blogging immobilier
Stratégie & Inbound marketing

Les 15 bienfaits du blogging immobilier pour votre enseigne

1 mai 2019

Vous êtes un professionnel de l’immobilier. Vous respirez au rythme du marché. Vous vivez dans les maisons et les appartements qui alimentent votre catalogue de biens. Vous vous nourrissez de la satisfaction des propriétaires qui parviennent à vendre et des acheteurs qui réussissent à acheter. Vous vous voyez comme un guide pour ces hommes et ces femmes qui s’engagent dans un projet immobilier. Vous êtes un livreur de bonheur, un trafiquant de joie, un pourvoyeur en épanouissement.

Vous êtes tout cela à la fois. Mais si personne ne s’en rend compte, vous n’êtes plus rien du tout. En tant que professionnel de l’immobilier, vous ne pouvez déployer vos talents que si les gens vous font confiance et vous confient leur projet.

Et la meilleure vitrine pour votre savoir-faire, c’est encore votre blog professionnel. Rien de tel qu’un blogging immobilier pertinent, efficace et régulier pour montrer ce que vous savez faire – et rentrer des mandats. Quelques articles intelligemment rédigés peuvent faire de votre blog un véritable aimant à prospects vendeurs et acheteurs.

Vous n’y croyez pas ? Voici les 15 bienfaits du blogging pour votre enseigne !

1. Le blogging immobilier augmente votre trafic digital

C’est sans doute le bienfait le plus évident. Ou, du moins, le résultat le plus attendu : l’augmentation du trafic sur votre site web. Si le blogging immobilier répond à de nombreux objectifs, il permet surtout de créer les conditions dans lesquelles vous allez attirer des internautes sur vos pages. Plutôt qu’une simple vitrine digitale à consulter, les prospects peuvent accéder à une quantité importante d’articles qui tous renvoient d’une manière ou d’une autre à vos pages principales (accueil, services, contact, annonces…). C’est exactement comme de proposer plusieurs entrées à un même bâtiment : vous permettez ainsi à un plus grand nombre de personnes d’y pénétrer en même temps. Mieux encore : vous attirez plus de trafic à travers votre blogging immobilier, mais aussi plus de trafic qualifié.

2. Vous améliorez la visibilité de votre site web

C’est mécanique : plus vous pratiquez le blogging immobilier, plus vous avez de chances de voir votre site web gagner en visibilité sur Internet. Bien que les articles de votre blog et vos pages principales (dites « statiques ») soient indépendants les uns des autres, il faut comprendre que les contenus servent d’entrées pour les internautes. Les sites professionnels qui animent un blog ont ainsi plus de pages qui apparaissent dans les résultats des moteurs de recherche. Les internautes qui lisent ces articles peuvent ensuite cliquer sur les différents onglets et découvrir le reste des pages de votre site, y compris celles qui mettent en avant l’aspect commercial. C’est donc l’ensemble de votre site web qui profite du positionnement de vos articles de blog. Bien sûr, cela suppose de mettre en œuvre une vraie stratégie de référencement naturel.

3. Vous gagnez en notoriété locale

Votre agence immobilière est un commerce local avant tout. Vous avez donc pour objectif de booster votre notoriété dans votre secteur. C’est exactement ce que vous pouvez faire grâce au blogging immobilier : en publiant des contenus adaptés et à forte valeur ajoutée du point de vue de vos prospects, vous vous faites connaître au niveau local. Les habitants du quartier peuvent ainsi découvrir votre enseigne et vos services, consulter les avis laissés par vos clients, etc. De quoi vous faire gagner en notoriété locale, source incontournable de confiance entre les professionnels de l’immobilier et les futurs vendeurs/acheteurs. Pour en savoir plus, jetez un œil à notre checklist notoriété.

blogging immobilier

4. Vous démontrez votre expertise en matière d’immobilier

Un blog immobilier n’est pas seulement conçu pour attirer du trafic et faire connaître son enseigne. Bien utilisé, il peut faire bien plus que cela : démontrer votre expertise immobilière en toute subtilité, sans donner l’impression que vous faites votre publicité ou que vous ne cherchez qu’à rentrer des mandats. Contrairement aux méthodes marketing intrusives d’antan, qui s’apparentent à une invasion brutale, le blogging immobilier a tous les atours du soft power : montrer sans dire, insinuer sans expliciter, faire comprendre sans insister. Au lieu d’expliquer à quel point vous êtes formidable, montrez à vos prospects que vous connaissez votre métier et laissez-les s’imprégner de votre expertise. Bien sûr, cela suppose de savoir quels types de contenus écrire et comment répondre aux besoins de vos prospects.

