Stratégie & Inbound marketing

5 faits qui montrent l’efficacité de l’emailing pour votre marketing immobilier

23 janvier 2019

On pourrait le croire mort et enterré. On pourrait penser que l’essor des messageries instantanées et des réseaux sociaux a mis fin à son règne. Et pourtant, l’emailing est toujours debout. Plus efficace que jamais. Et encore en bonne position parmi les indispensables du marketing immobilier.

On peut même dire que l’email reste un levier de communication incontournable pour les professionnels de l’immobilier. Notamment, quand ceux-ci font le choix de l’Inbound marketing pour gagner en notoriété et attirer les prospects à eux. En effet, les emails de contact, les messages promotionnels et les newsletters restent majoritairement utilisés dans le cadre d’une stratégie Inbound, à tous les stades de la relation avec les prospects et tout au long du tunnel de conversion.

Vous en doutez ? Pour vous convaincre, nous avons listé 5 faits qui prouvent l’efficacité de l’emailing immobilier. Et qui montrent que vous devez continuer à investir dans cette stratégie.

1. Les internautes continuent d’utiliser massivement l’email

La meilleure raison de continuer à faire de l’emailing immobilier, c’est que le goût des internautes pour ce mode de communication ne se tarit pas. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 94 % des internautes consultent leur boîte mail au moins une fois dans la journée – et même plus de six fois par jour pour 72 % d’entre eux (statistiques Sarbacane).

Alors, bien sûr, vous pourrez arguer que cela ne veut rien dire quant à l’emailing immobilier, utilisé dans une perspective commerciale. Et nous répondrons que l’intérêt commercial des emails ne connaît pas la crise : 87 % des consommateurs français ont reconnu avoir déjà réalisé un achat après avoir reçu un email, tandis qu’ils sont 82 % à s’être rendus en boutique sur la base d’un emailing commercial (statistiques Syndicat de la communication directe).

Cela signifie que les consommateurs, désormais peu friands de publicités papier et de plus en plus opposés aux appels téléphoniques à froid, voient toujours d’un bon œil le marketing par le biais de l’email. De quoi vous encourager à développer une stratégie d’emailing immobilier dans le cadre de votre Inbound marketing.

 

emailing immobilier

 

2. Les usages mobiles renforcent la domination de l’email

Loin d’être un outil réservé au desktop, l’email a aisément pris le virage de la mobilité. La multiplication des appareils nomades et la hausse du volume du trafic mobile vont dans le sens d’une domination de l’email : 67 % des internautes qui consultent régulièrement leurs emails le faisaient sur un mobile en 2016, soit plus de 25 millions de personnes dans l’Hexagone.

Voilà une opportunité en or à saisir dans le cadre de votre stratégie Inbound. Car le but, ici, c’est de toucher les prospects là où ils se trouvent, si possible dans les premiers moments de leur parcours client – au stade de la découverte. Or, si vos prospects utilisent massivement leur smartphone et s’ils consultent leurs emails dessus, vous savez exactement où les atteindre dans le cadre de votre campagne emailing immobilier.

Un email a donc d’autant plus de chances de toucher sa cible s’il est adapté aux appareils mobiles !

3. Les internautes consultent leurs emails tout le temps

L’intérêt de l’emailing immobilier réside aussi dans la facilité qu’ont les utilisateurs à consulter leur boîte mail, d’autant plus avec des appareils mobiles. Les études montrent que 81 % des internautes regardent immédiatement un email qu’ils viennent de recevoir, et qu’ils consultent leur messagerie :

  • Dans les transports en commun (62 %),
  • Pendant les repas (48 %),
  • Pendant leurs achats (43 %),
  • Aux WC (42 %),
  • Dans les embouteillages (35 %),
  • Dès qu’ils se réveillent (73 %),
  • Pendant qu’ils regardent la télévision (79 %),
  • Avant de s’endormir (81 %).

Autant dire qu’une campagne emailing immobilier a toutes les chances de toucher vos prospects, dans la mesure où ils consultent leurs emails aussi régulièrement que possible. Le taux de réussite de votre campagne est à l’avenant.

4. Les attentes des internautes concernant les emails recoupent les objectifs de votre stratégie Inbound immobilier

Dans un cadre Inbound, votre stratégie d’emailing immobilier vise avant tout à informer vos prospects et à tisser des relations de proximité. Raison pour laquelle vous devez aller vers un maximum de personnalisation.

Ça tombe bien : c’est aussi ce qu’attendent vos prospects. Un email personnalisé a 26 % de chances en plus d’être ouvert (par rapport à un email impersonnel dans le contexte d’une campagne d’envoi massif), et le taux de clic augmente également de 14 %. Le taux de conversion, lui, bondit de 10 % grâce à la personnalisation ! (Source.)

En sachant que l’emailing immobilier affiche déjà le taux d’ouverture le plus élevé tous secteurs confondus (35,7 %, devant les hobbies – 33 % – et le duo photo/vidéo – 32 %), le fait de personnaliser un email peut donc aboutir à des résultats très intéressants.

 

emailing immobilier

 

5. L’emailing immobilier permet de s’assurer du consentement des prospects dans le contexte du RGPD

À moins d’avoir vécu sur la planète Mars au cours des deux dernières années, vous avez certainement entendu parler du règlement général sur la protection des données (RGPD). Et vous avez a minima une petite idée de la façon dont il impacte votre quotidien de professionnel de l’immobilier, principalement autour de la notion de consentement des prospects : toute personne qui vous confie des données personnelles doit exprimer son consentement éclairé, libre et explicite. Ce qui suppose, de votre part, de mettre en place les outils permettant de recueillir ce consentement. Et mieux encore : de prouver que vous l’avez obtenu, si jamais la CNIL vient vous titiller.

Eh bien, sachez que l’emailing immobilier est l’un des outils digitaux sur lesquels vous pouvez compter pour être en conformité avec le règlement. Un simple mail (conçu expressément dans le respect des exigences du RGPD) vous permet de recueillir le consentement de vos contacts et/ou de leur envoyer des précisions au sujet de l’utilisation de leurs données une fois qu’ils ont rempli un formulaire. Cela, y compris si vous avez collecté ces données au cours d’une session de prospection, via un emailing immobilier qui vient en guise de confirmation.

Comme vous pouvez le constater, l’email commercial a encore de beaux jours devant lui. Et votre stratégie d’emailing immobilier a toutes les chances de donner des fruits !

pas de commentaires

    Laisser un commentaire

    Partagez3
    Partagez
    Tweetez
    Enregistrer