Les 4 critères qui définissent une agence immobilière virtuelle !

les-4-criteres-qui-definissent-une-agence-immobiliere-virtuelle-1

 

Vous y êtes : votre réseau de mandataires immobiliers est créé !

Maintenant, il s’agit de donner vie à votre réseau. D’attirer des mandataires pour l’intégrer. De gérer la notoriété de votre nouvelle marque. De mettre en place les outils qui vont permettre à vos agents de rentrer des mandats.

En somme : vous devez penser non plus « réseau » seulement, mais « agence immobilière virtuelle ». Et pour y parvenir, voici 4 critères essentiels à prendre en compte !

Pourquoi une agence immobilière virtuelle ?

Une agence immobilière virtuelle – ça veut dire quoi, exactement ?

Ça veut dire que votre réseau de mandataires immobiliers n’a pas besoin d’un local commercial pour fonctionner. Ni de bureaux. Ni d’une vitrine.

Vous n’avez pas non plus besoin d’un espace dédié à recevoir la clientèle : vous ne serez jamais en contact avec celle-ci, ce sont vos mandataires qui vont travailler exclusivement avec les vendeurs et les acheteurs.

Tout l’inverse, donc, d’une agence immobilière traditionnelle, qui se doit d’attirer les prospects grâce à des procédés commerciaux directs : fiches vitrine, panneaux publicitaires, référencement local.

Ça veut dire également autre chose – une chose essentielle :

Votre agence immobilière virtuelle ne peut pas fonctionner de la même manière qu’une agence physique. Elle doit déployer des stratégies de communication très différentes.

Voici comment.

Les 4 critères qui définissent une agence virtuelle

Voici 4 critères pour passer d’un réseau de mandataires simple à une agence virtuelle, c’est-à-dire une structure qui se donne pour but de recruter des agents commerciaux et leur donner les moyens de rentrer des mandats.

Voici 4 critères qui vous seront indispensables en tant que tête de réseau !

Économiser sur le budget d’installation au profit du marketing

On l’a vu précédemment – dans les étapes clés pour ouvrir une agence immobilière –, trouver un local où installer son agence n’est pas une sinécure. Rien que le positionnement est un levier majeur d’acquisition de prospects. Et le budget est conséquent, surtout quand on a besoin d’une vitrine bien en vue.

L’avantage de l’agence immobilière virtuelle, c’est qu’elle ne nécessite pas d’avoir un local. Il vous faut seulement une place dédiée, par exemple à domicile ou dans un espace de coworking, pour exercer votre activité.

La bonne nouvelle, c’est donc l’économie substantielle que vous faites sur votre budget locatif !

Et l’idée, c’est d’économiser un maximum sur le budget d’installation au profit de votre stratégie marketing : référencement régional et national, communication digitale, recrutement et suivi des mandataires. Tout ce dont vous aurez besoin pour faire vivre votre agence virtuelle !

Ce sont les 3 critères suivants.

L’importance d’un référencement régional, national et local

Le maître-mot d’une agence immobilière virtuelle est : notoriété.

En fait, non, il y en a deux : notoriété… et référencement. L’un n’allant pas sans l’autre.

Comprenons-nous bien : votre réseau ne peut pas fonctionner sans mandataires. Et pour engager des mandataires, vous devez les faire venir jusqu’à vous. Et une fois que vous aurez des agents sur le terrain, eux-mêmes devront se faire connaître dans des localités très diverses.

Or, un réseau d’agents commerciaux n’a pas besoin, comme une agence immobilière, de travailler uniquement son référencement local. Avec une agence virtuelle, vous allez devoir penser plus large : référencement régional, voire national, en plus du référencement local.

Pensez-y : vous cherchez à recruter des mandataires, où qu’ils soient. Vous ne vous adressez plus à une clientèle locale, mais à des collaborateurs situés dans toute la France. À Paris. À Marseille. À Lyon. À Nantes. À Lille. Partout.

Pensez-y : votre agence immobilière virtuelle n’a plus une vitrine unique, mais une multitude de vitrines locales, incarnées par les mandataires.

