisateur ?

Pour une grande majorité de vos prospects, votre site web sera le premier contact avec votre agence immobilière. Vous avez donc envie de faire en sorte que ce premier contact laisse une bonne impression, n’est-ce pas ?

C’est pourquoi votre communication digitale immobilière commence par l’assurance d’avoir un site parfaitement au point à tous les niveaux, c’est-à-dire :

  • Qui prenne en compte les nouvelles habitudes de navigation (pas de menus à rallonge, pas de pages interminables, pas d’animations dans tous les sens comme on en trouve sur les sites web pour préadolescents !) ;
  • Qu’il soit fluide et aisé à naviguer (attention au temps d’affichage des pages : un internaute qui doit attendre plus de 4 secondes pour qu’une page se charge en entier aura tendance à repartir !) ;
  • Qu’il donne envie de rester sur le site et d’en parcourir les autres pages (d’où l’importance de l’esthétique et du design) ;
  • Qu’il permette de vous contacter facilement (formulaire, coordonnées, demande d’estimation, etc.) ;
  • Qu’il soit paré pour l’optimisation SEO (voir point suivant de la check-list).

Si ce n’est pas encore fait, assurez-vous que votre site soit responsive, c’est-à-dire adapté aux usages mobiles – ou, pour le dire autrement, mobile friendly.

C’est un point essentiel de votre communication digitale immobilière parce que les internautes sont, de plus en plus, des mobinautes : plus d’1 Français sur 2 s’est connecté sur le web depuis un mobile en 2015.

En plus, Google adore les sites compatibles avec les mobiles !

 

 

3. Votre site immobilier est-il optimisé pour le SEO ?

Vérifiez bien ce point avant de checker : si vous avez bâti votre site web immobilier tout seul, de bric et de broc, en utilisant le premier CMS venu, il n’est pas certain que la réponse soit oui… (Et si vous avez un site conçu par un professionnel, jetez quand même un œil.)

Il est crucial d’avoir un site optimisé pour le SEO. Vous pouvez créer les pages les plus belles de l’histoire de la communication digitale immobilière, faute de pouvoir les référencer correctement, personne ne pourra les voir.

Et vous vous demanderez pourquoi votre trafic web reste au plus bas (30 visiteurs uniques par mois ? comment est-ce possible ?)

Le SEO regroupe toutes les techniques de référencement naturel visant à améliorer la position de vos pages sur les moteurs de recherche. Et c’est important parce que c’est là, sur les moteurs de recherche, que vos prospects vont vous trouver. Notamment sur Google, qui enregistre 93 % de parts de marché en France.

Si vous avez besoin d’en savoir plus, jetez un œil sur cet article : les 5 raisons d’optimiser votre site immobilier pour le SEO.

4. Votre site est-il référencé au niveau local ?

Allez, on vérifie : on tape sur Google le nom de son agence + la ville…

Alors ? Vous apparaissez en tête des résultats ? Et si oui, avec quelles informations ?

N’ignorez pas le référencement local comme support à votre communication digitale immobilière : après tout, votre agence est un commerce de proximité, et une très large majorité de vos futurs clients se trouve dans un rayon de quelques kilomètres autour de vous.

Il s’agit d’un levier d’acquisition aussi efficace que simple à mettre en place : il vous suffit de vous connecter sur Google My Business et de suivre les instructions. Donnez un maximum de renseignements sur votre agence (emplacement, horaires, moyens de contact, avis clients) : les internautes sont friands de détails.

Bon à savoir : 25 % des recherches lancées sur Google sont locales ; et 50 % des internautes concernés cherchent des renseignements sur un commerce de proximité ! Une communication digitale immobilière ciblée peut donc vous permettre d’attirer un surplus conséquent de prospects.

Prenez garde tout de même : avant de checker fièrement ce point, vérifiez que vous n’avez pas confondu votre page Google My Business avec votre profil Google + ! La différence est expliquée dans cet article.

 

 

5. Avez-vous un blog professionnel ?

Vous faites partie des agents immobiliers qui ne comprennent pas l’utilité d’un blog ? Qui pensent que cet outil ne sert qu’à publier des informations sans intérêt ?

Alors, il est temps de regarder la vérité en face : sans un blog professionnel adossé à votre site web, vous ne pourrez pas déployer une communication digitale immobilière véritablement efficace.

Parce qu’il vous manquera une chose essentielle : un support pour démontrer votre expertise à vos lecteurs, donc faire passer vos messages (y compris promotionnels), donc attirer du trafic web, donc convertir vos prospects en clients, donc engager sur votre marque, etc.

En effet : avoir un blog immobilier permet, dans le cadre d’une stratégie Inbound marketing, d’attirer du trafic et de convertir des leads qualifiés ; mais aussi de devenir une référence pointue dans votre domaine d’activité, en montrant votre expertise locale.