5. Vous améliorez l’engagement sur les réseaux sociaux à partir de votre blog immobilier

L’engagement est la clé d’une stratégie de visibilité sur les réseaux sociaux. Et un bon blogging immobilier contribue à améliorer ce précieux engagement, qui se traduit par des actions réalisées par les internautes : « liker » un contenu sur Facebook ou sur Instagram, partager un post, « retweeter » un message sur Twitter, publier un commentaire, etc. Ce sont ces actions qui font des réseaux sociaux de véritables caisses de résonance sur le web, mettant vos contenus à la portée d’une importante communauté. Pour atteindre ce but, il vous faut néanmoins des choses à montrer et à faire partager : d’où l’intérêt de produire du contenu et de le publier d’abord sur votre blog immobilier.

6. Vous boostez votre acquisition vendeurs et acheteurs

En attirant du trafic qualifié par le biais du blogging immobilier, vous profitez d’un levier d’acquisition d’une puissance hors du commun pour générer des prospects vendeurs. Ceux-ci commencent par s’intéresser aux contenus que vous proposez, puis ils apprennent à connaître votre enseigne et vos services, enfin ils prennent la décision de vous contacter – c’est à ce moment précis qu’ils deviennent des prospects à intégrer à votre base de données et à « chouchouter » pour les mener jusqu’au mandat. Ce qui nécessite néanmoins un gros travail de « nurturing », comme nous l’expliquons dans le point suivant.

blogging immobilier

7. Votre blog immobilier vous permet de couver vos prospects (dans une perspective Inbound)

Même si votre blogging immobilier est exceptionnel, même si vous attirez chaque mois des milliers de visiteurs sur votre site web, ce n’est que le début. En effet, attirer du trafic n’est pas une fin en soi. Vous devez ensuite faire en sorte que ces visiteurs se transforment en prospects, puis qu’ils se convertissent en clients pour de bon. Pour cela, vous devez en passer par un processus de « lead nurturing », ou « couvage de prospects » en français. Une opération qui consiste à organiser le suivi de vos prospects et à favoriser les interactions jusqu’à ce qu’ils soient mûrs, donc prêts à se lancer dans leur projet immobilier – et à vous le confier, bien entendu. Comment ? En continuant à leur proposer des articles de blog et des contenus qui répondent à leurs problématiques, de façon à ce que le recours à vos services experts devienne une évidence.

8. Le blogging immobilier fonctionne même quand vous ne travaillez pas

Vos tâches quotidiennes occupent une grande partie de votre temps. Entre les visites de biens, les rendez-vous et l’administratif, vous avez souvent l’impression que les journées sont trop courtes et qu’il faudrait y ajouter des heures – car, pendant que vous n’êtes pas sur le terrain, vous passez certainement à côté de belles opportunités. Ça tombe bien : contrairement à vous, un blog immobilier fonctionne tout le temps. Même quand vous ne travaillez pas. Une fois publiés, vos articles restent visibles à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, tous les jours de la semaine. Internet ne prend pas de pause. Tout comme votre site web, qui peut collecter des informations au sujet de vos prospects même quand personne ne s’en occupe. Grâce au blogging immobilier, vous ne ratez aucune opportunité : un internaute intéressé va simplement remplir un formulaire (et vous trouverez ses coordonnées dans votre boîte mail à la première heure le lendemain) ou noter votre adresse pour passer vous voir à l’agence à l’occasion. Ainsi, le travail d’acquisition se fait en continu.

9. Vous incitez vos prospects vendeurs à signer un mandat exclusif

La démonstration de votre savoir-faire par le biais du blogging immobilier donne de vous une image d’expert incontournable. À force de proposer des contenus sur les sujets qui passionnent vendeurs et acheteurs, ceux-ci pensent naturellement à vous au moment de mettre en place un projet immobilier – c’est tout l’objet de l’Inbound, une stratégie marketing qui vise à inverser l’ancienne logique commerciale (ce n’est plus la marque qui va chercher ses prospects, mais les prospects qui contactent d’eux-mêmes la marque). Plus que cela encore : les propriétaires qui vous lisent et vous suivent auront tendance à vous faire plus confiance, et donc à signer plus facilement un mandat exclusif.

blogging immobilier

10. Le blogging immobilier est le levier d’acquisition le plus rentable

Le blogging immobilier s’avère bien plus rentable que tous les autres leviers d’acquisition. À titre de comparaison, une démarche Inbound (qui suppose l’utilisation d’un blog professionnel) coûte 67 % moins cher qu’une stratégie Outbound et peut rapporter trois fois plus de leads. Il ne s’agit pas de faire le procès de la publicité, mais de constater que le blogging est moins coûteux et plus rentable sur le long terme, en particulier parce qu’il fonctionne en continu (voir point n°8) et qu’il s’appuie sur des fondations marketing pérennes (vos contenus immobiliers vous apportent du trafic plusieurs mois après que vous les ayez publiés).