D’où la nécessité de bien vous référencer sur un grand volume de pages locales : les mots-clés ne sont plus « votre agence + ville », mais « votre réseau + telle ville », multiplié par autant de villes où vous avez des mandataires.

Le référencement régional et national pour votre marque, le référencement local pour vos mandataires !

D’où la nécessité d’organiser votre notoriété à grande échelle.

 

les-4-criteres-qui-definissent-une-agence-immobiliere-virtuelle-2

 

Tabler sur une stratégie de communication digitale de grande ampleur

Ces besoins en référencement régional et national s’accompagnent d’une stratégie de communication digitale pensée sur une vaste échelle.

Vous avez deux objectifs :

  • Le recrutement des mandataires (marketing B2B)
  • La communication auprès des prospects à travers chaque mandataire (marketing B2C)

Dans ce double but, votre communication immobilière doit être massive et essentiellement portée sur le digital : site web, marketing de contenu, référencement, Inbound marketing, etc.

Car, oui, dans « agence immobilière virtuelle », le mot « virtuelle » est crucial…

Le recrutement et les outils pour rentrer des mandats

Enfin, une agence virtuelle se définit également par un énorme travail sur le recrutement des mandataires et sur le déploiement des outils qui vont leur permettre de faire leur travail et de rentrer des mandats.

Car, de deux choses l’une :

  • Sans mandataires, votre réseau n’existe pas. Il s’agit donc de les attirer, de les recruter correctement et de leur prodiguer une formation adéquate.
  • S’ils ne rentrent pas de mandats, vos mandataires ne vous apporteront pas d’affaires. Il est donc essentiel de leur fournir les outils et les méthodes qui vont bien.

 

les-4-criteres-qui-definissent-une-agence-immobiliere-virtuelle-3

 

Une agence virtuelle n’implique pas de faire du low cost !

C’est une idée reçue qu’il nous faut absolument combattre :

Non, lancer une agence immobilière virtuelle ne rime pas avec « faire du low cost » (et ça ne rime vraiment pas, d’ailleurs).

Il faut en finir avec cette vision d’un agent immobilier qui passe des coups de téléphone depuis son canapé, et gère une armée de mandataires payés à la sauvette, qui n’y connaissent pas plus en matière d’immobilier que le boulanger du coin !

Pour vous, tête de réseau, l’absence de local physique et de publicité locale veut dire que votre budget est redirigé vers les supports digitaux.

Pour vos mandataires, le fait de travailler pour une agence immobilière virtuelle ne veut certainement pas dire qu’ils sont payés au lance-pierre ou qu’ils sont lancés dans la nature sans connaissances : le président de Capifrance, Jacques Daboudet, a très justement rappelé que dans son réseau, composé de plus de 1 400 agents commerciaux, le taux honoraire moyen est de 4,48 % (à lire dans le compte-rendu d’une conférence, rapporté par Cimm). À cela, il faut ajouter une formation initiale obligatoire et des coachs qui animent le réseau en région.

Pas de low cost, donc.

Au contraire : votre agence immobilière virtuelle fonctionne sur des bases saines. Pas de superflu, des outils pertinents et efficaces, et des agents commerciaux ultra-motivés !

The following two tabs change content below.
Après avoir été directeur d'agences immobilières pendant plus de 15 ans, j'accompagne depuis 2008 les professionnels de l'immobilier dans leurs transformations digitales au travers de Facilogi, une agence digitale dédiée à l'immobilier. Je suis spécialisé dans le SEO et l'inbound marketing.

Laisser une réponse

  • 01 43 53 72 66
  • 18 avenue Jean Jaurès
  • 94220 Charenton le Pont
  • Suivez nous sur :

Facilogi est une agence en communication digitale de l'immobilier. Retrouvez toutes nos solutions et prestations pour les agences immobilières, les succursalistes , les réseaux de mandataires et les constructeurs sur notre site Facilogi.com

Partagez
Partagez20
Tweetez1
+11
Épinglez