6. Avez-vous défini des audiences cibles ?

Définir et segmenter son audience cible est important quel que soit votre canal de communication avec vos prospects, y compris si vous ne pratiquez que la prospection terrain et le boîtage.

Mais dans le cadre de votre communication digitale immobilière, ce n’est plus seulement important : c’est fondamental.

Imaginons : votre agence est installée dans une commune moyenne, disons de 20 000 habitants. Votre clientèle potentiel est constituée des adultes de plus de 18 ans qui évoluent dans votre zone de chalandise, plus ceux qui viennent de l’extérieur pour s’installer dans la ville. Cela vous fait une base d’environ 5 000 prospects potentiels. Lors de vos opérations sur le terrain, vous visez principalement ceux qui sont susceptibles de devenir vos clients, car vous les connaissez : mettons, les couples avec ou sans enfants qui ont une situation professionnelle stable.

Mais comment faire cette segmentation pour le web, quand vous ne savez pas exactement qui vous allez pouvoir toucher ?

Et comment savoir qui vous allez toucher, alors que le nombre de prospects potentiels va être multiplié par dix, quinze, vingt ?

Réponse : en définissant en amont des portraits-robots de vos prospects, ce qu’on appelle des « persona ».

Par exemple, un persona peut-être :

  • François et Marie, couple trentenaire en passe de faire un enfant, qui cherche à acheter un logement avec une chambre supplémentaire dans un quartier doté de bonnes écoles ;
  • Claudine, retraitée qui souhaite vendre sa maison pour retourner vivre auprès de ses enfants dans le sud ;
  • Frank, cadre de 40 ans qui veut quitter Paris pour vivre en périphérie afin de bénéficier d’un meilleur cadre de vie, dans un quartier calme mais proche des transports en commun ;
  • Nora, jeune étudiante qui a besoin d’un studio en location pour sa première année de fac.

À vous de définir les meilleurs persona à cibler dans le cadre de votre communication digitale immobilière !

 

 

7. Est-ce que le mot « convertir » vous parle ?

Savez-vous que le verbe « convertir » recouvre un sens très particulier dans le jargon du webmarketing ?

Le terme renvoie à une notion essentielle en matière de communication digitale immobilière : d’un prospect qui devient lead qualifié, ou d’un lead qui se décide à acheter (ou, dans votre cas : vendre), on dit qu’ils se « convertissent ».

En substance, ils passent d’un statut à un autre au gré de votre stratégie d’acquisition et de conversion. C’est la base de l’Inbound marketing : avant qu’un consommateur ne parvienne à la conclusion de son processus d’achat ou de vente, il doit « se convertir » d’abord en lead, ensuite en client.

Cette opération est rendue possible par la génération de contenus de qualité et le placement, dans vos pages, de call-to-action (CTA) et de landing pages efficaces, qui poussent les visiteurs à laisser leurs coordonnées puis à revenir vers vous.

8. Utilisez-vous les supports et les outils de marketing digital adéquats ?

Si vous estimez que la publication des annonces sur les portails immobiliers sur le web suffit à valider votre stratégie de communication digitale immobilière – alors vous ne pouvez pas encore checker ce point !

Une bonne communication web repose sur de bons outils et supports. Vous avez besoin :

  • D’une plateforme permettant d’envoyer des emails qualitatifs à vos prospects et clients ;
  • D’un outil dédié à votre SMS marketing ;
  • D’une vraie réflexion sur l’utilisation des portails web d’annonces immobilières, de façon à privilégier les plus pertinents et les plus rentables ;
  • Et d’un site immobilier adéquat qui vous permettra, à terme, de vous passer (presque) totalement des portails d’annonces.

Sans outils ad hoc, votre communication digitale immobilière ressemble à une carrosserie dénuée de moteur !

 

 

9. Êtes-vous présent sur les réseaux sociaux ?

Les réseaux sociaux : impossible d’y échapper ! Facebook, Twitter, Instagram et LinkedIn font désormais partie intégrante de nos vies….

Et donc de nos stratégies marketing !

Si la communication digitale immobilière a pour but de toucher une audience à la fois mieux ciblée et plus vaste (au-delà de votre seule zone de confort), elle se doit nécessairement de passer par les médias sociaux. Tout simplement parce que votre mode d’action doit privilégier les supports web sur lesquels vos prospects se trouvent – et que ces supports sont, en grande partie, les réseaux sociaux.

Facebook, à lui seul, réunit près de 30 millions de membres actifs (quotidiennement) en France. Parmi ces 30 millions de personnes, il y en a bien plusieurs dizaines de milliers que vous aimeriez toucher avec vos publications, parce qu’elles pourraient bien, un jour, décider de vous confier leur projet immobilier.