11. Le fait d’avoir un blog vous oblige à organiser une veille du secteur

C’est un bienfait collatéral qui mérite d’être souligné. Pour faire du blogging immobilier, vous avez besoin de chercher des sujets à traiter. Et en cherchant des sujets pouvant faire l’objet d’un article ou d’un contenu premium, vous êtes amené à organiser une veille – à la fois du secteur immobilier dans son ensemble, afin de repérer les innovations et de prendre en compte les changements législatifs, et de votre zone de chalandise, pour vous tenir au courant de ce qu’il se passe autour de vous. Même si vous n’aimez pas spécialement ce travail de veille, c’est un mal pour un bien : vos prospects attendent que vous soyez à la pointe de l’information et de la technologie dans votre domaine. Quand un propriétaire vous demande si vous utilisez des outils de réalité virtuelle, vous devez être en mesure – a minima – de comprendre sa question !

12. Vous apprenez à mieux connaître vos prospects

C’est un fait : plus vous publiez d’articles sur votre blog immobilier, mieux vous connaissez vos prospects vendeurs et acheteurs. La raison en est simple : vous avez besoin de cette information pour faire du blogging immobilier pertinent et efficace. Les contenus que vous publiez doivent être ciblés, de manière à répondre aux questions que se posent les vendeurs ou les acheteurs, et à englober les problématiques auxquelles ils font face. Cela, pour leur proposer ce qu’ils ont envie de lire. Ce qui vous oblige à définir avec précision qui sont vos prospects cibles, ce qu’ils cherchent, et ce qu’ils attendent d’un professionnel de l’immobilier, notamment en identifiant les mots-clés qu’ils tapent sur les moteurs de recherche quand ils partent en quête d’informations sur l’immobilier.

blogging immobilier

13. Vous améliorez le ciblage de vos prospects

Autre bienfait du blogging immobilier lié à vos prospects : en apprenant à mieux les connaître, vous améliorez leur ciblage marketing. Il faut comprendre, par exemple, qu’on ne s’adresse pas de la même manière, ni avec les mêmes outils, à des membres de la jeune génération (connectée et exigeante) qu’à des seniors (plus traditionnels dans leur approche). Vous devez vous adapter aux attentes des uns et des autres en leur proposant des contenus, des supports de communication et des services qui leur correspondent. Dans ce but, une segmentation pertinente de vos prospects est indispensable, non seulement en séparant les vendeurs des acheteurs, mais en créant des sous-catégories de vendeurs et des sous-catégories d’acheteurs en fonction de différents paramètres (âge, profession, lieu de résidence, besoin immobilier…).

14. Vous optimisez votre ancrage local

L’ancrage local est l’indispensable fondation de votre business immobilier. C’est la clé de la notoriété et de la confiance. Les vendeurs attendent de vous une connaissance pointue du quartier et de son marché, tandis que les acheteurs veulent obtenir des informations précises dans le cadre de leur projet d’acquisition et d’emménagement (ou d’investissement). C’est pourquoi ils préfèrent s’adresser à une agence bien ancrée dans son secteur. Cet ancrage, vous pouvez le démontrer (et l’optimiser) grâce au blogging immobilier, en publiant des contenus qui vont au-delà de la simple information et des conseils basiques : articles sur le cadre de vie, sur les événements organisés par la ville, sur les bons restaurants et les bars sympas dans les environs… Mais aussi sur le marché local, son évolution et ses particularités.

15. Vous renforcez votre cohésion d’équipe

Enfin, le blogging immobilier impacte le fonctionnement de votre structure : il renforce la cohésion au sein de votre équipe. Cela, parce que tout le monde doit participer à l’effort marketing, a minima en suggérant des sujets à traiter sur le blog (inspirés des questions posées par les prospects qu’ils croisent tous les jours), sinon en s’investissant en personne (en créant eux-mêmes des contenus, en faisant du branding personnel pour valoriser l’agence, etc.). Cela contribue à créer une dynamique de groupe, chacun donnant le meilleur de lui-même en travaillant de concert avec les autres.

pas de commentaires

    Laisser un commentaire

    Partagez15
    Partagez
    Tweetez
    +1
    Enregistrer