ancrage local immobilier
Business immobilier

5 façons de renforcer votre ancrage local (et ainsi gagner en notoriété dans votre secteur)

3 avril 2019

Vous l’ignorez peut-être, mais en tant que professionnel de l’immobilier, vous faites autorité sur votre secteur. Vous y travaillez. Vous y vivez. Vous y faites vos courses. Vous y pratiquez un sport. Vous y partagez des moments avec vos proches. Bref, ce secteur, vous le connaissez mieux que personne. Cela s’appelle de l’ancrage local immobilier. Et c’est la clé de la réussite de votre enseigne.

En effet : vos prospects attendent de vous autre chose que des statistiques et des courbes de prix. Ils attendent de vous que vous soyez un expert en matière de vie locale !

Votre maîtrise du marché immobilier est certes essentielle (types de biens disponibles, évolution des prix des maisons et des appartements, quartiers en devenir, opportunités à saisir…), mais elle ne suffit pas. Quand un propriétaire signe un mandat exclusif, quand un acheteur vous contacte pour visiter un bien, quand un bailleur vous confie la gestion de son investissement, ils s’adressent aussi (et surtout) à un professionnel ancré dans son secteur, aux prises avec les réalités quotidiennes de la commune et du quartier.

Cette connaissance est une mine d’or pour votre business. Mais, comme toute mine d’or, il faut apprendre à l’exploiter.

Votre travail de négociateur immobilier doit s’ancrer dans votre ville et dans votre quartier. Vous devez comprendre votre secteur et ses habitants, intégrer pleinement la communauté pour vous faire connaître, évaluer les besoins et mettre au point les réponses adaptées. Pour vous aider, nous avons listé 5 façons de favoriser votre ancrage local immobilier – hors techniques de la prospection, bien sûr.

Allons-y !

1. Faites la promotion de votre secteur pour renforcer votre ancrage local immobilier

Votre secteur est comme un organisme vivant : il respire, se développe, évolue. De fait, il y a toujours un truc à faire, un endroit à découvrir, un commerçant à mettre en avant, un événement auquel participer.

Vous vivez et travaillez au cœur de cet organisme. Qui mieux que vous le connaît dans ses moindres détails et peut en faire la promotion ? Parce que vos propriétaires ne vendent pas seulement une maison ou un appartement, mais aussi un lieu de vie ; parce que vos acheteurs sont à la recherche d’un cadre de vie ; vous avez deux bonnes raisons de valoriser votre secteur en vous appuyant sur votre ancrage locale immobilier, donc sur votre connaissance du quartier.

Parlez de ce que vous aimez faire, des restaurants dans lesquels vous mangez (et des spécialités qu’il ne faut surtout pas manquer), des cafés où vous retrouvez vos collègues ou amis après une dure journée de labeur, des parcs où vous emmenez vos enfants. Faites le point sur le quartier et ses activités, évoquez un spectacle immanquable ou un événement unique. Diffusez des informations au sujet de la vie locale sur le blog de votre agence et/ou lancez un mini-magazine pour parler du quartier (et de votre enseigne par la même occasion).

Enfin, invitez les commerçants, les habitants du secteur, et même les élus, à découvrir vos locaux et vos services pour qu’ils parlent ensuite de vous. Ne négligez pas ces relais de notoriété qui vont renforcer votre ancrage local immobilier et vous apporter des affaires !

2. Tenez-vous au courant de la politique urbaine locale

Avez-vous l’habitude d’assister aux séances du conseil municipal ? De discuter avec les élus locaux ? D’échanger avec l’adjoint à l’urbanisme pour essayer de connaître, avant tout le monde, les grandes trajectoires à venir de la politique de la ville ?

Tout ce qui concerne la politique urbaine locale peut avoir un impact sur votre activité. Qu’il s’agisse des projets municipaux relatifs à certains quartiers, des décisions d’urbanisme ou des changements de législation, vous avez tout intérêt à ouvrir grand vos oreilles pour savoir ce qu’il va se passer dans les mois et les années à venir. N’oubliez pas que l’urbanisme représente une portion importante des attributions municipales : vote du PLU, délivrance des permis de construire, fixation de l’assiette des taxes foncière et d’habitation, décisions relatives aux travaux imposés à certains immeubles – ce sont autant de sujets qui relèvent de la mairie, et qu’il est bon de suivre de près pour un agent immobilier.

L’ancrage local immobilier, c’est aussi cela : allez à la pêche aux informations concernant votre secteur (géographique et d’activité), échangez avec les élus pour visualiser les contours de la politique urbaine à venir. Et n’hésitez pas à parler au nom de vos prospects et clients : vous êtes idéalement placé pour connaître leurs besoins et pour relayer leurs inquiétudes auprès des décideurs.

ancrage local immobilier

3. Soutenez les événements culturels et sportifs de votre ville

Votre ville organise un semi-marathon ? Un festival de musique classique se tient chaque été dans le quartier ? Le club local de football accueille une compétition interdépartementale ? Sautez sur l’occasion pour participer de près ou de loin à ces événements, et ainsi renforcer votre ancrage local immobilier !