Les réseaux sociaux revêtent quantité d’avantages dans le cadre de votre communication digitale immobilière. Ils vous permettent de :

  • Faire la promotion de vos contenus blog et de vos services immobiliers ;
  • Toucher une audience plus large que vous ne pourriez le faire avec des supports traditionnels, y compris digitaux ;
  • Agréger une communauté autour de votre agence ;
  • Engager vos clients fidèles à véhiculer votre communication auprès de leurs proches ;
  • Montrer votre activité sous un autre jour (en adoptant un ton plus léger, une communication plus intimiste, etc.).

Mais pour y parvenir, il vous faut être actif – et surtout savoir choisir les réseaux sociaux les plus adaptés à vos besoins.

10. Votre site web vous permet-il de relayer vos opérations de marketing événementiel ?

La communication digitale immobilière ne se limite pas à des opérations sur le web !

En effet, vous avez tout intérêt à vous appuyer sur la puissance des supports digitaux et à les utiliser comme caisses de résonance pour mettre en valeurs vos événements.

Par événements, on entend : des opérations promotionnelles, sous une forme d’Inbound marketing événementiel. Ce peut être un cocktail organisé à l’agence, une journée portes ouvertes, un jeu-concours, un événement célébrant un anniversaire ou une fête nationale, etc.

L’important, ici, étant de promouvoir vos opérations à travers les supports digitaux et notamment votre site web – par exemple en indiquant votre jeu-concours via un widget sur le site immobilier – ou, inversement, de communiquer grâce aux supports web sur des événements qui ont déjà eu lieu (par exemple en publiant sur Facebook des photos de votre journée portes ouvertes, pour que vos contacts sociaux puissent se dire qu’ils auraient aimé y être !).

Personne n’a dit que votre communication digitale immobilière ne devait être QUE digitale !

 

 

11. Savez-vous ce qu’est le ROI ?

Dernier point de notre check-list : connaissez-vous le ROI ?

Si vous êtes tenté de donner une réponse ayant un rapport avec un trône et une couronne, c’est que vous êtes décidément dans la mauvaise direction !

Non, le ROI, c’est le Retour Sur Investissement (« Return On Investment »). Il s’agit d’un indicateur permettant de mesurer l’efficacité d’une stratégie de communication digitale immobilière en termes financiers.

Ou, pour le dire avec des mots simples : c’est le ratio entre l’argent que vous avez investi dans votre campagne, et l’argent qu’elle vous a rapporté.

Mesurer son ROI permet non seulement d’évaluer la rentabilité de sa stratégie, mais aussi d’en passer par plusieurs étapes qui, elles, offrent l’opportunité de comprendre ce qui marche et ce qui ne marche pas : ce sont les indicateurs. Ces indicateurs vont mesurer le volume du trafic web, le taux de conversion en leads, le taux de transformation en clients, etc.

Et le tout vous donnera accès au ROI, le Graal de votre stratégie de communication digitale !

Les résultats de notre check-list de communication digitale immobilière

Vous avez suivi point par point notre check-list ?

Voici venu le temps des résultats :

Si vous avez coché entre 0 et 4 points de la check-list : Aïe, il y a encore pas mal de travail qui vous attend avant de pouvoir lancer votre stratégie de communication digitale immobilière. Un petit conseil : commencez par travailler sur votre site immobilier, assurez-vous d’avoir les bons supports de travail, et définissez vos persona avec soin.

Si vous avez coché entre 5 et 8 points de la check-list : Vous êtes sur la bonne voie ! Vous avez une bonne partie des outils, des supports et des connaissances théoriques qui vous permettront de mener à bien une communication digitale immobilière vraiment efficace. C’est seulement dans les détails que vous péchez encore.

Si vous avez coché entre 9 et 11 points de la check-list : Rien à redire, tout est prêt, ou presque, pour déployer une communication digitale immobilière dédiée à votre agence. Tout ce dont vous avez besoin désormais, c’est de nos conseils spécialisés !

Bravo à tous ceux qui ont obtenu au-delà de 9 points ! le sujet du digital est au coeur de votre stratégie, notre agence est à votre écoute.

The following two tabs change content below.
Après avoir été directeur d'agences immobilières pendant plus de 15 ans, j'accompagne depuis 2008 les professionnels de l'immobilier dans leurs transformations digitales au travers de Facilogi, une agence digitale dédiée à l'immobilier. Je suis spécialisé dans le SEO et l'inbound marketing.

Laisser une réponse

  • 01 43 53 72 66
  • 18 avenue Jean Jaurès
  • 94220 Charenton le Pont
  • Suivez nous sur :

Facilogi est une agence en communication digitale de l'immobilier. Retrouvez toutes nos solutions et prestations pour les agences immobilières, les succursalistes , les réseaux de mandataires et les constructeurs sur notre site Facilogi.com

32 Partages
Partagez1
Tweetez10
+12
Partagez19
Email