Comment acquérir du trafic et convertir des leads avec votre blog immobilier 1
Stratégie & Inbound marketing

Comment acquérir du trafic et convertir des leads avec votre blog immobilier ?

2 février 2017

Avoir un blog immobilier, c’est une très bonne chose : vous publiez des contenus à intervalles réguliers, faites la démonstration de votre expertise locale, communiquez efficacement sur votre agence/réseau/entreprise.

C’est une bonne chose – mais ce n’est pas suffisant !

Car ce que vous voulez vraiment, avec votre blog, c’est 1) acquérir du trafic (qualifié, s’il vous plaît) et 2) générer des leads que vous pourrez convertir en clients.

C’est bien le but du jeu : faire de votre blog un outil marketing qui vous permettra de réaliser plus de ventes, de fidéliser plus de clients, de rentrer plus de mandats exclusifs. Cet article est fait pour répondre à cette question : comment acquérir du trafic avec un blog immobilier – et comment, ensuite, convertir les leads acquis ?

Acquérir du trafic avec un blog immobilier : faire de votre blog une machine à acquisition et à conversion

L’équation marketing est simple : en acquérant plus de trafic qualifié via les contenus de votre blog, vous allez générer plus de leads. En générant plus de leads, vous aurez plus de chances d’en convertir un certain nombre en clients.

Un blog n’est pas là pour faire beau. Un blog immobilier, c’est presque un boulot à plein temps : il faut publier régulièrement, au moins 2 à 3 fois par semaine, des contenus à forte valeur ajoutée, bien écrits, qui sont susceptibles de plaire à votre audience. Puis, il faut en faire la promotion un peu partout (voir notre article précédent sur « Comment accroître sa notoriété locale grâce à son blog ») pour espérer toucher votre cible.

La gestion d’un blog, ça va de 3-4 heures à plusieurs dizaines d’heures par semaine, en fonction du  niveau de qualité voulu et de la fréquence de publication.

Vous êtes prêt à ça ? D’accord, mais tout ce boulot doit avoir un objectif clair. Et cet objectif est le même pour tous les marketeurs : acquérir du trafic, puis convertir des leads en clients.

Appliqué à votre domaine d’activité, cela donne : acquérir du trafic avec un blog immobilier, et convertir les leads en clients acheteurs et vendeurs.

C’est-à-dire, in fine : utiliser votre blog pour attirer plus de prospects ET convaincre ceux-ci que vous êtes le bon professionnel auquel confier un projet immobilier.

Comment faire ? La réponse, ou plutôt LES réponses, sont là, dans les lignes qui suivent !

Pour acquérir du trafic, vous devez d’abord cibler la bonne audience

Ça peut sembler évident, mais il est utile de le rappeler :

Un bon blog immobilier est un blog dont les contenus visent la bonne audience. Si vos prospects-cibles sont des acheteurs et des vendeurs à Charenton-le-Pont, rédiger un article sur le dynamisme du marché immobilier en région PACA ne vous sera pas d’une grande utilité…

Par contre, cette même audience sera intéressée par des contenus sur :

  • Le marché local de Charenton
  • Le marché national (évolution des prix, taux d’intérêt, délais de vente)
  • Votre expertise locale (ventes réalisées, types de biens dans lesquels vous êtes spécialisé)
  • Des marchés proches qui peuvent avoir un impact sur eux (Paris et région parisienne)

De la même façon, vous devez cibler vos prospects en fonction du type de projet : des contenus plutôt « achat immobilier » vont intéresser en priorité des candidats à l’acquisition, et des contenus plutôt « vente » vont être saisis par des propriétaires qui envisagent de mettre leur bien vente ou qui ont déjà engagé des démarches en ce sens, etc.

Pour acquérir du trafic avec un blog immobilier, et acquérir le bon trafic, commencez par définir des personas – des profils de prospects à viser à travers vos articles. Par exemple :

  • François, 27 ans, jeune cadre du tertiaire. Il se lance dans son premier achat immobilier. Membre de la génération Y, il consulte principalement Internet pour y puiser des renseignements.
  • Marie et Georges, 47 et 52 ans, mariés, ils ont créé ensemble leur société de conseil. Ils voudraient investir dans la pierre pour s’assurer une rente. Ils sont surtout intéressés par les questions de rentabilité.
  • Hélène, 33 ans, doit vendre d’urgence son studio du fait d’une mutation professionnelle. Elle ne connaît pas l’état du marché et voudrait pouvoir tirer une somme suffisante de la vente pour s’acheter un logement dans sa nouvelle région d’habitation.