C’est une approche gagnant-gagnant. Les associations culturelles et sportives de votre commune ont besoin de soutien (financier, promotionnel, humain). Et vous, vous avez besoin de notoriété locale. Pourquoi ne pas trouver un terrain d’entente ? Pour quelques centaines d’euros, vous pouvez sponsoriser une équipe locale, soutenir des déplacements sportifs, apporter votre soutien à un événement, etc. S’il y a une course à pied organisée au printemps, arrangez-vous pour qu’on puisse y voir le logo de votre enseigne sur une banderole ! S’il y a un festival de musique prévu en automne, assurez-vous que le nom de votre agence soit cité dans les remerciements !

Votre ancrage local immobilier passe aussi par votre présence physique un peu partout. Montrez-vous : illumination du sapin de Noël sur la place centrale, réunions de quartier, repas associatifs, inaugurations, cérémonies et hommages… Toutes les opportunités sont bonnes. Soyez sûr d’être présent à chaque occasion, en chair et en os, pour que les habitants du quartier, les commerçants et les élus prennent l’habitude de vous y voir.

4. Réalisez des vidéos qui font la promotion de votre quartier

Puisque vous aimez votre quartier, puisque vous vivez au rythme de ses battements de cœur, autant le faire savoir… via des contenus attractifs !

Dans une optique de renforcement de votre ancrage local immobilier, la vidéo est le format idéal. Le fait que les internautes plébiscitent ce type de contenu (ils sont 76 % à regarder une vidéo au moins une fois par semaine sur le web) est un encouragement à destination des professionnels de l’immobilier ayant le goût de l’innovation. Acheteurs et propriétaires, eux aussi, apprécient le format vidéo dans le cadre de leur projet immobilier.

Mais vous pouvez faire plus qu’une simple promotion de vos biens en catalogue, même si c’est une base de travail essentielle. Vous pouvez aussi faire la promotion de votre quartier, et ainsi faire la démonstration de votre ancrage local immobilier. Par exemple, réalisez des vidéos permettant de découvrir le quartier et ses particularités : lieux d’intérêt, boutiques, écoles, espaces verts, équipements sportifs et culturels, etc. Allez à la rencontre des commerçants et demandez-leur de parler de leur activité. Faites de brefs clips des événements organisés au sein de la commune. Bref, reprenez nos conseils évoqués dans le point numéro un, mais en les promouvant à travers un format innovant et ludique qui va attirer l’attention du public. (D’autres idées de vidéos dans cet article.)

D’autant plus que les vidéos sont faciles à relayer sur les réseaux sociaux !

ancrage local immobilier

5. Lancez (ou rejoignez) un groupe Facebook local

Il y a des groupes Facebook dédiés à tout et n’importe quoi, aux associations sportives, aux animaux domestiques, aux offres d’emploi, aux clubs de lecture… Et à l’immobilier, bien entendu.

Il y a des groupes Facebook pour les propriétaires qui vendent des propriétés, pour les acheteurs qui cherchent à acheter, et pour ceux qui souhaitent obtenir des informations au sujet du marché immobilier local, des biens disponibles, ou des prix.

Votre commune accueille peut-être déjà l’un de ces groupes Facebook, que vous pouvez rejoindre en tant que professionnel de l’immobilier. Et si ce n’est pas le cas, réfléchissez à l’idée d’en créer et d’inviter vos prospects et clients, qui eux-mêmes feront venir les membres de leur communauté. C’est une manière idéale (et innovante) de renforcer votre ancrage local immobilier, tout en utilisant des voies de communication vous permettant de toucher les jeunes générations.

D’ailleurs, vous n’avez pas forcément besoin de causer immobilier. Vous pouvez également rejoindre un groupe consacré à la pratique du surf, ou dédié à nos amis les chiens. L’idée, c’est de partager des choses avec les gens qui vivent dans le même secteur – et de vous faire (re)connaître au passage.

Toutefois, gardez à l’esprit qu’un groupe Facebook n’est pas un lieu où l’on fait sa publicité. C’est un outil d’ancrage local immobilier. Vous n’êtes pas là pour faire du marketing direct, mais pour travailler votre positionnement local (dans une perspective Inbound). Sur les réseaux sociaux, vous devez être une personne à part entière avant d’être un agent immobilier – sans pour autant perdre de vue votre objectif !

pas de commentaires

    Laisser un commentaire

    Partagez25
    Partagez
    Tweetez
    +1
    Épinglez