Voilà le type de personas que vous pouvez préparer – cela vous aidera à travailler des sujets qui vont vous permettre d’acquérir du trafic avec un blog immobilier.

Bon à savoir : utilisez des outils metrics comme Google Analytics. En plus de pouvoir suivre l’évolution de la fréquentation de votre blog, vous pourrez vérifier d’où proviennent vos lecteurs : s’ils sont passés par les moteurs de recherche (liens organiques ou payants), s’ils ont cliqué sur un lien présent dans un article publié sur un site tiers, etc. Savoir d’où ils viennent vous aidera à savoir qui ils sont !

 

 

Vous devez promouvoir vos contenus et encourager vos lecteurs à les partager

Si vous avez lu notre billet « Comment accroître votre notoriété locale grâce au blog », vous savez déjà que pour toucher une large audience, il vous faut promouvoir vos contenus.

Dans un premier temps, acquérir du trafic avec un blog immobilier nécessite de montrer à vos lecteurs potentiels que vous avez des contenus qui peuvent les intéresser !

Les internautes ne vont pas deviner tout seul que votre blog immobilier est formidable – et qu’il peut répondre précisément aux questions qu’ils se posent.

Cette promotion passe par plusieurs méthodes :

  • L’email marketing: faites signe à vos lecteurs chaque fois que vous avez publié un nouveau billet ;
  • La diffusion sur vos pages de réseaux sociaux ;
  • Le guest blogging: le fait de publier des articles sur les sites et blogs visités par votre audience cible (avec des backlinks renvoyant à vos pages) ;
  • L’écriture collaborative : écrire des contenus à quatre mains avec des partenaires et des influenceurs du web, qui vont également vous attirer du trafic ;
  • La communication physique : n’oubliez pas de porter le message physiquement à vos clients potentiels, par exemple en profitant de votre prospection immobilière pour signaler l’existence de votre blog !

Dans un second temps, pour acquérir du trafic avec un blog immobilier, il faut viser des lecteurs qui sont eux-mêmes susceptibles de partager vos contenus.

Regardez cette infographie :

 

 

En vert, vous avez les « consommateurs potentiels ». En bleu, les lecteurs qui possèdent des comptes sociaux et qui pourraient partager vos contenus. Et en marron, les « partageurs » actifs qui animent leurs propres blogs et sites.

La part des prospects les plus à même de partager activement vos contenus n’est pas énorme ! Raison de plus pour la cibler avec pertinence. Et d’encourager ces lecteurs à s’engager en faveur de votre agence/réseau, par exemple en plaçant des « call-to-action » et en insérant dans vos contenus des boutons de partage social.

Car il ne s’agit pas uniquement d’acquérir du trafic avec un blog immobilier : il s’agit de s’assurer un flux régulier de trafic !

Vous devez optimiser vos contenus en SEO

Parce qu’une majorité de votre trafic va venir des moteurs de recherche, vous ne pouvez pas échapper à une dose (même minime) d’optimisation SEO.

Pour acquérir du trafic avec un blog immobilier, il faut travailler chaque contenu de telle sorte qu’il puisse être :

  1. Mieux indexé par les robots des moteurs de recherche
  2. Mieux positionné dans les résultats des moteurs
  3. Conçu pour cibler avec précision votre lecteur-cible

Pour cela, il vous faut respecter quelques règles d’optimisation de base, comme le fait de choisir des mots-clés pertinents en regard de vos thèmes, travailler des requêtes locales, et intégrer les mots-clés dans le contenu et dans l’architecture HTML de vos pages.

Pour en savoir plus, jetez un œil à cet article sur l’optimisation du contenu. Tout y est !

Et n’oubliez pas deux choses cruciales en vue d’acquérir du trafic avec un blog immobilier :

  • Pensez « référencement local » avant tout : vous êtes un commerce de proximité et vous cherchez à toucher des prospects dans les environs !
  • Ne négligez pas le netlinking pour obtenir des liens entrants en provenance de sites influents, et ainsi optimiser encore plus votre référencement.

 

 

Vous devez adopter un rythme de publication régulier

Vous avez publié 5 article sur votre blog ce mois-ci ? Bravo !

Maintenant, pour acquérir du trafic avec un blog immobilier – et surtout fidéliser vos lecteurs – il va vous falloir garder le rythme.

En moyenne, il faut 6 mois pour commencer à constater des résultats quant à la fréquentation de votre blog. En 6 mois, vous pouvez facilement passer de 0 à 2 000 ou 3 000 visiteurs. C’est ensuite que votre blog peut décoller, si vous vous débrouillez bien.

Mais les 6 premiers mois sont essentiels : c’est la phase de consolidation. Vous devez adopter un rythme de publication et vous y tenir, car vos lecteurs vont attendre vos contenus à intervalles réguliers.

Si vous « oubliez » de publier pendant 3 semaines, vous allez perdre jusqu’à 80 % de votre audience.

En somme, il est plus facile de perdre des lecteurs que d’en gagner.

Pour vous aider, voici quelques conseils :

  • Mettez en place un plan éditorial : quand et quoi publier ?
  • Publiez au moins un post « épique » (plus de 2 000 mots) par semaine, car ce sont les contenus les plus longs qui sont favorisés sur Google
  • Alternez entre articles longs et courts, de façon à publier jusqu’à 5 fois par semaine
  • Créez des contenus diversifiés : sujets, métiers, personas, tonalités…
  • Faites preuve de cohérence : un article trop promotionnel qui tombe comme un cheveu sur la soupe risque de gêner vos lecteurs
  • Et enfin : confiez cette tâche à un pro ! parce que gérer un blog immobilier, et le faire bien, c’est un travail à plein temps.

En bref, si votre but est d’acquérir du trafic avec un blog immobilier, le maître-mot est : régularité !

Vous devez travailler à convertir les leads en clients

Dernier point : la conversion.

Acquérir du trafic avec un blog immobilier, c’est la première étape. La seconde étape consiste à « couver » les leads générés pour les convertir en clients le moment venu.

Au final, c’est bien ça qui compte : votre taux de transformation. Attirer 5 000 visiteurs par mois n’a pas de sens si vous obtenez 0 client au final !

Pour cela, il vous faut lancer vos prospects dans un « entonnoir de conversion » et les accompagner jusqu’à ce qu’ils soient mûrs pour vous confier leur projet immobilier. C’est ce qu’on appelle l’Inbound marketing – mais si vous nous suivez depuis quelques temps, vous le savez déjà.

Voici à quoi ressemble un entonnoir de conversion :

 

 

En substance, les visiteurs de votre blog sont des prospects – puis ils deviennent qualifiés, c’est-à-dire que vous avez établi le contact et avez obtenu des renseignements – puis ils sont mûrs pour vous confier leur projet de vente ou d’achat, et ils se transforment en clients.

Au-delà du schéma, on peut poursuivre : vos clients sont fidélisés, toujours grâce à votre blog – ils vous confieront leur projet suivant – ils vont partager vos contenus et parler de vous autour d’eux (engagement).

Comment les faire passer de prospects à clients ?

  • En profitant de leur présence sur vos pages pour leur demander des informations les concernant, en échange de contenus à forte valeur ajoutée
  • En les « couvant », c’est-à-dire en communiquant régulièrement avec eux (pour leur présenter vos nouveaux articles et leur parler de vos services)
  • En valorisant votre savoir-faire, doucement mais sûrement
  • En devenant indispensable, de sorte qu’au moment où ils voudront faire appel à un professionnel de l’immobilier, ils penseront à vous !

Et voilà ! Vous avez réussi à acquérir du trafic avec un blog immobilier et transformer vos leads en clients !

Vous souhaitez mettre votre site immobilier au centre de votre stratégie et vous en servir comment un vrai média ? notre équipe d’inbound marketeur est à votre écoute pour vous conseiller dans cette démarche. Découvrez notre guide téléchargeable gratuitement.

pas de commentaires

    Laisser un commentaire

    Partagez3
    Partagez12
    Tweetez5
    +12
    Enregistrer